migrants


Objectifs du projet
Valoriser l'épargne des migrants et optimiser les coûts des transferts d'argent

Zones d'intervention
Sénégal, Mali, Europe

Partenaires
PAMECAS, CVECA Kayes, Nyesigiso

Responsable du projet


Quelques chiffres :

1.860.000 d'euros ont été transférés par 1.239 migrants
270.000 d'euros placés dans des produits d'épargne


Pour développer de nouveaux produits et lancer de nouveaux services, ADA a besoin de votre aide.

Votre soutien nous est essentiel ! Bénéficiez d'une réduction d'impôts (voir les Conditions générales)

Faites un don !

Epargne, microcrédit et transfert d'argent pour les migrants

  • Epargne, microcrédit et transfert d
  • Epargne, microcrédit et transfert d
  • Epargne, microcrédit et transfert d
  • Epargne, microcrédit et transfert d
  • Epargne, microcrédit et transfert d

Les migrants travaillant en Europe envoient généralement une grande partie de l’argent qu’ils gagnent dans leur pays d’origine. Offrir à ces populations un service fiable et peu coûteux renforce l'inclusion financière.


Ils utilisent principalement des voies non réglementées ou très couteuses et peu sécurisées. Arrivé à destination, l’argent envoyé est souvent directement dépensé, en partie faute d’accès à des services financiers adaptés. Cet argent pourrait pourtant être épargné ou investi.

Face à ce manque à gagner, ADA et ses partenaires ont développé un projet de valorisation de l’épargne des migrants. Ce projet offre aux migrants non seulement des transferts d’argent à coût raisonnable mais aussi des produits d’épargne et de crédits associés dans lesquels l’argent transféré peut être investi. De cette manière, le potentiel de l’argent des migrants est maximisé et ils peuvent contribuer au développement de leur pays d’origine.

Le projet pilote a été lancé en 2009. L’institution de microfinance PAMECAS, avec l’appui de ADA, a monté un corridor de flux entre l’Italie et le Sénégal. Les migrants sénégalais en Italie ont maintenant la possibilité d’épargner et d’investir au Sénégal. PAMECAS développe actuellement son modèle de valorisation de l’épargne pour créer de nouveaux corridors: Espagne-Sénégal, Gabon-Sénégal et Etats-Unis-Sénégal.

En 2011, ADA a répliqué ce modèle de corridor de flux entre la France et le Mali en partenariat avec deux institutions de microfinance maliennes : CVECA Kayes et Nyesigiso.

De nouveaux produits d’épargne et de crédits associés pour les migrants ont été développés : l’épargne Dépense Familiale, l’épargne Projet, l’épargne Logement Crédit Habitat et l’épargne Retour.

Depuis le lancement du projet en 2009, plus de 1.860.000 d'euros ont été transférés par 1.239 migrants vivant en France ou en Italie. De cette somme transférée, 270.000 d'euros ont été placés par les migrants dans un produit d’épargne auprès d’une institution de microfinance de leur pays d’origine.


 

Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus