Passerelles n°2

passerelles
  • Titre : Réguler pour innover en microfinance
  • Date : octobre 2015
  • Langue : français
     

Egalement disponible en anglais et en espagnol

Téléchargez le Passerelles n°2

Résumé

Le secteur de la finance inclusive a connu différentes évolutions en termes de réglementation à différents stades de son histoire.  À ses débuts, la microfinance était axée sur les microcrédits et était peu réglementée. L’expansion des services financiers offerts, y compris l’épargne et l’assurance, ont cependant entraîné une adaptation du cadre réglementaire ces dernières années. Une commercialisation et une concurrence accrue avec un nombre grandissant de fournisseurs de services financiers ont conduit à une tentative d’adapter les règles de la finance traditionnelle au contexte de la microfinance. De plus, les crises de la microfinance dans certains pays (p. ex. la Bolivie, la Bosnie Herzégovine et le Maroc) ont créé une nouvelle prise de conscience de l’importance des cadres réglementaires formels et de leur contribution à la création de systèmes financiers inclusifs. Dans certains endroits, l’évolution de la réglementation est en retard sur les développements du marché et des régimes formels sont remplacés par des régimes informels. Toutefois, dans d’autres endroits, les efforts publics renforcent les efforts privés et la réglementation aide à créer des systèmes financiers inclusifs.

Le dilemme du régulateur

Ce qu’on appelle souvent le « dilemme du régulateur » consiste à garantir la stabilité du système financier en contrôlant et en légitimant les fournisseurs et en protégeant les clients, tout en permettant assez de flexibilité pour favoriser l’inclusion et encourager l’innovation. Aujourd’hui, les innovations, notamment en termes de nouvelles technologies, offrent de nouvelles opportunités d’inclusion (p. ex.  via les services d’argent mobile). Toutefois, elles confrontent le secteur à de nouveaux défis à l’égard de la réglementation. C’est l’une des raisons pour laquelle le sujet est revenu en tant que priorité dans les agendas internationaux - dans une année qui marque l’année européenne du développement, la définition des objectifs de développement durable post-2015, et également les discussions internationales sur le financement du développement.

Cette deuxième édition de Passerelles traite du sujet « Réguler pour innover en microfinance » et se compose de deux articles et de deux interviews. Les deux articles relient la recherche récente sur la réglementation et l’innovation aux expériences sur le terrain ; alors que les deux interviews présentent d’autres informations sur des cas concrets.

Le deuxième Symposium annuel de ADA a également été organisé autour de la même thématique que ce numéro de la revue Passerelles.


Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus