Objectifs du programme
Développer les produits et services de micro-assurance

Zones d'intervention
Afrique de l'Ouest

Responsable du projet

Partenaires
BRS, Min, GIZ, CIF

Quelques chiffres
200 000 personnes inscrites à une assurance-vie, 3 900 familles protégées depuis 2007
23,8 millions d'euros de primes d’assurance émises


Retrouvez toute l'actualité précédente
liée au projet d'expansion
de la micro-assurance 
en Afrique de l'Ouest

Création d'une compagnie de micro-assurance en Afrique de l'Ouest

Création d'une compagnie de micro-assurance en Afrique de l'Ouest

La création d’une compagnie de micro-assurance au Burkina Faso a déjà permis à 200.000 personnes de souscrire à une assurance-vie.


Depuis 10 ans, ADA appuie la Confédération des Institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF) et les 6 réseaux qui la constituent pour développer le secteur de la micro-assurance dans la région. Ensemble, ils ont créé la compagnie de micro-assurance « CIF-VIE Burkina » à Ouagadougou. A son lancement, 400.000 clients des réseaux de la CIF étaient couverts par le produit assurance remboursement de crédit. L’offre développée jusqu’à présent compte une assurance-vie et un produit d’épargne-retraite. 23,8 millions d'euros de primes d’assurance ont été émises depuis le lancement du projet et 3 900 familles victimes d'un sinistre (décès de l'emprunteur) ont été indemnisées.

La CIF projette de créer des compagnies dans 4 autres pays de la Confédération durant les 3 prochaines années, à savoir au Togo, Mali, Bénin et Sénégal.

La micro-assurance consiste à proposer aux ménages à faibles revenus des produits d’assurance ajustés à leur situation. Ce mécanisme contribue à réduire la vulnérabilité des populations démunies, particulièrement exposées aux maladies, accidents, décès ou catastrophes naturelles.

Active en matière de micro-assurance depuis le début des années 2000, ADA a contribué à développer une série d’indicateurs de performance des produits de micro-assurance. Ces indicateurs ont été repris dans la législation proposée par la CIMA, la Conférence interafricaine des marchés d’assurance. Cet organisme communautaire du secteur des assurances rassemble les industries nationales d’assurance de 14 Etats francophones d’Afrique de l’Ouest. Début 2012, les Etats membres de la CIMA ont signé un accord pour la mise en œuvre de nouvelles lois régulant la micro-assurance. Une étape essentielle pour parvenir à une régulation efficace du secteur.

La CIF est un regroupement de six fédérations agréées : RCPB du Burkina Faso, FUCEC du Togo, FECECAM du Bénin, Nyesigiso et Kafo Jiginew du Mali et Pamecas du Sénégal.


 

Actualité

Décembre 2017

Favoriser l’accès aux produits d’assurance pour les travailleurs migrants   

ADA et Democrance s’associent sur un nouveau projet visant à favoriser l’accès à des produits d’assurance aux travailleurs migrants, grâce une solution technologique innovante liée aux transferts d’argent.

Ce projet s’adresse aux travailleurs migrants indiens et philippins basés aux Emirats Arabes Unis et a pour objectif de protéger les revenus et les activités des membres de leurs familles restés au pays.

ADA, ONG luxembourgeoise spécialisée en microfinance, et son partenaire Democrance, une startup basée à Dubaï disposant d’une plateforme informatique offrant des produits d’assurance aux populations à faible revenu au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, disposent de 18 mois pour mettre en place le projet, à compter de novembre 2017.

Cette initiative a pu voir le jour grâce à une réponse à l’appel à projets « Scaling Up REmittances (SURE): Promouvoir des systèmes de transferts d’argent et des canaux d'investissement innovants pour les migrants dans les économies rurales », financé par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA)  ̶  une agence spécialisée des Nations Unies dédiée à éradiquer la pauvreté dans les zones rurales des pays en développement  ̶ , en partenariat de co-financement avec la Commission Européenne, le Gouvernement du Luxembourg et le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération espagnol.

This document was produced with the financial assistance of the European Union. The views expressed herein can in no way be taken to reflect the official opinion of the European Union.

 

Golf workers
Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus