Objectifs du projet

  • Appuyer la création d'un observatoire national de l'inclusion financière
  • Renforcer les capacités des parties prenantes 

Responsable du projet

Partenaire
Banque européenne d'investissement (BEI)


 

EIB EU SLOGAN B French 4c

Favoriser le secteur financier inclusif en Tunisie via des actions d’assistance technique et de formation


L’élargissement de l’offre de services financiers inclusifs est un des vecteurs incontournables du développement socio-économique de la Tunisie. ADA a donc décidé de mener un partenariat avec la République tunisienne, la BEI et le Ministère des Affaires étrangères du Luxembourg via le FEMIP, avec l’objectif de favoriser l’inclusion financière des populations en marge des services bancaires.


MicroMED : un projet phare pour la Tunisie et la région MENA

Au lendemain de la révolution du Jasmin, améliorer l’accès et l’utilisation des services financiers est apparu comme une priorité pour le développement socio-économique du pays.

Même si aujourd'hui toute la population tunisienne est détentrice d’un compte dans un organisme bancaire, 64% de la population n'a pas d'accès aux différents services financiers ou alors en fait une utilisation très limitée (CGAP 2015). Le programme MicroMED a été lancé en 2013 pour une durée de six ans en réponse à l’appel lancé par la République tunisienne. Il a pour objectif de favoriser la croissance, l’emploi et l’inclusion financière à travers l’appui au secteur de la microfinance. Il vise notamment à améliorer l’accès des populations à bas revenu aux services financiers (crédit, épargne, moyens de paiement, transferts de fonds, etc.) et de développer la capacité des institutions de microfinance à accroître leur activité pour satisfaire la demande.

Projet phare pour l’insertion sociale et économique de la Tunisie, MicroMED s’inscrit dans un programme de grande ampleur, à l’échelle de la région MENA.

Une assistance technique en finance inclusive

ADA, en sa qualité d’expert en finance inclusive, a été choisie pour prendre en charge la mise en œuvre du projet MicroMED.

À travers l’amélioration et la diffusion de la connaissance de l’inclusion financière, l’élargissement du marché et sa plus grande transparence, ADA contribue à créer les conditions qui permettent aux institutions de microfinance de mieux répondre à la demande spécifique des quelque 3,5 millions de familles et 245 000 entreprises tunisiennes qui sont aujourd’hui exclues des services financiers ou qui ne trouvent pas dans l’offre actuelle les services adaptés à leurs besoins.

Deux axes d’intervention vont être mis en œuvre pour répondre à cette problématique :

1. Appuyer la création d’un observatoire national de l’inclusion financière
Cet observatoire, hébergé à la Banque Centrale de Tunisie, analysera et suivra l’état et l’évolution de l’inclusion financière en Tunisie. Il sera aussi chargé de diffuser les informations et assurer la transparence du secteur, et plus particulièrement servir comme outil d’aide à la décision pour les pouvoirs publics, les opérateurs et les bailleurs de fonds.
 

2. Renforcer les capacités des parties prenantes 

Le programme favorisera le renforcement des compétences et qualifications des ressources humaines du secteur en appuyant les initiatives pédagogiques des acteurs de la formation continue et académique. Il fournira également un appui technique à des associations professionnelles et aux autorités publiques pour les former, les sensibiliser aux bonnes pratiques du secteur et faire évoluer la règlementation.  


 

 

Philippe de Fontaine Vive Curtaz, Vice-président de la Banque européenne d’investissement

Philippe de Fontaine Vive Curtaz, Vice-président honoraire de la Banque européenne d’investissement

 

"Le programme MicroMED Tunisie est un excellent exemple de la manière dont les partenaires peuvent s’unir au service d’un objectif supérieur, en l’occurrence la promotion de l’inclusion financière par le biais de nos projets."
Philippe de Fontaine Vive Curtaz, Vice-président de la Banque européenne d’investissement

 


 

Télécharger l'Étude sur l’inclusion financière en Tunisie, ADA, février 2014

Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus