midiDepuis 2006, ADA, avec le soutien de ses partenaires, organise le Midi de la microfinance, une conférence-débat d'une heure consacrée à un sujet actuel de la microfinance et de la finance durable. En ligne ou en présentiel, l'évènement est ouvert gratuitement à tout le monde qui souhaite y participer. Il suffit de vous inscrire en ligne.



55e Midi de la microfinance et de l'inclusion financière 

Assurance durable : la rencontre de deux mondes  

55th Midi de la microfinance - 6 July 22

Veuillez cliquer sur l'image pour visualiser les photos du Midi qui a eu lieu le 6 juillet 2022 à l'auditorium de la Banque de Luxembourg.


En route vers une assurance durable et inclusive    

Ce Midi a réuni, à la Banque de Luxembourg, les professionnels de l'assurance et les acteurs de l'inclusion financière et sociale du Luxembourg pour discuter du rôle que le secteur local de l'assurance peut jouer pour combler un déficit de protection au niveau mondial.

Midi de la microfinance et de l’inclusion financière

La table ronde, animée par Matthew Genazzini, responsable de programme chez ADA, a permis d'entendre les points de vue d'AXA Emerging Customers (la division d'assurance inclusive d'une grande compagnie d'assurance), d'AM Best (une agence de notation spécialisée dans le secteur de l'assurance) et du réseau de micro-assurance Microinsurance Network (MiN) basé au Luxembourg. La table ronde était composée par Laura Elena Rosado, Strategy and Performance Manager AXA Emerging Customers, Victoria Ohorodnyk, Associate Director Analytics AM Best, et Katharine Pulvermacher, Executive Director du Microinsurance Network.

Le secteur luxembourgeois de l'assurance se penche sur les moyens de renforcer les aspects sociaux de ses engagements ESG avec des experts internationaux de l'assurance inclusive

À l’instar de nombreuses autres grandes entreprises, les assureurs se concentrent principalement sur la mise en œuvre de politiques vertes dans le cadre de leurs efforts pour intégrer les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans leur modèle économique. Les initiatives sociales tendent à se concentrer sur des sujets RH comme une plus grande diversité au sein des effectifs ou une représentativité plus forte de femmes aux postes de direction. Bien que louables, ces initiatives sont souvent tournées vers l’interne et ont donc moins d’impact sur le développement au sens large.

Ce manque de conscience sociale externe de la part de certaines compagnies d’assurance est très regrettable car le besoin d'assurance inclusive est pourtant bien réel : d’après les estimations, sept personnes sur dix ne seraient pas assurées dans les pays en développement. L'Institut Swiss Re a récemment chiffré le coût économique annuel de ce déficit de protection en termes de soins de santé, de décès prématurés et de catastrophes climatiques à un nouveau record historique de 1,42 trillion de dollars. Les ménages à faible revenu supportent une part disproportionnée de cette charge et leur résistance aux chocs tels que les catastrophes naturelles ou les maladies devrait encore s'affaiblir en raison de l'accélération des changements climatiques et de la pandémie de Covid-19.

Le renforcement de l'assurance inclusive au Luxembourg a du potentiel

Alors que des initiatives internationales telles que les Principes des Nations unies pour l'assurance durable (PNUE-FI PSI), le Règlement de l'Union européenne sur la divulgation des informations relatives à la finance durable (SFDR) ou encore les récentes grandes conférences sur le déficit de protection sensibilisent à cette question urgente, les débats sont jusqu’à présent restés discrets au Luxembourg. 

C’est d’autant plus surprenant que de nombreux assureurs internationaux – qui desservent également les marchés émergents – y ont des bureaux. Outre l'impératif social d'assurer et donc de renforcer la résilience des personnes à faible revenu, les marchés émergents offrent également des opportunités commerciales attrayantes pour les assureurs internationaux. Après la pandémie de Covid-19, la santé est devenue la plus grande ligne de produits d'assurance en Afrique et en Asie. Cela concerne 104 millions de personnes dans 30 pays, selon l'étude Landscape of Microinsurance 2021 du Microinsurance Network.

Katharine Pulvermacher, directrice exécutive du Microinsurance Network au Luxembourg a déclaré : « L'assurance est essentielle à la croissance économique, au développement et à la stabilité sociale. Les assureurs qui soutiennent activement l'inclusion financière assurent l’avenir de l'assurance. Y a-t-il un argument plus fort que celui-là ? »

Revivez la discussion en vidéo :


Programme: 

Modérateur :
Matthew Genazzini - Chargé de programme, ADA, Luxembourg 

12.00 : Discours de bienvenue par Sonia Simoes Marques - Deputy Head of Funds & Institutional Clients de la Banque de Luxembourg

12.05 : Panel avec :

  • Katharine Pulvermacher - Directrice générale, Microinsurance Network, Luxembourg
  • Victoria Ohorodnyk - Directrice associée, Analytique AM Best, Pays-Bas
  • Laura Elena Rosado - Responsable stratégie et performance, AXA Emerging Customers, France

12.55 : Remarques de clôture
13.00 : Déjeuner offert

 


Orateurs:  

Matthew Genazzini - Chargé de programme, ADA, Luxembourg 

Matthew Genazzini a 11 ans d'expérience dans le domaine du financement du développement, au sein du MicroInsurance Network et de ADA. Il est titulaire d'une licence en histoire contemporaine de l'Université du Sussex et d'une maîtrise en études latino-américaines de l'Université de Londres. Il a l'expérience de la gestion de projets de renforcement des capacités et de diversification des produits pour des institutions financières, avec un accent particulier sur la micro-assurance. Matthew a géré pendant 5 ans l'unité d'appui technique aux IMF d'ADA, qui vise à renforcer les institutions financières par la fourniture de services d'assistance financière et technique. Depuis 2020, il coordonne le Smallholder Safety Net Upscaling Programme (SSNUP).  


Katharine Pulvermacher  - Directrice exécutive, Microinsurance Network, Luxembourg

Katharine Pulvermacher est directrice exécutive du Microinsurance Network, une plate-forme mondiale unique en son genre, qui regroupe des acteurs de l’ensemble de l'assurance inclusive. 

Katharine a notamment concouru au développement et à la gestion de la division recherche et marketing en matière d’investissements d’une association commerciale mondiale basée à Londres, avant de s’attaquer au défi de l’appui aux investissements dans les PME africaines, en se concentrant sur les soins de santé, le logement abordable et les énergies renouvelables. Au cours de cette période, elle a également été le mentor de plusieurs micro-entrepreneurs au Kenya. 

Établie à Johannesburg entre 2010 et 2014 en tant que Directrice pour l’Afrique de The Economist Corporate Network, Katharine a fourni des informations sur les marchés aux cadres supérieurs de multinationales situées à Dubaï, au Ghana, au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud. Avant de revenir en Europe fin 2015, Katharine a travaillé en tant que consultante senior en stratégie sur des projets de développement économique chez Monitor Deloitte. Au fil des ans, elle a également contribué aux recherches de l'Economist Intelligence Unit sur l'inclusion financière et la santé publique.   

Katharine est experte certifiée en micro-assurance (Frankfurt School) et titulaire d'une maîtrise en économie avec référence à l'Afrique, qu'elle a obtenue avec distinction à la London School of Oriental and African Studies, ainsi que d'une licence en sciences sociales et humaines obtenue à l'Université du Cap. 


Victoria Ohorodnyk  - Directrice associée, Analytique AM Best, Pays-Bas  

Victoria Ohorodnyk est directrice associée au sein de la division analytique d'AM Best. Domiciliée à Amsterdam, elle est responsable de l'analyse et des notations financières d'un portefeuille de compagnies d'assurance et de réassurance situées un peu partout dans l'Union européenne.  

Victoria contribue comme auteur à divers rapports de recherche d'AM Best. Elle écrit et s'exprime régulièrement au sujet des marchés de l'assurance en Europe, ainsi que de l'innovation et des efforts consentis par les assureurs d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique (EMEA) en matière de gouvernance sociale et éthique.   

Avant de rejoindre AM Best en 2016, Victoria a entamé sa carrière chez Fitch Ratings Inc. à New York, au sein du groupe des titres adossés à des actifs, où elle a occupé divers postes au cours de ses cinq années d'activité.   

Victoria est titulaire d'un baccalauréat en commerce international et en gestion de la Rider University, États-Unis.  


Laura Elena Rosado - Responsable de la stratégie et de la performance, AXA Emerging Customers, France

Laura est responsable de la gestion de la stratégie et de la performance chez AXA Emerging Customers, la branche d'assurance inclusive d'AXA qui conçoit des solutions de protection des segments vulnérables afin que ceux-ci ne se retrouvent pas en situation de pauvreté. Elle était auparavant Senior Manager au département de la stratégie globale d'AXA à Paris, où elle couvrait un large éventail de sujets, dont les opportunités de croissance adjacente, en particulier dans les pays émergents. Elle est également membre du conseil d'administration du Microinsurance Network. Sa carrière professionnelle a débuté en tant qu'analyste en stratégie d'assurance au Mexique, dont elle est originaire. Elle s'engage à renforcer la résilience des communautés vulnérables et est fermement convaincue que la classe moyenne montante représente une opportunité pour le secteur de l'assurance.  


 

BdlSonia Simoes Marques - Responsable adjointe des fonds et des clients institutionnels et responsable de la gestion des transactions d'actifs privés, Banque de Luxembourg

En tant que responsable de la gestion des transactions d'actifs privés et responsable adjointe des fonds et des clients institutionnels, Sonia Simoes Marques possède une vaste expérience dans le domaine des actifs privés et des services bancaires professionnels. 
Elle dirige l'équipe Private Assets Transaction Management chargée de l'analyse, de l'approbation et du paiement des transactions de fonds d'actifs privés et gère également les grands comptes clients actifs dans le domaine de la finance d'impact.
Sonia a commencé sa carrière il y a 15 ans à la banque en tant que Conseillère Private Equity & Real Estate, où elle a notamment contribué à la création et au développement de l'activité Private Assets.
Elle est oratrice lors des conférences de l'Association Luxembourgeoise de l'Industrie des Fonds (ALFI).
 
Elle est titulaire d'un Master en droit, économie et gestion spécialisé en communication stratégique et relations publiques en Europe de l'Université de Nancy II.


Le Midi de la microfinance, une table ronde sur divers sujets liés à la finance inclusive avec une session de questions-réponses, suivie d'un déjeuner, se tient à l'heure du déjeuner de 12h00 à 14h00.

Le Midi est organisé par ADA avec le soutien de la Direction luxembourgeoise de la coopération au développement et de l'action humanitaire, et en partenariat avec Inclusive Finance Network of Luxembourg et Mincroinsurance Network.


Depuis 2006, l'organisation partenaire BRS organise également les sessions consacrées à la microfinance à Bruxelles. Une vingtaine de sessions ont eu lieu jusqu'à présent. Pour plus d'informations rendez vous sur le site de Microfinance Lunch Break.