ADA crée des passerelles entre la recherche et le terrain


ADA cherche à réunir les acteurs de la finance inclusive, en faisant le lien entre la sphère académique des chercheurs et celle des praticiens du terrain, afin de renforcer les connaissances du secteur et de ADA.


Le programme de Recherche et Développement se concentre sur une approche de recherche action, qui se développe dans un cycle en trois étapes :

  • L’identification de questions/ problèmes. Cette étape consiste à faire remonter des besoins à approfondir sur des thèmes essentiels pour le développement de la finance inclusive, grâce à un processus de veille. Cette veille implique le personnel de ADA, les IMF, les réseaux, les universités et centres de recherche locaux et internationaux, mais aussi les étudiants envoyés en stage sur le terrain dans le cadre de recherches pour leur mémoire. Le programme effectue également une démarche de capitalisation afin d’apprendre et de tirer des enseignements des projets réalisés par les autres programmes de ADA.
     
  • La conceptualisation et coordination de projets de recherche. Les projets de recherche sont construits en étroite collaboration avec les autres programmes de ADA et avec une forte implication des partenaires sur le terrain. Ces projets de recherche sont développés autour de deux axes identifiés comme prioritaires. Le premier axe s’intéresse à l’analyse des performances des IMF, aux niveaux financier, social et environnemental. Le second axe traite l’analyse des marchés, secteurs et acteurs de la finance inclusive, notamment en ce qui concerne les fonds d’investissement, la finance rurale et agricole ou la finance digitale.
     
  • La dissémination de réponses/ solutions. Les résultats des projets de recherche sont disséminés à travers différents canaux : des conférences, comme le symposium annuel de ADA, des publications, comme la revue Passerelles, ainsi que le développement et la dispense de cours et formations. Ces cours sont dispensés auprès des universités partenaires de ADA au Nord et au Sud, et le programme offre aussi un appui direct à différentes universités pour le développement de programmes de formation et d’activités de recherche.

La finance rurale et agricole a été un des sujets porteurs du programme Recherche et Développement en 2015. En partenariat avec Nitlapan, un centre de recherche à l’Université de l’Amérique centrale, et l’IOB, un institut de recherche à l’Université d’Anvers, ADA a mené une étude sur les problématiques liés à l’élevage et le financement durable de l’agriculture au Nicaragua. Les résultats de cette recherche et des recommandation pour le secteur de la microfinance ont été publié dans un policy brief (en langue espagnole). Des évènements réunissant des professionnels du secteur de la microfinance et des chercheurs universitaires autour de la thématique de la finance rurale et agricole ont été réalisés en Afrique en marge de la Semaine Africaine de la Microfinance 2015, notamment l’atelier Research Meets Africa.
 


 

Les dernières informations de nos partenaires universitaires

Actualité

Janvier 2017

Première édition du Certificat en Droit et Réglementation de la Finance Inclusive de la Chaire ADA 

En 2014, ADA et la faculté de Droit, d’Economie et de Finance de l’Université du Luxembourg se sont associés pour faire avancer le domaine émergent du droit et de la régulation en finance inclusive avec un focus sur le transfert de connaissances des juridictions européennes vers les pays en développement.

Le lancement de la première édition du Certificat en Droit et Réglementation de la Finance Inclusive de la Chaire ADA a eu lieu ce lundi 16 janvier 2017.

Ce programme de formation exécutif de deux semaines a pour but d’approfondir les connaissances et les compétences des acteurs du secteur dans le domaine spécifique du droit et de la réglementation de la finance inclusive.

Le cours accueille 22 étudiants (cadres, régulateurs, intermédiaires financiers et représentants d’autres organismes financiers inclusifs) en provenance du Sud et du Nord, de 16 nationalités : indienne, camerounaise, indonésienne, pakistanaise, tunisienne, marocaine, mongolienne, kenyane, nigériane, ghanéenne, tanzanienne, colombienne, anglaise, béninoise, espagnole et palestinienne.

Concernant les professeurs donnant cours :

  • Professeurs de l'UNI : Prof. Dirk Zetzsche (Président de la Chaire ADA), Prof. David Hiez, Prof. Isabelle Riassetto
  • Professeurs de ADA : Sarah Canetti, Paul Surreaux
  • Kaspar Wansleben, Directeur exécutif de Luxembourg Microfinance and Development Fund
  • Jean Marc Goy, Contrôle financier transfrontalier, CSSF
  • Anne Contreras, Arendt & Medernach
  • Prof. Shariq Nisar, Mumbai Technical Institute, Inde
  • Prof. Michael S. Barr, Université du Michigan, États-Unis
  • Professeurs de la Banque européenne d'investissement (BEI)
  • Kate Bedwell, Responsable Gouvernance, Risques & Conformité pour Vodafone mPesa
  • Ligia Castro-Monge, Expert en Microfinance & Gestion du risque
  • Dr. Carsten Jungmann, directeur de programme à la Bucerius Law School de Hamburg
  • Dr. Laurent Lhériau, docteur en droit et spécialiste en régulation financière
  • Prof. Uriel Procaccia, doyen à Watchtell, Lipton, Rosen and Katz

Les cours auront lieu à l’Université du Luxembourg, à la BEI et également chez ADA.
 

Téléchargez le programme du certificat ci-dessous :

.

  • O Minaire ADA 16 01 2017 01
  • O Minaire ADA 16 01 2017 02
  • O Minaire ADA 16 01 2017 03
  • O Minaire ADA 16 01 2017 04
  • O Minaire ADA 16 01 2017 05
  • O Minaire ADA 16 01 2017 06
  • O Minaire ADA 16 01 2017 07
  • O Minaire ADA 16 01 2017 08
  • O Minaire ADA 16 01 2017 09
  • O Minaire ADA 16 01 2017 10
  • O Minaire ADA 16 01 2017 11
  • O Minaire ADA 16 01 2017 12
  • O Minaire ADA 16 01 2017 13
  • O Minaire ADA 16 01 2017 14
  • O Minaire ADA 16 01 2017 15
  • O Minaire ADA 16 01 2017 16
  • O Minaire ADA 16 01 2017 17
  • O Minaire ADA 16 01 2017 18
  • O Minaire ADA 16 01 2017 19
  • O Minaire ADA 16 01 2017 20
  • O Minaire ADA 16 01 2017 21
  • O Minaire ADA 16 01 2017 22
  • O Minaire ADA 16 01 2017 23
  • O Minaire ADA 16 01 2017 24
  • O Minaire ADA 16 01 2017 25
  • O Minaire ADA 16 01 2017 26
  • O Minaire ADA 16 01 2017 27
  • O Minaire ADA 16 01 2017 28
Université de Lorraine
  • En partenariat avec l'Université de Lorraine, ADA a mis en place un Master 2 - Entreprenariat, Microfinance et Développement, dirigé par le Professeur Chicot Eboué. Découvrez le programme en ligne !

 


Universités
  • Le European Microfinance Programme (EMP) a le plaisir de vous informer que sa campagne de recrutement pour l'année académique 2016-2017 a commencé. Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site de l’EMP. Lancé en 2005, l’EMP est co-organisée par trois universités: l'Université libre de Bruxelles, Université de Mons et l'Université Paris-Dauphine, ainsi que cinq ONG partenaires: ADA, BRS, CERISE, PlaNet Finance et SOS Faim. Les cours ont lieu à Bruxelles, dans les locaux de la Solvay Brussels School of Economics and Management. L’EMP est conçu par des experts de la microfinance pour offrir un mélange unique de théorie et de pratique. Le but du programme est de développer les futurs professionnels de la microfinance qui contribueront au renforcement des institutions de microfinance dans le monde entier, en conformité avec les normes internationales les plus élevées. Les informations concernant les conditions d'admission et les procédures de demande sont disponibles sur le site web de l’EMP.

MAIN
  • Appui aux universités du MAIN : Depuis 2001, le réseau MAIN (Microfinance African Institutions Network) a favorisé la création de 3 master en microfinance dans 3 universités africaines : l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) à Yaoundé, au Cameroun, l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Lomé, au Togo et la Uganda Martyr’s University (UMU)à Nkozi en Ouganda. ADA appuie depuis 2014 les deux universités francophones, UCAC et UCAO, et a décidé, en 2016, d’étendre son appui à la formation anglophone à l’UMU.

Passerelles : une publication qui réunit analyse et expérience

La revue biannuelle « Passerelles » se présente comme un outil de réflexion qui vise à valoriser, voire vulgariser, les réponses du monde académique aux grandes questions du développement, tout en donnant la parole aux professionnels du terrain. L’objectif final est de permettre un partage des connaissances et du savoir-faire. 


Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus