Vous êtes ici :
ADA  >  Evènements  >  Midi de la microfinance
Imprimer la page







En collaboration avec :

Banque de Luxembourg
BRS


Midis de la microfinance

Les « Midis de la microfinance » sont des conférences organisées à Luxembourg et dédiées aux enjeux et évolutions de la finance inclusive. La microfinance, ou finance inclusive, englobe une large gamme de produits et services financiers mis en place pour lutter contre l’exclusion bancaire : le microcrédit, l'épargne, la micro-assurance, les transferts de fonds, les paiements, mais aussi des services non financiers d’éducation ou d’accompagnement des populations à faibles revenus.

Midis

Organisés par ADA en partenariat avec la Banque de Luxembourg et BRS, avec le soutien de la Coopération luxembourgeoise et InFiNe.lu, les Midis de la microfinance ont lieu durant la pause-déjeuner de 12h à 14h. Au menu, la présentation d'une étude ou d'un cas pratique par un expert d’un domaine de la finance inclusive, suivie d’une séance de questions-réponses, et clôturée par un déjeuner-buffet.

Toute personne intéressée par l’actualité de la finance inclusive est la bienvenue. La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire. Pour recevoir une invitation au prochain Midi de la microfinance, envoyez-nous vos coordonnées.

 


 

India ajit solanki photo - blog

31e Midi de la microfinance

Changement climatique et microfinance 

Jeudi 23 avril 2015 | 12h00 à 14h00

Banque de Luxembourg | 14, Boulevard Royal | Luxembourg

Inscrivez-vous

Le changement climatique et la réduction de la pauvreté figurent parmi les principaux défis de notre siècle. Les pays en voie de développement, le plus exposés aux menaces du dérèglement du climat, sont les premiers à ressentir les effets de ce phénomène qui se manifestent par des catastrophes naturelles. Encore récemment,  le typhon Hagupit a engendré d’importants dégâts matériels et humains sur l’ensemble de l’archipel des Philippines. En conséquence, l’indice du PIB de ce pays (de 7,2%) a diminué de 0,3% à cause du désastre.

De fait, le changement climatique constitue une menace immédiate pour le développement durable des pays. De nouveaux défis voient le jour, induits notamment par les migrations de populations, déplacées par la sécheresse, les inondations et les cyclones, phénomènes qui sont une conséquence du réchauffement climatique.

Dans ce contexte, quel rôle la finance inclusive peut-elle jouer ? Quels instruments peut-elle mettre à disposition de la lutte contre le changement climatique et plus particulièrement pour soutenir les populations les plus atteintes ?

Certaines institutions de microfinance (IMF) commencent à s’intéresser aux opportunités liées au  changement climatique, notamment le financement d’accès aux énergies renouvelables en s’associant à des  fournisseurs d’énergies vertes. D’autres préfèrent financer des activités rurales d’adaptation.

Le secteur de la microfinance reste une alternative de développement économique, souvent la seule pour des populations en situation précaire ou de vulnérabilité. Il est donc logique qu’un secteur qui promeut le développement des moins favorisés se pose la question de comment ce dernier peut être durable.
La finance responsable est basée sur un  « triple résultat » (« triple bottom line ») économique, social et environnemental. Il s’agit de maintenir la viabilité financière tout en préservant les intérêts sociaux des acteurs et en protégeant l’environnement.

ADA travaille déjà avec les institutions de microfinance qui proposent cette approche. Les projets desquels nos équipes ont contribué à la mise en place, notamment au Pérou, sont à découvrir sur notre site

Les invités de cette édition du Midi de la microfinance, acteurs importants de la mise en place de l’accès à l’énergie verte par le biais de la microfinance, débattront au sujet du rôle de la finance inclusive dans le développement responsable.

Carla Palomares, chargée de projet de chez ADA de l'innovation en finance inclusive, partagera son expérience de terrain avec le public.

Runa Khan, fondatrice et directrice exécutive de l’ONG Friendship Bangladesh, présentera ses idées et son point de vue.

Nos deux oratrices répondront aux questions de  Jérôme Broutin, directeur financier de GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES, qui détiendra le rôle du modérateur de ce débat.

Nous sommes fiers de vous annoncer que Ben Fayot, Ambassadeur Spécial pour l'Année européenne pour le développement, nous fera l'honneur de conclure ce débat.

Ce Midi sera, nous l’espérons, une occasion pour créer un pont entre entreprises privées et ONG dans la mise en place des initiatives et la conception des produits énergiques tout en luttant contre le changement climatique.

Cette édition du Midi de la Microfinance a été spécialement conçue en parallèle avec la sortie du premier numéro de la revue de liaison entre la recherche et le terrain Passerelles.  Intitulé Changement climatique et microfinance, ce numéro de la revue sera téléchargeable gratuitement à partir du 17 avril sur notre site.

La conférence sera tenue en anglais.

La 31e édition du Midi de la microfinance est organisée avec le soutien de la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire, et en collaboration avec la Banque de Luxembourg et le réseau InFiNe.lu.

 

logos partenaires FR

Inscrivez-vous maintenant !

Le nombre de places étant limité, veuillez vous inscrire avant le lundi 20 avril 2015, via le formulaire d’inscription sur notre site ou par téléphone au +352 45 68 68 1.

Le parking de la Banque de Luxembourg n’est pas accessible au public, nous recommandons l’utilisation des transports publics.

Programme de la conférence

12.00    Mot de Bienvenue – Diane Wolter (Banque de Luxembourg)
12.05    Introduction - Robert Wagener (ADA)
12.10    Changement climatique et microfinance

             Débat modéré par Jérôme Broutin (GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES)

             Runa Khan (Friendship) et Carla Palomares (ADA)

12.35    Questions/ réponses avec le public
12.55    Conclusion -  Ben Fayot (Ambassadeur Spécial pour l'Année européenne pour le développement)
13.00    Déjeuner-Buffet

 

A propos des orateurs

Photo J BROUTIN - Copie

Jérôme Broutin

Directeur Financier - GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES

Jérôme Broutin est actuellement Directeur financier en charge du choix des investissements sociaux au GDF SUEZ RASSEMBLEURS D'ENERGIES (GSRE), un fonds d'investissement d'impact d'entreprise favorisant l'accès à l'énergie durable pour tous et la lutte contre la pénurie d'énergie. Il a une expérience de travail de 20 ans au sein de GDF SUEZ dans les domaines de l'énergie, les activités d'assainissement et des déchets et traitement de l'eau. Outre d'autres activités, il était aussi profondément impliqué dans le développement de projets de gaz en énergie et les usines de compostage. Au cours de sa carrière, il a effectué plusieurs opérations de développement et mise en œuvre des projets d'intégration connexes.

Il est membre du conseil d'administration dans la plupart de sociétés soutenues par GSRE en Europe et dans les pays en voie de développement.
Il est diplômé de Sciences-Po Paris et titulaire d'une maîtrise en finance de l'Université Paris-Dauphine

GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES

Créée en 2011, l’Initiative GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES favorise l’accès durable à l’énergie des exclus du service dans les pays en développement, et lutte contre la précarité énergétique dans les pays développés en apportant un soutien technique et/ou financier à des projets portés par des entreprises sociales, des ONG, ou encore des Fondations.

Les trois leviers d’actions de GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES :
• Fonds d’investissement solidaire
• Fondation GDF SUEZ
• Mécénat de compétences

Le fonds de GDF SUEZ RASSEMBLEURS D’ENERGIES a pour ambition de donner accès à l’énergie durable pour tous :
• En contribuant à la réduction de la pauvreté et de la précarité énergétique,
• En participant au développement économique et social des territoires,
• En soutenant techniquement et/ou financièrement des projets favorisant l’accès à une énergie durable,
• En agissant dans les pays développés et en développement.

La fondation a réalisé de nombreux projets tels que l’électrification de villages au Bangladesh en collaboration avec Friendship. Avec son pôle d’investissement, la fondation a également mis en place des centrales micros hydrauliques en Indonésie et au Rwanda, avec l’appui de l’Ibeka.

Runa-Khan photo

Runa Khan

Fondatrice et Directrice exécutive - Friendship

Runa Khan a co-fondé l'association Friendship pour fournir des soins de santé grâce à un hôpital flottant mobile pour les personnes pauvres vivant à proximité du fleuve Brahmapoutre. Elle est diplômée de Ladybrabourne College de Calcutta; diplôme complété par un autre de l'Eden College de Dhaka. Avant de s'occuper du secteur des ONG, Runa est engagée dans une variété d'autres activités, comme l'enseignement, l'écriture des manuels scolaires et des livres de contes pour enfants, la création d'une maison de couture et Contic, une société de tourisme qui rénove les vieux bateaux du Bangladesh.

Friendship

ONG bangladaise fondée en 1998 par Runa Khan dans le but de servir les communautés isolées du Nord de Bangladesh. Leur programme inclus l’accès aux soins de santé, à l’éducation, à la gestion de catastrophes naturelles, à la création d’infrastructures et du développement économique durable, ainsi qu’à la préservation culturelle.

Des projets développés au Nord du pays, région composée d'environ 300 îles alluvionnaires nichées dans le fleuve Brahmapoutre, îles extrêmement précaires et instables (durée de vie moyenne de 5 à 10 ans) qui abritent quelque 4 millions de personnes condamnées à se déplacer plus d'une dizaine de fois au cours de leur vie.

Palomares

Carla Palomares

Chargée de projet de l'Innovation en Finance Inclusive - ADA

Carla détient un diplôme de Master en développement social et de la coopération internationale de l'Université parisienne "La Sorbonne" et est également titulaire d'une autre maîtrise en administration des affaires à l'Université "Paul Verlaine" de Metz. Depuis Juin 2011, elle a travaillé chez ADA dans la gestion de plusieurs projets en Amérique du Sud et en Afrique pour soutenir la diversification des portefeuilles des IMF pour intégrer des prêts pour faciliter l'acquisition de technologies vertes. Elle travaille actuellement à la création d'un centre spécialisé dans la microfinance et énergies vertes au Pérou.

ben fayot

Ben Fayot

Ambassadeur spécial pour  l’Année européenne pour le développement

Ce grand politicien luxembourgeois a exercé des multiples fonctions tout au long de sa carrière au niveau national et européen. Il a notamment été membre du Parlement européen pendant dix ans, de 1989 à 1999. Député socialiste pendant des nombreuses années, il a exercé la fonction du Président du groupe parlementaire socialiste de 2004 à 2009. Monsieur Fayot a également présidé la Commission des affaires étrangères et européennes, de la Défense, de la Coopération et de l’Immigration.

Pendant un certain temps, il a assuré aussi les fonctions du conseiller communal de la Ville de Luxembourg et du Président du conseil d’administration de la Fondation Robert Krieps.

En 2015, Ben Fayot a été choisi par le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider, pour exercer la fonction d’Ambassadeur spécial pour  l’Année européenne pour le développement. C’est également sous ce rôle qu’il viendra le 23 avril conclure le débat des invités du Midi de la microfinance.

Ben Fayot a étudié à la Sorbonne et, plus tard, à l'Institut d'études politiques à Paris.


Nos précédents Midis de la microfinance 

30e Midi de la microfinance

Ebola : quel impact sur la microfinance ?

Le cas concret du Crédit Rural de Guinée S.A.

La 30e édition du Midi de la microfinance portait sur un sujet très actuel: la crise Ebola. Presque 100 participants ont assisté à la présentation de deux invités exceptionnels de la Guinée, Aboubacar-Demba Sankhon et Lamarana Sadio Diallo, respectivement directeur général et président du conseil d’administration du Crédit Rural de Guinée SA, accompagnés per le représentant de l’Institut de recherches et d’applications des méthodes de développement, Gilles Goldstein. Tous les trois sont venus témoigner de l’impact de l’épidémie sur la plus importante institution de microfinance en Guinée.

La conférence a été organisée le 26 février 2015, avec le soutien de la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire et du réseau InFiNe.lu, et en collaboration avec la Banque de Luxembourg et le bureau d’études IRAM.

Un dossier thématique sur les conséquences socio-économiques de la crise Ebola est disponible sur notre site.
Vous pouvez également télécharger la présentation de nos orateurs du 30e Midi, disponible ci-dessous.

Podcast du 30e Midi de la microfinance


De gauche à droite: Michel Maquil, Gilles Franck, Sam Mendelson et Daniel Rozas

Banana Skins: Quels risques pour la microfinance ?

Lors de la 29e édition du Midi de l'inclusion financière, nous étions ravis d'accueillir les experts en microfinance, Sam Mendelson et Daniel Rozas. Deux des auteurs du Microfinance Banana Skins 2014: Faire face à la réalité,  nous ont présenté les idées-clés pour comprendre les principaux risques auxquels le secteur de l'inclusion financière est confronté.

Les "peaux de banane" génèrent de l'incertitude dans toute organisation. Les entreprises portent une attention accrue à l'identification et la gestion des menaces potentielles parce qu’une préparation adéquate pour les gérer aide tout secteur à les contrer efficacement.

L'événement s'est déroulé le 3 décembre 2014, avec le soutien de la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire, et en collaboration avec la Banque de Luxembourg, InFiNe, RiM Initiative et CSFI.

Téléchargez ci-dessous la version française de l'enquête Microfinance Banana Skins 2014 rédigée grâce à la contribution de plus de 300 praticiens et observateurs de la scène de la microfinance dans 70 pays : 


Podcast du 29ème Midi de l'inclusion financière


Téléchargez la présentation de nos orateurs, Sam Mendelson et Daniel Rozas ci-dessous : 


Bathylle Missika

Fondations : du don à la philanthropie de risque

Lors du 28ème Midi de l'inclusion financière Bathylle Missika, dirigeante du réseau netFWD et Chef de la Division du Dialogue des Politiques au Centre de développement de l'OCDE, s'est penchée sur la question des fondations qui se tournent aujourd’hui vers des modèles hybrides comme la philanthropie de risque. S’impliquant davantage auprès de leurs bénéficiaires, les fondations développent de nouveaux outils et mettent à disposition leurs compétences et expertise dans le but de maximiser l’impact de leur participation. 

ADA vous remercie pour votre présence lors de ce Midi, organisé en partenariat avec la Fondation de Luxembourg.

 

La présentation de Bathylle Missika, l'oratrice de ce Midi de l'inclusion financière, est à télécharger ci-dessous.

De même pour le dossier thématique sur La Philanthropie de Risque


Crowdfunding : Risk or opportunity?

160 personnes sont venues écouter Oliver Gajda, co-fondateur et président du European Crowdfunding Network, lors du Midi de la finance inclusive organisé le jeudi 27 mars 2014.

Merci pour votre participation !

Retrouvez Oliver Gajda qui nous parle de crowdfunding :


Téléchargez la présentation d’Oliver :


Téléchargez le dossier thématique de la conférence :



  • Retrouvez nos sélections d’articles liés aux derniers Midis de la microfinance.

 

Taux d'intérêts en microfinance : abus ou nécessité ?, Marek Hudon, Aldo Moauro, le jeudi 10 octobre 2013


Left out from financial services in Africa: How to reach the unbanked?, Dr Prega Ramsamy, le jeudi 27 juin 2013

 

Impact investing, professeur Dr Harry Hummels, le jeudi 14 mars 2013

 

Retrouvez tous nos dossiers thématiques dans l'espace Ressources.
 

  • Les "Midis" aussi à Bruxelles avec BRS

A Bruxelles, le concept des Midis de la microfinance est répliqué sous le nom "Microfinance Lunch Break", où les conférences sont organisées par BRS en collaboration avec ADA. Infos et agenda des conférences : www.microfinancelunchbreak.be.