Couv 12

 

Objectifs du programme
Développer les produits et services de micro-assurance

Zones d'intervention
Afrique de l'Ouest

Responsable du projet
Carla Palomares -
Soulémane Isso Takou Djobo -

Partenaires
BRS, Min, GIZ, CIF, OKO

Quelques chiffres
200 000 personnes inscrites à une assurance-vie, 3 900 familles protégées depuis 2007
23,8 millions d'euros de primes d’assurance émises


Les projets en Asie du Sud-Ouest

Les projets en Amérique Centrale

En Afrique de l'Ouest


OKO au Mali : 1 800 nouveaux producteurs de maïs souscrivent à l'assurance agricole

ADA est partenaire depuis plusieurs mois avec OKO, une start-up au Mali spécialisée dans les assurances agricoles. ADA a soutenu OKO dans l’extension de deux nouvelles régions dans le pays.

Oko Oko


OKO Mali Sarl est une jeune start-up malienne qui distribue des produits d'assurance agricole indexés (selon la surface de l’exploitation) dans 7 régions du Mali aux petits producteurs via le téléphone portable. En cas de sécheresse ou d’inondation entraînant une perte de sa production agricole, l’exploitant est ainsi assuré de recevoir une compensation financière, moyennant une prime d’assurance. Ce projet s’adresse dans un premier temps à tous les producteurs de maïs des régions productrices du Mali.

Suite à une vaste campagne de promotion organisée par OKO avec l’appui de ADA en mai dernier, plus de 30 000 clients potentiels ont exprimé leur fort intérêt pour le produit d’assurance agricole et ont demandé à être rappelés. Beaucoup n'étaient pas des agriculteurs eux-mêmes, ou ne cultivaient pas de maïs (seule culture couverte cette saison), mais 5 000 agriculteurs ont tout de même reçu un devis personnalisé par SMS, et 1 800 ont souscrit au produit d’assurance, soit un taux de conversion de 36% ! Rappelons que cela a été réalisé dans le contexte d'une pandémie mondiale où OKO a su adapter rapidement son approche commerciale.

Suite à cette première expérience, OKO souhaite couvrir 4 nouvelles cultures et adapter la communication pour qu’elle soit plus accessible aux clients analphabètes.

Plus d'informations sur le site de l'OKO : www.oko.finance/mali


ADA and OKO in Baguineda

ADA and OKO in Baguineda

Développer l'assurance inclusive au Mali avec OKO

ADA travaille depuis plusieurs mois avec une start-up malienne, OKO, spécialisée dans les assurances agricoles, pour échanger des compétences et des contacts. Aujourd'hui, cette collaboration va plus loin : ADA soutient un projet d'OKO. Deux autres régions du Mali ont été ajoutées au champ d'action initial de la start up dont ADA contribue financièrement au recrutement, à la formation et à l'équipement d'OKO dans ces régions, dans le but de couvrir un plus grand nombre d'agriculteurs pour la saison.

OKO Mali SaRL est une jeune start-up malienne qui distribue des produits d'assurance agricole indexés aux petits producteurs maliens via le téléphone portable. L'objectif d'OKO est d'accroître la résilience climatique des petits exploitants agricoles en permettant aux agriculteurs touchés par des inondations ou des sécheresses de recevoir une indemnisation immédiate. L'assurance est accessible via mobile à tous les producteurs de maïs des régions productrices du Mali.

Cette collaboration s'inscrit dans notre vision de l'expansion de l'assurance inclusive en Afrique. Cet outil de gestion des risques pour les ménages à faibles revenus, dont le marché potentiel est estimé à 3,8 milliards de personnes, représente un impact positif réel et significatif. De multiples initiatives émergent, mais le secteur est toujours à la recherche de modèles plus innovants pour une plus grande efficacité. Compte tenu de la diversité des risques auxquels sont confrontées les populations vulnérables et sur la base de notre expérience, ADA souhaite contribuer à l'assurance inclusive par des solutions innovantes en termes de produits, de canaux de distribution et de partenariats.


Plus d'informations sur le site de l'OKO : www.oko.finance/mali


Création d'une compagnie de micro-assurance en Afrique de l'Ouest

La création d’une compagnie de micro-assurance au Burkina Faso a déjà permis à 200.000 personnes de souscrire à une assurance-vie.


Depuis 10 ans, ADA appuie la Confédération des Institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF) et les 6 réseaux qui la constituent pour développer le secteur de la micro-assurance dans la région. Ensemble, ils ont créé la compagnie de micro-assurance « CIF-VIE Burkina » à Ouagadougou. A son lancement, 400.000 clients des réseaux de la CIF étaient couverts par le produit assurance remboursement de crédit. L’offre développée jusqu’à présent compte une assurance-vie et un produit d’épargne-retraite. 23,8 millions d'euros de primes d’assurance ont été émises depuis le lancement du projet et 3 900 familles victimes d'un sinistre (décès de l'emprunteur) ont été indemnisées.

La CIF projette de créer des compagnies dans 4 autres pays de la Confédération durant les 3 prochaines années, à savoir au Togo, Mali, Bénin et Sénégal.

La micro-assurance consiste à proposer aux ménages à faibles revenus des produits d’assurance ajustés à leur situation. Ce mécanisme contribue à réduire la vulnérabilité des populations démunies, particulièrement exposées aux maladies, accidents, décès ou catastrophes naturelles.

Active en matière de micro-assurance depuis le début des années 2000, ADA a contribué à développer une série d’indicateurs de performance des produits de micro-assurance. Ces indicateurs ont été repris dans la législation proposée par la CIMA, la Conférence interafricaine des marchés d’assurance. Cet organisme communautaire du secteur des assurances rassemble les industries nationales d’assurance de 14 Etats francophones d’Afrique de l’Ouest. Début 2012, les Etats membres de la CIMA ont signé un accord pour la mise en œuvre de nouvelles lois régulant la micro-assurance. Une étape essentielle pour parvenir à une régulation efficace du secteur.

La CIF est un regroupement de six fédérations agréées : RCPB du Burkina Faso, FUCEC du Togo, FECECAM du Bénin, Nyesigiso et Kafo Jiginew du Mali et Pamecas du Sénégal.


Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus