midiDepuis 2006, ADA, avec le soutien de ses partenaires, organise le Midi de la microfinance, une conférence-débat d'une heure consacrée à un sujet actuel de la microfinance et de la finance durable. En ligne ou en présentiel, l'évènement est ouvert gratuitement à tout le monde qui souhaite y participer. Il suffit de vous inscrire en ligne.

 

Midi de la microfinance| 20.04.2022

54e Midi de la microfinance et de l'inclusion financière 

Quel soutien aux jeunes entrepreneurs dans les pays en développement ? 

Avec la participation de Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire du Luxembourg. 

Près d'une personne sur trois dans le monde est un jeune et près de 90% d’entre eux vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. De plus, face à la perspective du chômage, de la pauvreté et des formes d'emploi vulnérables, ce segment jeune et dynamique de la population a tendance à se tourner vers l'étranger pour trouver de meilleures opportunités.

Nous sommes honorés d'accueillir Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire du Luxembourg, en tant que panéliste du premier Midi en présentiel après deux ans. Le ministre Fayot sera rejoint dans la discussion par le Dr Alfred Hannig, directeur exécutif de Alliance for Financial Inclusion, et Patrick Losch, président de ADA. Le panel sera modéré par Gerhard Coetzee, expert en valeur ajoutée pour le client au CGAP (Consultative Group to Assist the Poor). 

Ce Midi est une occasion pour les invités de discuter et d'échanger sur les expériences passées et leurs actions futures pour encourager l'entreprenariat des jeunes dans les pays en développement, un sujet clé qui représente un axe stratégique pour le Luxembourg et le secteur mondial de la microfinance. 


Le communiqué de presse :

français / anglais / allemand


Programme: 

Modérateur :
Gerhard Coetzee, Expert en valeur ajoutée pour le client, CGAP

12.00 : Mot de bienvenue : Jean-Philippe Donge, Head of Fixed Income chez BLI – Banque de Luxembourg Investments

12.05 : Discussion 

  • Franz Fayot, ministre de la Coopération au développement et de l’Action humanitaire du Luxembourg
  • Dr. Alfred Hannig, directeur exécutif de l'Alliance for Financial Inclusion
  • Patrick Losch, président de ADA 

 

Revivez ce Midi en vidéo :

 

 


Orateurs:  

Franz Fayot - Ministre de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire du Luxembourg

Après ses études secondaires à l’Athénée de Luxembourg, Franz Fayot poursuit des études de droit à Luxembourg et à Paris et les conclut avec un DEA (diplôme d’études approfondies) en droit des affaires de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne en 1996.

Suite au remaniement ministériel du 4 février 2020, Franz Fayot fait son entrée au gouvernement de coalition entre le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) et Les Verts (déi gréng). Il est nommé ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et ministre de l’Économie.

Élu à la Chambre des députés sur la liste du LSAP dans la circonscription Centre en 2013 et en 2018, Franz Fayot est rapporteur du projet de budget 2015 et s’occupe tout particulièrement aux finances publiques, à la politique culturelle, ainsi qu’à la justice sociale et aux questions de pauvreté.

De 1997 jusqu’à son entrée au gouvernement, Franz Fayot exerce en tant qu’avocat au barreau de Luxembourg. 


Patrick Losch - Président, ADA

Après des études universitaires en économie politique à Bonn et en gestion de projets à Nancy, Patrick Losch occupe diverses fonctions dirigeantes d’un groupe automobile luxembourgeois. En 2008, voulant se spécialiser davantage en développement social et environnemental, Patrick décide de démissionner de ses fonctions, et devient alors investisseur indépendant. Il se consacre à l’entreprenariat dans les domaines de la finance inclusive, avec un encrage sur les activités agricoles, forestières et énergétiques en Asie du Sud, Afrique de l’Ouest et Amérique centrale. 

Patrick a ainsi co-initié le Forestry and Climate Change Fund (FCCF), rejoint son comité d’investissement et le conseil d’administration de son fond faîtier Investing for Development (IforD). En parallèle, il siège aux conseils d’administration de nombreuses associations luxembourgeoises : Friendship Luxembourg asbl, Fondation Jean Hamilius junior. Il devient président de la Fondation Hëllef fir d’Natur de natur&emwelt et de ADA.  

Passionné par le milieu forestier, Patrick est aussi sylviculteur, gérant ses propres forêts au Luxembourg selon une méthode proche de la nature.  

Patrick a suivi également le Programme exécutif pour les entreprises en croissance à la Graduate Business School de Stanford en Californie, le Programme exécutif sur les institutions financières pour le développement des entreprises privées de la Harvard Kennedy School, et le Programme exécutif sur les technologies clés convergentes et le leadership éthique de l’Université Singularity de la Silicon Valley en Californie. 


Dr Alfred Hannig - Directeur exécutif, Alliance for Financial Inclusion (AFI)

Le Dr Hannig est directeur exécutif de l'AFI, un réseau mondial de 100 institutions politiques et réglementaires d'environ 90 pays, qui se consacre à fournir aux personnes non bancarisées du monde entier un accès sûr au système financier formel grâce à des initiatives politiques intelligentes. Dans son rôle actuel, le Dr Hannig est chargé de diriger la stratégie globale et l'orientation politique de l'AFI, ainsi que de veiller au bon fonctionnement du réseau.

En tant que membre du conseil d'administration et chef de l'unité de gestion de l'AFI, il assure également la liaison pour garantir le bon déroulement des programmes tout en supervisant le développement de l'analyse politique, les relations avec les donateurs et l'engagement des membres. En tant que visage public de l'AFI, il joue un rôle actif dans la promotion du leadership politique mondial du réseau en matière d'inclusion financière et de son modèle de coopération innovant entre les régulateurs financiers des économies émergentes et en développement. Avant de lancer officiellement l'AFI en 2008, Dr Hannig a passé trois ans à diriger la conception et le développement du concept unique de réseau de connaissances institutionnel, visant à étendre les solutions politiques et réglementaires en matière d'inclusion financière qui ont fait leurs preuves dans les pays en développement et les pays émergents.


Gerhard Coetzee - Expert en valeur ajoutée pour le client, CGAP

Gerhard Coetzee dirige l'équipe chargée de la valeur ajoutée au client au CGAP (responsable de la stratégie du CGAP en matière de genre, de la protection des consommateurs vulnérables et des femmes dans les moyens de subsistance ruraux et agricoles). Il est professeur extraordinaire à la Business School de l'Université de Stellenbosch. Avant le CGAP, Gerhard était responsable des services bancaires accessibles à tous à l'ABSA Bank (Afrique du Sud), en charge de sa proposition de services bancaires sans agence. Il a été fondateur et directeur du Centre for Inclusive Banking in Africa, professeur d'économie agricole à l'université de Pretoria, responsable technique et PDG d'une société de conseil (appartenant à DAI). Il a occupé plusieurs postes de direction à la Banque de développement d'Afrique australe. Parmi les faits marquants de sa carrière, citons son rôle de secrétaire d'une commission d'enquête présidentielle sur l'accès aux services financiers ruraux en Afrique du Sud, mandatée par le président Nelson Mandela, et la gestion du segment des services bancaires inclusifs d'ABSA, qui consiste à concevoir, mettre en œuvre et fournir des services bancaires sans agence à 5 millions de clients à faible revenu. Il a publié de nombreux ouvrages et a travaillé dans plusieurs pays, dont la majorité en Afrique. Gerhard est titulaire d'un doctorat en économie agricole de l'université de Pretoria, en Afrique du Sud. 


JEAN-PHILIPPE DONGE - Head of Fixed Income, Banque de Luxembourg Investments

En 2001, après une première série d'expériences au sein d'institutions financières telles que BNY Mellon et Brown Brothers Harriman, Jean-Philippe Donge rejoint BLI - Banque de Luxembourg Investments, en tant qu'analyste financier en obligations d'entreprises.

Jean-Philippe est actuellement en charge de la gestion et de la recherche sur le marché obligataire. Les marchés émergents représentent une part importante de la méthodologie de gestion. Ses nombreuses années d'expérience, de la dette souveraine à l'impact investing, ont permis à Jean-Philippe d'acquérir une connaissance approfondie des différentes catégories d'actifs associées à ces marchés. Cette expertise s'appuie sur une équipe de recherche dédiée et la génération de convictions pour alimenter la construction des portefeuilles obligataires. 

Au-delà de la microfinance et de l'investissement d'impact, l'équipe et la méthodologie mises en place par Jean-Philippe ont également vocation à répondre de manière optimale aux objectifs de développement durable. En 2020, il a participé au programme Oxford Impact Investing de la Said Business School - Université d'Oxford.  

Jean-Philippe est titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Université Catholique de Louvain.


Le Midi de la microfinance, une table ronde sur divers sujets liés à la finance inclusive avec une session de questions-réponses, suivie d'un déjeuner, se tient à l'heure du déjeuner de 12h00 à 14h00.

Ce 54e Midi est organisé par ADA avec le soutien de la Direction luxembourgeoise de la coopération au développement et de l'action humanitaire et du réseau InFiNe.lu, en partenariat avec la Banque de Luxembourg.

logos lux

Depuis 2006, l'organisation partenaire BRS organise également les sessions consacrées à la microfinance à Bruxelles. Une vingtaine de sessions ont eu lieu jusqu'à présent. Pour plus d'informations rendez vous sur le site de Microfinance Lunch Break.