Note d'orientation sur la continuité des activités des IMF

covid-ada-FR

Téléchargez notre guide de bonnes pratiques à adapter pour faire face au risque de pandémie dans le secteur de la microfinance.

Ce guide décrit certains points d'attention pour l'analyse et les mesures à prendre pour organiser une gestion de crise appropriée et assurer la continuité des activités face à la pandémie COVID-19.

>>>Téléchargez le Guide <<<

Ce guide est organisé en deux parties principales comprenant des conseils pour l'analyse et une liste de contrôle des mesures pour la gestion de crise et la PCA. La note se veut un outil pratique pour les IMF. Elle peut être utilisée entièrement ou partiellement selon les besoins spécifiques et les étapes de la situation.
L'objectif de la présente note est de fournir des lignes directrices de référence aux institutions de microfinance (IMF)/prestataires de services financiers (PSF) lors de la préparation de leur propre plan de continuité des activités pour faire face à la crise pandémique afin de :

  • Maintenir un traitement responsable des clients et un soutien pour proposer des mesures permettant de faire face à la situation de la COVID-19
  • Minimiser le risque d'infections et assurer un traitement responsable des employés et agents pendant la crise
  • Minimiser les risques pour l'institution afin d'assurer la continuité des activités pendant et après la crise
  • Communiquer de manière proactive avec toutes les parties prenantes.

ADA et Oikocredit ont développé une série d’outils pour vous aider à mettre en oeuvre ces meilleures pratiques pour gérer la crise liée à la pandémie COVID-19.

 

Téléchargez la boîte à outils pour mettre en pratique la Note d’orientation sur la continuité des activités des IMF

 


Le COVID-19 est la maladie infectieuse causée par le coronavirus le plus récemment découvert. Les symptômes de la COVID-19 sont similaires à ceux d'une pneumonie ordinaire. Les symptômes typiques sont la fièvre, l'écoulement nasal, le mal de gorge, la toux et l'essoufflement. Ce nouveau virus et cette nouvelle maladie étaient inconnus avant le début de l'épidémie à Wuhan, en Chine, en décembre 2019. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que cette épidémie était une pandémie et qu'elle devait être prise très au sérieux.

Retour
Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus