logo Midi

Les « Midis de la microfinance et de l'inclusion financière » sont des conférences organisées à Luxembourg et dédiées aux enjeux et aux évolutions de la finance inclusive.


44e Midi de la Microfinance

Photos de Sebastien Goossens



Le 44e Midi de la Microfinance devient le Midi de la Micro-assurance !

Le parcours client en micro-assurance 


Le jeudi 7 juin 2018 de 12.00 à 14.00 

Arendt House - 41A, avenue J. F. Kennedy

L-2082 LUXEMBOURG


« L’assurance pourrait s’inspirer de la micro-assurance ! »

Luxembourg, le 7 juin 2018 | « La gestion de risques pour les populations pauvres » telle est la définition de la micro-assurance par Katharine McKee, directrice au conseil d'administration du Microinsurance Network, basé au Luxembourg. Ce sujet a été mis en avant devant l’auditoire de la Arendt House, lors du 44e  Midi de la microfinance, organisé par ADA et InFiNe.lu, où la parole a été donnée aux orateurs de pays particulièrement vulnérables, les Philippines et le Pakistan. La conférence a été modérée par Matthew Genazzini, responsable appui technique des institutions de microfinance (IMF) de ADA.

Une assurance à 3 USD par an, c’est possible !
 
« Avec 70 millions de Pakistanais sans accès à l’eau potable, le risque des infections et de maladies est inévitable. L’accès à l’assurance et aux services de santé est indispensable. », affirme Shahzad Iqbal, directeur financier de la plus grande institution de microfinance au Pakistan, Kashf Foundation. De fait, grâce à la mise en place de produits de micro-assurance au sein de son IMF, toute une famille peut être assurée pour un montant de 10 USD par an. 
Les Philippines comptent 50 millions de polices de micro-assurance de gestion de risques, à partir de 3 USD par an, sur 100 millions d’habitants ! Il s’agit d’un de pays les plus développées dans le secteur, de par leur expérience et le développement de produits les plus adaptés au risques particuliers. « Les régulateurs du pays soutiennent le développement de ces services, ce qui facilite le travail » a ajouté Jonathan Batangan, premier vice-président du PJLI Group of Companies, Philippines.
Vers la « nano-assurance »
Le secteur se développe avec des idées les plus innovantes pour couvrir le plus de personnes vulnérables le plus rapidement. Aux Philippines, une application a été spécialement développée pour confirmer la survie lors d’une catastrophe ou encore, une plate-forme de crowdfunding, Our Help.com, a été dernièrement mise en place pour permettre aux personnes privées de couvrir quelqu’un aux Philippines pour 1 USD par an.
Le processus d’assistance client est très performant dans ce pays : « Lors d’un incendie, nos équipes sont sur places en moins de 24h, à n’importe quelle heure de la nuit ou de la journée pour résoudre le problème et protéger nos clients », confirme Jonathan Batangan. De même, les clients ont l’accès gratuit et illimité aux soins médicaux. Le bundle de services financiers et sanitaires est répondu pour offrir les soins de santé. 
De plus, pour protéger les clients, tant des IMF pakistanaises qu’aux Philippines, les produits en micro-assurance sont proposés aux clients, obligatoirement ou non, avec d’autres produits de microfinance, pour permettre d’accompagner leurs clients dans le développement d’une activité génératrice de revenu.
Simplicité, transparence et le produit adapté  
« L’assurance est un produit de confiance » confirme Kate McKee. La confiance doit se gagner auprès des populations pauvres, dont certaines analphabètes. La sensibilisation et l’éducation financière sont des facteurs très importants pour gagner la confiance auprès des clients. De différents canaux de communication, dont les réseaux sociaux, sont assez utilisés dans les deux pays.
« Pour assurer le succès de la micro-assurance, elle doit être facile, simple et accessible », nous confirme Jonathan Batangan. 
Un échange gagnant-gagnant avec le Luxembourg
Comme l’a souligné un représentant d’une de plus grandes compagnies d’assurance au Luxembourg lors de la session questions-réponses avec le public, « Le secteur de l’assurance au Luxembourg devrait s’inspirer de la micro-assurance de par son innovation, sa simplicité et la facilitation d’accès aux clients ! ». 
Les investisseurs luxembourgeois peuvent également apporter leur contribution au développement du secteur, encore peu connu dans le pays. « De par son rôle d’investisseur important dans les produits d’investissement d’impact, les investisseurs luxembourgeois peuvent apporter leur capital aussi à la micro-assurance, » souligne Katharine McKee lors de sa conclusion. 
Pierre-Michaël de Waersegger de Arendt & Medernach a également souligné « le timing excellent » avec le Brexit, par rapport à la croissance de la place luxembourgeoise et le développement du secteur des assurances dans le pays.


Discours de bienvenue :

  • Arendt & Medernach : Pierre-Michaël de Waersegger et Anne Contreras

Conférenciers:

  • Jonathan Batangan, Premier Vice Président, PJLI Group of Companies (Philippines)
  • Shahzad Iqbal, directeur financier de Kashf Foundation (Pakistan)
  • Modérateur: Matthew Genazzini, responsable appui technique IMF, ADA (Luxembourg)

Allocution de clôture

  • Katharine McKee, directrice au conseil d'administration, Microinsurance Network.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE SUJET DE LA MICRO-ASSURANCE

Vidéos sur le sujet : 

Comment fonctionne la micro-assurance ?


La micro-assurance philippine défie le climat et réagit au changement


La micro-assurance au Pakistan - Kashf Foundation 

 


Les orateurs de ce Midi

Matthew Genazzini, responsable appui technique IMF, ADA (Luxembourg)

Matthew a 8 ans d'expérience de travail dans le financement du développement à travers le Microinsurance Network et ADA. Il a un BA en histoire contemporaine et un MA en études Latino-Américaines. Il a de l'expérience dans la direction de projets de développement de compétences et de diversification de produits dans des IMF, avec un accent particulier en microassurance. Actuellement, il est responsable de l'appui technique dans l'unité IMF d'ADA qui vise à renforcer les IMF en leur fournissant des services financiers et techniques. L'unité se concentre sur un certain nombre de sujets comprenant la performance financière et sociale, la gestion du risque, la gouvernance et la diversification de produits.


Shahzad Iqbal, Directeur Financier à Kashf Foundation (Pakistan)

M. Shahzad Iqbal est un comptable agréé avec plus de 20 ans d'expérience dans divers secteurs. Il a commencé sa carrière chez KPMG Pakistan, l'un des principaux cabinets d'audit et de conseil au Pakistan. Après son expérience chez KPMG Pakistan, M. Shahzad a travaillé en tant que Manager Accounts chez Gulistan Group of Companies, où il a aidé le CEO à créer deux nouvelles sociétés en préparant des systèmes et des processus pour assurer le bon fonctionnement de l'organisation. Avant de rejoindre la Kashf Foundation en 2008, M. Shahzad a travaillé pour Oman Tel, au Pakistan, en qualité de DGM Finance.

En 2008, M. Shahzad a assumé le rôle de directeur financier à la Kashf Foundation. M. Shahzad a apporté une immense valeur à Kashf grâce à sa vaste expérience; il nourrit la culture de la rentabilité dans les opérations de l'organisation et souligne l'importance de la productivité et de la production.

Outre son travail régulier axé sur le maintien et l'amélioration de la discipline financière dans l'organisation, M. Shahzad a été à l'origine du développement de plusieurs produits novateurs et centrés sur le client chez Kashf. Il a développé la stratégie d'utilisation des canaux de distribution alternatifs et introduit le concept de capture des récupérations auprès des clients utilisant ce canal pour la toute première fois au Pakistan. Le partenariat entre Kashf et UBL Omni a été le premier partenariat de ce type et s'est avéré être pionnier dans le secteur de la microfinance au Pakistan.

M. Shahzad a été le chef d'équipe dans le développement et la gestion de l'initiative de micro-assurance dans l'organisation. Il a également contribué au développement et à la mise en œuvre du produit d'assurance micro-maladie offert par Kashf qui couvre maintenant plus de 1,5 million de vies dans le cadre de ses polices d'assurance.


Jonathan Batangan, First Vice President, PJLI Group of Companies (Philippines)

Premier vice-président et chef de groupe (Cebuana Lhuillier Insurance Solutions, Cebuana Lhuillier Solutions d'affaires, Cebuana Lhuillier Foundation, Inc.)

M. Batangan est un cadre d'assurance chevronné qui a fait ses preuves en matière de développement de produits d'assurance, de ventes et de gestion du marketing à Manille, aux Philippines. Il est actuellement le premier vice-président du PJLI Group of Companies, opérateur de Cebuana Lhuillier, le plus grand fournisseur de solutions microfinancières des Philippines.

Depuis 2004, il est Directeur Général de Cebuana Lhuillier Insurance Solutions (CLIS), la première agence d'assurance certifiée ISO de son pays. Après avoir renforcé la micro-assurance avec le PJLI Group of Companies, il a reçu la PJLI Ambassador's Cup en 2006. Il a contribué à faire de Cebuana Lhuillier l'une des plus importantes chaînes de distribution de micro-assurance aux Philippines. Aujourd'hui, il est également Directeur exécutif de la Fondation Cebuana Lhuillier, Inc. (CLFI) et Directeur de Cebuana Lhuillier Business Solutions (CLBS).

Avant d'occuper ce poste chez Cebuana Lhuillier, il était vice-président adjoint du département de gestion des comptes, en charge des unités commerciales, agences et courtiers de la Malayan Insurance Company, Inc., la plus grande compagnie d'assurance des Philippines. Il a participé à diverses conférences et forums locaux et internationaux sur le financement des risques de catastrophe, l'assurance et la micro-assurance, soit en tant que personne-ressource ou délégué.

 

A propos de Cebuana Lhuillier, Philippines

Cebuana Lhuillier est la plus grande institution microfinancière des Philippines avec plus de 2000 agences fournissant des services de courtage, de microcrédit, de transfert d'argent, d'assurance, de paiement de factures, de remise de compte, de paiement d'entreprise, de recouvrement et de téléchargement électronique. Ils disposent d'un vaste réseau de fournisseurs de micro-assurance avec 8 millions de Philippins couverts. Ils proposent 15 produits de micro-assurance adaptés à chaque client, connecté par mobile. Cebuana Lhuillier est en train de mettre en place un site Web de financement participatif appelé Ourhelp.org pour trouver des primes pour la couverture de nano-assurance. OurHelp est un site de dons développé par Cebuana Lhuillier conformément à l'engagement de rendre l'assurance accessible à tous comme un moyen de promouvoir la préparation et la résilience au sein des communautés aux Philippines. Avec OurHelp, les donateurs peuvent choisir d'assurer les personnes qui n'ont pas accès ou les moyens de bénéficier de la couverture de micro-assurance. Une fois assurés, les bénéficiaires reçoivent une protection en cas de décès accidentel ou de mutilation et d'invalidité et d'autres causes de décès. Les Donataires peuvent également recevoir une aide financière en cas d'incendie. 


ContrerasA MG 1876

Anne Contreras-Muller, Of Counsel Investment Management Microfinance & Impact Projects, Arendt & Medernach (Luxembourg)

As Of Counsel since 2011, Anne’s activities are now fully dedicated to microfinance and social impact projects. She advises specific domestic and international clients on the corporate and regulatory aspects of the structuring and distribution of microfinance and social impact investment vehicles, as well as on the structuring of technical assistance programs and other social businesses.

Anne is a board member of the European Social Entreprise Law Association (ESELA). She participates in several other initiatives such as the Responsible Investing technical committee at the Association of the Luxembourg Fund Industry (ALFI), LuxFLAG, the European Impact Investing Luxembourg (EIIL).


Pierre-Michaël deWaersegger 80 HD

Pierre-Michaël de Waersegger, Partner in the Insurance & Reinsurance Law and in the Banking & Financial Services, Arendt & Medernach (Luxembourg)

Pierre-Michaël de Waersegger is a Partner in both the Insurance & Reinsurance Law and the Banking & Financial Services practices with Arendt & Medernach, leading independent business law firm in Luxembourg.

Pierre-Michaël assists (re)insurance companies, banks and professionals of the financial sector regarding all Luxembourg legal and regulatory aspects of their activities, including licensing requirements, capitalizing opportunities, mergers and acquisitions, new products and services development.

He also advises on the implementation of AML/CTF, MIFID, PSD, CRD, Solvency II and IDD regulations, the drafting and review of contractual documentation and contacts with regulators

Kate McKee

Kate McKee, directrice au conseil d'administration, Microinsurance Network (Luxembourg) 

Kate dirige le démarrage du Partenariat pour l'inclusion économique (PEI), une initiative de la Banque mondiale visant à accélérer la mise à l'échelle, l'innovation et le changement de système pour l'approche de graduation et d'autres interventions ciblées qui élargissent les opportunités économiques pour les pauvres. personnes vulnérables. Auparavant, elle a dirigé les travaux du CGAP sur la protection des consommateurs, la finance responsable et l'obtention du diplôme. Kate est une économiste avec une large expérience en politique, en développement et en développement des entreprises, en autonomisation des femmes, en agriculture et en finance, à l'Agence américaine pour le développement international (USAID), au département du Trésor des États-Unis et à Self-Help en Caroline du Nord. et la Fondation Ford.

À propos du Microinsurance Network (Luxembourg)

Le Microinsurance Network est une association dont les membres n’ont pas de buts lucratifs, qui a la vision d'un monde où les personnes de n'importe quel niveau de revenu sont plus résilientes et moins vulnérables aux risques quotidiens et catastrophiques par l'accès amélioré aux outils efficaces de gestion des risques. Les consommateurs à faible revenu se trouvent au coeur de leur mission. Le MiN travaille avec une large gamme de parties prenantes du monde entier pour donner de la priorité aux besoins, intérêts et bien-être de bénéficiaires.


 

Ce 44e Midi de la microfinance est organisé avec le soutien de la Direction luxembourgeoise de la Coopération et de l'Action humanitaire, du réseau InFiNe.lu et de la Arendt House, ainsi qu'en collaboration avec le Microinsurance Network.
Les Midis de la microfinance ont lieu durant la pause-déjeuner de 12h à 14h. Au menu, la présentation d'une étude ou d'un cas pratique par un expert d’un domaine de la finance inclusive, suivie d’une séance de questions-réponses, clôturée par un déjeuner-buffet.

logos partenaires fr

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus