ADA asbl
39, rue Glesener
L-1631 Luxembourg
Téléphone : 00352 45 68 68 1
E-mail:

      Rapport d'activité 2017

Rapport d'activité 2017

ADA, pôle d’expertise en finance inclusive

Qui sommes-nous ?

Depuis 1994, ADA s’engage à développer l’offre de microfinance au service des populations exclues des circuits bancaires classiques. Notre action consiste à renforcer l’autonomie et les capacités des institutions de microfinance (IMF), des associations de professionnels et des réseaux. Elle apporte également un appui aux gouvernements pour soutenir et structurer le secteur de la microfinance au niveau régional ou national.

Dans ce but, nous sommes capables de proposer et de développer des produits de microfinance spécifiques et innovants, impactant positivement la vie de milliers de personnes, d’organiser des formations et des enseignements à destination des professionnels de la microfinance qui agissent dans et pour le Sud, ainsi que de conseiller et de soutenir les IMF dans leur recherche de fonds. De plus, nous avons fait le choix d’être présents dans le domaine de la recherche pour anticiper les futurs besoins du monde de la microfinance et pour mesurer l’impact social de nos actions. Notre souplesse nous permet d’adapter chaque projet en fonction des besoins de nos partenaires et des réalités du terrain.

ADA, dont le siège se situe au Luxembourg, gère un budget annuel de 10 millions d’euros et compte 43 employés.

ADA bénéficie du Haut Patronage de S.A.R la Grande-Duchesse de Luxembourg.

Des thématiques fortes

En 2017, deux nouveaux projets

Fintech : l'initiative finance digitale

La " Digital Finance Initiative " (ou DFI) a démarré début 2017 avec pour cible initiale 12 pays d’Afrique subsaharienne, dont un certain nombre fait partie des Pays les Moins Avancés. La DFI s’inscrit dans la durée avec un plan initial de financement de 5 ans. Un an après son démarrage, il est donc l’heure des premiers bilans et des premières leçons de ce nouveau projet de ADA.
La DFI, c’est d’abord un accompagnement stratégique, méthodologique et technique puis, pour ceux qui vont jusqu’à la phase de mise en place de la solution choisie, un appui financier. L’accompagnement se structure en trois étapes.

Nouveau programme "Appui aux Micro et Petites Entreprises"

Ce programme s’appuiera sur le concept de « Microfinance Plus », qui cherche à promouvoir des partenariats entre les institutions de microfinance et leurs acteurs afin de faciliter l’accès des MPE à des services non-financiers et favoriser leur bonne insertion dans les chaînes de valeur.
En vue de son lancement, ADA réalise actuellement deux études de faisabilité au Pérou : l’une avec l’IMF Prisma pour soutenir le renforcement de la chaîne de valeur du cacao, du café et du Sacha Inchi – une espèce de noix utilisée dans la fabrication d’huiles végétales – dans la région de San Martin ; l’autre avec l’IMF Arariwa Microfinanzas, destinée à renforcer la chaîne de valeur du cochon d’Inde et du lait dans la région de Cusco.

Recherche, formations et dissémination

ADA  conduit des recherches dans le domaine de la finance rurale et de l’évaluation de la performance sociale. Ces recherches renforcent et nourrissent les formations dispensées auprès d’universités, de réseaux de professionnels et de centres de formation spécialisés en finance inclusive. ADA mène ainsi une politique de capitalisation des connaissances ambitieuse afin que les expériences du terrain enrichissent également les réflexions et les recherches, qui renforceront à leur tour les pratiques et les projets.

Mission, vision, valeurs

Mission, vision, valeurs

La mission de ADA

La réduction de la pauvreté par la fourniture aux populations concernées, principalement les micro- et petits entrepreneurs, des solutions financières et techniques responsables, adaptées à leurs besoins.

 

La vision de ADA

ADA joue le rôle de catalyseur dans la genèse, l’identification, le développement et la mise en oeuvre de solutions facilitant le développement inclusif.

L’approche de ADA se veut innovante. Par innovation, ADA entend, non pas nécessairement la création, mais principalement l’adaptation de solutions existantes à des contextes particuliers. Les résultats des projets développés par ADA se veulent durables. Ses interventions considèrent l’ensemble des acteurs d’un même secteur, d’une même chaîne de valeur, dans une approche de développement holistique.
Les activités sont toujours définies dans le but de servir au mieux les bénéficiaires finaux en collaboration étroite avec les partenaires du terrain.

 

Les valeurs de ADA

L'écoute

L’écoute s’inscrit dans le respect. Les aspirations individuelles et collectives sont comprises et prises en compte autant que possible. L’écoute se traduit par une approche de non-ingérence, de compréhension et de respect de nos partenaires et des bénéficiaires finaux.

Le respect

Le respect de soi et des autres est la règle de base de l’ensemble des relations initiées et entretenues par ADA. Le respect engendre la confiance, condition indispensable au travail efficace dans une atmosphère sereine.

L'intégrité

L’intégrité est fondée sur des normes éthiques élevées qui garantissent l'absence de mauvaise intention et l’honnêteté.

L'excellence

ADA recherche l’excellence dans ses prestations et dans les résultats attendus. L’excellence peut être atteinte grâce aux talents multiples des personnes impliquées dans les projets de ADA ainsi que grâce au respect et à la confiance données par l’association.

L'efficacité

La recherche d’efficacité est au coeur des activités de ADA qui sont toujours organisées en maximisant les effets leviers, dans une volonté d’augmenter toujours davantage la portée des résultats de développement escomptés.


Découvrez le résumé de notre stratégie en téléchargeant le document ci-dessous :

Actualité
28 juin 2018

Une Assemblée générale placée sous le signe de l’impact

ag-2018

Jeudi 28 juin 2018 s’est tenue l’Assemblée générale de ADA à la Maison de la microfinance, dans une salle comble.

A l’ordre du jour, la présentation du rapport d’activité 2017 et du plan d’action 2018 et l’approbation des comptes 2017 et du budget 2018.

L’occasion également de rappeler les actions qui seront entreprises à l’horizon 2021 autour du Plan de Développement Opérationnel défini par ADA, dont l’objectif consite à générer des impacts positifs sur la vie des populations des Pays les Moins Avancés.

L’assemblée générale a également vu la nomination de Corinne Molitor en remplacement de Max Meyer à la présidence du conseil d’administration pour les 3 années à venir.

Un nouveau mandat qui fait écho à la nomination récente de Laura Foschi à la Direction de ADA, pour un duo 100% féminin.

Retrouvez ici la nouvelle composition du conseil d'administration


29 mai 2018

La délégation nigérienne à la Maison de la Microfinance

delegation-niger

Ce mardi 29 mai, de 9h30 à 10h30, la délégation du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur - S.E. Monsieur Kalla Ankourao - s’est rendue à la Maison de la microfinance.

Cette visite de marque s’est déroulée à l’occasion de la 11e Commission de partenariat entre le Luxembourg et le Niger.


Communiqué de presse - 4 janvier 2018

Le ministère des Affaires étrangères et européennes renouvelle son soutien à ADA

Le 4 janvier 2018, le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider a signé le nouveau mandat liant le ministère des Affaires étrangères et européennes à l’ONG Appui au Développement Autonome (ADA). Cet engagement couvrira une période de quatre ans, de 2018 à 2021. Il s’agit du troisième mandat entre le ministère et ADA depuis 2007.

ADA est une ONG luxembourgeoise dont l’objectif est de renforcer et d’accélérer l’inclusion financière des populations exclues des circuits bancaires classiques dans les pays en développement.

A travers ses activités, ADA soutient les priorités de la Coopération luxembourgeoise, parmi lesquelles figurent de manière proéminente les femmes et les personnes les plus démunies, en particulier dans les pays les moins avancés et les zones rurales des pays du Sud.

Ce nouveau mandat prend en compte les récents développements dans le monde de la microfinance. ADA se concentrera davantage sur les pays partenaires de la Coopération luxembourgeoise, à savoir le Burkina Faso, le Cabo Verde, le Laos, le Mali, le Nicaragua, le Niger et le Sénégal.

Communiqué par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Contact(s)
HANSEL Lynn
E-mail :
Tél. : (+352) 247-82373            

Mandat MAEE

De gauche à droite : Gilles Franck (Vice-Président de ADA) ; Olivier Massart (Directeur de ADA) ; Romain Schneider (Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire) ; et Manuel Tonnar (Directeur de la Coopération au développement et de l'Action humanitaire)

Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus