SAM 2019 - Le Film


Ouagadougou au centre de la finance inclusive

La finance inclusive comme levier de développement

La Semaine Africaine de la Microfinance (SAM), a pour ambition de devenir une plateforme africaine commune de réflexions et d’échanges entre tous les praticiens du secteur de la microfinance. Ainsi, pendant une semaine, des banques, des systèmes financiers décentralisés, des FinTech, des bailleurs, des ONG, des investisseurs et des innovateurs se sont rassemblés au Centre International de Conférences à Ouagadougou au Burkina Faso pour voir dans quelles mesures la finance inclusive peut-elle contribuer à l’atteinte des ODD, à éliminer la faim, éradiquer la pauvreté, produire et consommer durablement et mettre fin aux inégalités.


Le Burkina Faso, the place to be

L’organisation de la SAM au Burkina Faso n’est qu’un juste retour des choses. Fin 2014, la SAM devait être organisée à Ouagadougou, mais le soulèvement populaire avait conduit les organisateurs à délocaliser à Dakar. Pour cette 4e édition, la demande a émané du gouvernement burkinabé, déterminé à faire de Ouagadougou le carrefour de la finance inclusive, un lieu unique où des centaines de participants peuvent prendre part à une vingtaine de formations gratuites, assister à des débats, à une conférence de recherche, rencontrer des investisseurs à la Foire aux investisseurs, ou découvrir les innovations du secteur au Village de l’innovation. En ce sens, la SAM a su créer un écosystème bénéfique qui profite non seulement au secteur, mais aussi et surtout aux pays africains, en premier lieu le pays hôte. Partenaires, réseaux professionnels, sponsors et participants ont fait de cet évènement un lieu unique, un lieu où il fallait être.


Une conférence de haut niveau

A travers une série de séances plénières et d’ateliers, la SAM est avant tout une conférence de deux jours à laquelle participent experts du secteur de la finance inclusive et hauts représentants politiques pour échanger, débattre et mener des réflexions autour des sujets phares du secteur. Cette année, la conférence a permis d’aborder des thématiques comme la finance digitale et les FinTech, le financement de l’agriculture, les transferts d’argent, le développement des petites et moyennes entreprises, l’emploi des jeunes et l’inégalité entre les sexes. Moment fort de cette édition, le Premier ministre du Burkina Faso Monsieur Christophe Dabiré a présidé la cérémonie d’ouverture, aux côtés de la ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire du Burkina, de la ministre sénégalaise de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire, du vice-gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, et de Madame Paulette Lenert, ministre de la Coopération et de l’action humanitaire du Luxembourg.


Plus de 20 formations et ateliers

22 formations et ateliers ont été dispensés gratuitement par ADA et des partenaires de longue date, dont la réputation et l’expertise sont connues et reconnues. Parmi ces partenaires : UNCDF, Arendt, BNP Paribas, BRS, la FAO, SPTF, Cerise, Microinsurance Network, Pamiga, Amarante, MicroSave, la Fondation Grameen Crédit Agricole, Banca Etica, Micro-assurance du monde, la Banque Commerciale du Burkina ou encore la SIDI.


Une Foire aux investisseurs

La SAM n’est pas seulement une conférence, mais un écosystème d’événements. La Foire aux investisseurs notamment, met en relation des investisseurs et institutions de microfinance (IMF) à travers des sessions de rencontre de 20 minutes sur toute une journée. Cette année, pas moins de 24 investisseurs, 2 agences de notation et 110 IMF de 27 pays se sont rencontrés. Au total, 525 rendez-vous ont été planifiés entre tous ces acteurs. Parlant au nom de Verdant Capital, Ed Higenbottam a déclaré : “J’ai eu accès à un large éventail d'IMF, tant anglophones que francophones, allant d’institutions plus grandes et plus matures à des institutions plus petites et plus jeunes, dont certaines avaient un impact spécifique sur le développement".


Le Village des innovateurs

Cette année, le Village des innovateurs a fait peau neuve. Cet espace B2B résolument tourné vers l’avenir a accueilli 25 fournisseurs de nouvelles technologies au service de la finance inclusive. Issus d’horizons très différents, les exposants ont présenté leurs solutions digitales aux curieux venus se promener dans le Village. Pour n’en citer que quelquesuns, HPS (Hightech Payment Systems) a présenté PowerCARD Microfinance, une plateforme intégrée et de Mobile Banking ; Qotto a présenté ses kits solaires composés de batteries pouvant être utilisées pour faire fonctionner des appareils comme des lampes, des téléviseurs et des chargeurs de téléphone ; ou encore « Hedera Connect », une plateforme d’apprentissage en ligne qui met en relation les prestataires de services financiers, les investisseurs et les consultants. Le petit plus, un arbre à palabres au milieu du Village pour se reposer et échanger avec les autres villageois.

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus