Qu'est-ce qu'une IMF, une institution de microfinance ?

Définition d'une IMF, qu'est-ce qu'une institution de microfinance ?

Au même titre qu’une banque, une institution de microfinance est la porte d’entrée pour accéder au microcrédit. Les clients d’une IMF sont souvent des micro entrepreneurs qui souhaitent avoir un premier soutien économique pour pouvoir lancer leur activité. Ce type de clientèle est jugé trop risqué par les banques classiques car elle ne peut pas fournir de garantie réelle et parce qu’elle travaille plutôt dans le secteur informel de l’économie.

La méthodologie déployée par les IMF permet d’analyser précisément la volonté et la capacité de paiement des clients. Les IMF réalisent le plus souvent une enquête de terrain afin de recueillir un maximum d’information, non seulement auprès du futur entrepreneur, mais aussi de son entourage.

En fonction du montant de crédit demandé, les critères sont relativement simples. Pour des montants plus importants, il est commun d’attendre que le client ait fait ses preuves et ait déjà effectué des remboursements sur des petits crédits. L’éducation financière et la culture du paiement sont importantes.

La réussite d’un projet en microfinance, et d’un entrepreneur, tient souvent à ce que la famille et l’entourage proche participe à l’activité commerciale de l’entreprise, directement ou indirectement.

Comment travailler dans une IMF ?

Comme tout secteur d'activité, il y a plusieurs métiers possibles et plusieurs portes d'entrée pour travailler dans une IMF. Les métiers les plus courants sont : agent de crédit, analyste financier, responsable d'agence, responsable de la gestion des risques, contrôleur de gestion, formateur en éducation financière, chargé de clientèle en agence...

Quelles sont les qualités pour travailler dans une IMF ?

Outre les qualité humaines nécessaires au bon fonctionnement d'une IMF et à la relation avec ses clients, un professionnel de la microfinance doit disposer de connaissances et de compétences clés, dont voici quelques exemples :

  • connaître les aspects juridiques, les lois et les réglements du pays, dont ceux relatifs au secteur bancaire et (micro)financier ;
  • connaître les produits et services financiers et non financiers proposés par l'IMF à ses clients ; 
  • être capable d'expliquer clairement, voire de vulgariser, les principes de fonctionnement des produits et services financiers et non financiers proposés par l'IMF à une clientèle parfois néophyte ;
  • connaître les procédures d'octroi de crédit ;
  • être capable d'évaluer les risques, tels qu'ils soient ;
  • savoir collecter l'épargne et gérer les liquidités ;
  • maîtriser les coûts de fonctionnement ;
  • savoir utiliser un SIG (système informatique et de gestion)
  • connaître les moyens de se prémunir contre la fraude.

Les études à suivre pour travailler dans une IMF

Plusieurs écoles à travers le monde proposent des cursus dédiés aux professionnels de la microfinance. Parmi l'offre pléthorique, nous pouvons vous citer quelques formations reconnues qui sont des références en la matière :

Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus