Midi en ligne

52e Midi de la microfinance en ligne

Enquêtes COVID-19 :

Mieux comprendre l’impact sur les IMF et leurs clients pour mieux agir  

 


Ce Midi a eu lieu le mercredi 9 juin 2021 sur Zoom avec traduction du français vers l'anglais

En 2020, ADA a développé un programme de réponse pour aider le secteur à surmonter la crise liée à la pandémie de la COVID-19. Au total 80 organisations dont 72 IMF, 5 incubateurs et 3 réseaux ont bénéficié de subventions afin de financer, d’une part, l’achat de matériel sanitaire ou d’équipement informatique, d’autre part de l’assistance technique pour assurer la continuité des activités.

Pour mieux comprendre  l’impact de la pandémie sur les IMF et leurs clients, ADA a lancé, en association avec la Fondation Grameen Crédit Agricole et Inpulse, des vagues d’enquêtes pour suivre et analyser les effets de la crise auprès de ses partenaires sur le terrain. Au total, 5 vagues d’enquêtes ont été réalisées en 2020 et une en 2021, qui ont permis de collecter des informations auprès de 70 à 110 IMF selon la vague.

Parmi les résultats mis en évidence, les IMF les moins impactées par la COVID-19 détiennent un portefeuille agricole et rural important. En revanche, les enquêtes ont aussi fait émerger un fort besoin de redémarrage des activités pour permettre aux clients d’emprunter à nouveau. C’est ainsi qu’afin de comprendre les raisons pour lesquelles les clients ne remboursaient pas et mieux gérer leurs risques, les IMF ont remis l’accent sur la « client-centricity », c’est-à-dire que le client doit être au cœur de leurs décisions. 

ADA, en collaboration avec SPTF, s’est ainsi penchée sur les bénéficiaires en contribuant à collecter des informations auprès des clients d’IMF interrogées. Ces IMF ont été appuyées pour réaliser le questionnaire d’enquête auprès de leurs clients via une entité externe ou via les agents de crédit directement. 

Parmi les résultats tous pays confondus, pour 90% des clients interrogés, la crise a eu un impact fort, voire très fort, sur les ressources financières. Mais est-ce que les résultats de ces enquêtes ont permis aux IMF et aux investisseurs de revoir ou réadapter leur stratégie ? Si oui, de quelle manière ?

Plus d'un an après la première enquête, ADA a invité ses partenaires au Midi de la Microfinance en ligne afin de partager les leçons apprises des résultats récoltés auprès des clients et des IMF. Nous avons eu l'occasion d'écouter les témoignages de Jacques Afetor, directeur d'une IMF, Assilassimé au Togo, qui a participé à cette initiative et Eric Campos, Délégué général, Fondation Grameen Crédit Agricole & Directeur de la Responsabilité Sociétale et Environnementale, Crédit Agricole S.A, avec la modération de Laura Foschi, Directrice exécutive de ADA. Bruno Dunkel, Président du Comité exécutif de Inpulse, a partagé les mots de conclusion avec le public.


Les orateurs de ce Midi

laura foschiLaura Foschi, Directrice exécutive, ADA Luxembourg

Laura Foschi est actuellement directrice exécutive de l'ADA. Elle est également Senior Investment Manager et responsable de tous les services d'investissement du Luxembourg Microfinance Development Fund (LMDF). Avant d'occuper ce poste, elle a été directrice adjointe chez ADA pendant 3 ans, et directrice générale du véhicule d'investissement en microfinance Consorzio Etimos pendant 5 ans. Elle a également coordonné et dispensé des formations et de l'assistance technique dans le cadre de programmes de microfinance pendant plus de 10 ans en Amérique latine, en Afrique et dans les Balkans.

Elle a été membre du conseil d'administration de la FEBEA (Fédération européenne des banques éthiques et alternatives). Elle a été professeur à l'Université de Parme où elle a enseigné l'économie de la microfinance et elle a également été membre du conseil d'administration du Master sur la finance pour le développement. Elle a également travaillé comme consultante pour des agences des Nations unies telles que la CEPAL (Comission Economica para America Latina y Caribe) ainsi que pour des programmes financés par la Commission européenne.

Elle a écrit des publications sur la banque sociale ainsi que sur le capital social et la microfinance. Elle parle couramment l'italien, le français, l'anglais et l'espagnol. Elle est membre du comité de pilotage de l'instrument de microfinance responsable et de l'EIIL (European Impact Investing Luxembourg). Ses principaux domaines d'intérêt sont l'impact et la finance inclusive, le développement durable et l'économie verte.


Jacques Afetor, Directeur de Assilassimé au Togo


Jacques AfetorJacques AFETOR, détenteur d’un Master en Management des IMF à l’Université Catholique de l’Afrique Centrale de Yaoundé au Cameroun cumule 16 ans d’expérience dans le secteur de la microfinance et est actuellement Directeur Exécutif de l’IMF Assilassimé Solidarité au Togo.   

Assilassimé Solidarité est une IMF promue par l’ONG française Entrepreneurs du Monde en 2012 ayant pour mission d’offrir un accès durable à des services de microfinance sociale adaptés pour les personnes vulnérables, ayant un accès limité aux institutions financières classiques pour leur permettre de mener des activités génératrices de revenus et d’améliorer leurs conditions de vie. 

Aujourd’hui Jacques AFETOR gère une équipe de plus de 130 employés répartis dans les 9 agences pour servir les 70.000 bénéficiaires d’Assilassimé. 


Eric Campos Eric Campos, Délégué général, Fondation Grameen Crédit Agricole & Directeur de la Responsabilité Sociétale et Environnementale, Crédit Agricole S.A 

Eric Campos est Délégué général de la Fondation Grameen Crédit Agricole depuis octobre 2016 et Directeur de la Responsabilité Sociétale et Environnementale de Crédit Agricole S.A. depuis juin 2018. Il a rejoint le Groupe Crédit Agricole en 2001, où il a exercé successivement les fonctions de Directeur financier et Directeur général adjoint au sein de la Caisse Régionale du Crédit Agricole Mutuel de la Réunion, Directeur de développement de la Banque de détail à l’international et Directeur général adjoint du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes. Il a également travaillé en tant que Directeur général adjoint auprès de la Société financière pour le développement de la Réunion et au sein de l’Agence Française de Développement en tant que Responsable d’évaluation de programmes d’aide au développement sur la zone Afrique, Caraïbe, Pacifique.


 

Bruno Dunkel, Président du Comité exécutif, Inpulse Investment Manager

Bruno est Président du Comité exécutif d'Inpulse, une société de gestion de fonds d'impact basée à Bruxelles et disposant d'une licence AIFM (Alternative InvestmentBruno Fund Managers – cadre réglementaire pour les gestionnaires de fonds alternatifs en Europe). INPULSE est spécialisée dans la gestion de fonds d'investissement liés aux investissements à impact social (économie sociale, microfinance, social business). INPULSE conseille ou gère actuellement 4 fonds : SOFICATRA fournit un soutien en quasi-fonds propres aux coopératives dans l'UE ; CoopEst est un fonds de dette dédié à la microfinance et aux banques coopératives en Europe centrale et orientale ; CoopMed fournit un soutien similaire dans la région MENA et Inpulse a récemment lancé le fonds Helenos, le premier fonds d'actions pour la microfinance et le secteur des entreprises sociales dans l'UE. Tous ces fonds sont basés sur des accords de partenariat spécifiques avec des investisseurs privés et publics (notamment le Groupe BEI).  Ils visent l’inclusion sociale des populations exclues.

Bruno a 20 ans d'expérience dans le financement et le soutien des services aux PME et aux institutions financières non bancaires (IFNB) au niveau européen.  Son expérience est principalement axée sur les investissements en fonds propres et à long terme pour les coopératives et les entreprises sociales ainsi que pour les institutions de microfinance.  Il a réalisé des investissements dans un grand nombre de secteurs et de régions à travers les fonds gérés par Inpulse.


Les Midis de la microfinance en ligne sont des conférences digitales qui permettent de sensibiliser le public luxembourgeois et international à une thématique donnée dans le secteur de l’inclusion financière.

Ce 52e Midi de la microfinance en ligne a été organisé avec le soutien de la Direction luxembourgeoise de la coopération au développement et de l'action humanitaire et du réseau InFiNe.lu, La Banque de Luxembourg est un partenaire historique des Midis.

Depuis 2006, l'organisation partenaire BRS organise également les sessions consacrées à la microfinance à Bruxelles. Une vingtaine de sessions ont eu lieu jusqu'à présent. Pour plus d'informations : www.microfinancelunchbreak.be 

logos sponsors