Objectifs du projet

Accompagner les associations professionnelles pour promouvoir la transparence et l'éducation financière du secteur en Afrique.

Contact

Partenaires
Tanzania Association of Microfinance Institutions (TAMFI) et Microfinance African Institutions Network (MAIN)


TAMFI-MAIN

Collaborer avec les réseaux africaines pour amplifier l’inclusion financière

afrique

ADA travaille avec les associations professionnelles d'Afrique dans le but renforcer les capacités en matière de transparence de l’ensemble du secteur sur le Continent. Grâce à des associations plus fortes et plus compétentes, les institutions de microfinance sont capables de développer des services et des produits mieux adaptés aux besoins des populations à faible revenu.


ADA considère que la transparence pour les IMF africaines reste un défi pour que les clients de ces IMF aient accès à toutes les informations nécessaires, ainsi que la capacité de comprendre et de comparer les produits proposés afin de prendre des décisions claires.
C'est pourquoi ADA a décidé de soutenir les associations professionnelles africaines engagées dans la promotion et le renforcement de la transparence dans leurs pays respectifs en leur fournissant une assistance technique. Les associations professionnelles sont des partenaires stratégiques et représentent l'un des meilleurs canaux pour toucher le secteur dans son ensemble dans différents pays et régions d'intervention.
Au cours des dernières années, plusieurs projets liés à la transparence ont été mis en place tels que le cofinancement de notations, le développement d'outils de collecte, d'analyse et de publication de données, les formations et la promotion de principes de la protection des clients.

Des outils en matière de la transparence mis à disposition des réseaux 

L’index de la transparence a été développé à partir des indicateurs présents dans l’outil SPI4, sélectionnés par ADA et CERISE et compilés de façon spécifique pour calculer un index de transparence au niveau d’une IMF. Les réseaux s’approprient l’outil afin de pouvoir le diffuser au sein de ses membres et en assurer le suivi. Un module de formation de formateurs est par la suite développé, tout comme laa formation de sensibilisation sur la transparence pour diffusion.

Pour la collecte, l’analyse et la publication des données, une formation Microfact est organisée pour les IMF, en anglais et en français, afin de les familiariser avec l’analyse des indicateurs de performance financière. En parallèle, un système d’incitation à l’envoi des données financières est mis en place par les réseaux.

Les IMF sensibilisées aux pratiques transparentes à travers des ateliers

Les ateliers « transparence » permettront de diffuser à l’ensemble des membres du réseau les acquis et les leçons apprises au niveau des différents outils et concepts de transparence utilisés. 
D’autre part, les formations sur la gestion de la performance sociale sensibilisent les IMF aux meilleures pratiques en matière de performance sociale et leur importance pour la pérennité et la viabilité des institutions. Lors de la formation, l’outil SPI est présenté et les IMF apprennent son utilisation, le processus d’audit et d’assistance technique. 
Des formations Microfact sur l’analyse des indicateurs de performance financières et sociales sont aussi organisées, avec l'objectif de familiariser les IMF avec l’outil factsheet pour effectuer le reporting financier et social.
L’assistance technique, que ce soit pour l’utilisation de l’index, la mise en œuvre des plans d’action, l’audit SPI4 ou encore la Certification SMART, est offerte aux IMF sélectionnées ayant au préalable suivi les formations, répondu à un appel d’offre et sont prêtes à cofinancer ce service. 

L'audit de mise en place de bonnes pratiques 

Une assistance technique personnalisée permet aux IMF de bénéficier d’un audit SPI4 de CERISE, avec un accent particulier sur la protection des clients. Cet accompagnement post formation permet de suivre de près les participants après la formation in situ.

Les IMF ayant prouvé leur engagement envers une prestation de services financiers responsables sont sélectionnées et retenues pour une évaluation de leurs pratiques de protection des clients. Cette évaluation prouve leur degré de conformité aux normes de protection de la clientèle en fixant un point de référence.


MAIN @SAM 2019

Grâce au partenariat avec le MAIN, nous touchons 29 pays africains ! 

Le réseau MAIN (Microfinance African Institutions Network) est une association internationale à but non lucratif créée en 1995 à Abidjan à l’initiative de plusieurs institutions possédant une longue expérience dans la microfinance et/ou la promotion des micro-entreprises en Afrique.

Au 31 Décembre 2019, le MAIN compte 114 membres dans 29 pays.

Cette même année, le réseau a mis en place :

  • organisation de 11 conférences internationales,
  • 36 sessions de programmes universitaires,
  • 67 sessions de formations thématiques,
  • 12 visites d’échange.

Au total 3 737 praticiens de microfinance ont été formés par le MAIN et 10 publications ont été produites par le réseau en 2019.

Le partenariat entre ADA avec le MAIN est également mis en oeuvre dans le cadre de l'organisationde la SAM (Semaine Africaine de la Microfinance). Le réseau est aux côtés de ADA depuis la 1e édition en 2013.

Ensemble pour plus de transparence dans le secteur africain

ADA a soutenu le réseau African Microfinance Transparency (AMT) depuis 2008. L'objectif de ce réseau était de promouvoir la transparence au sein des IMF sur le continent africain.

En 2016, le Conseil d'administration d'AMT a pris la décision de fusionner ses activités avec le MAIN qui reprend les activités liées à la promotion et au développement de la transparence des IMF en Afrique. Les ex-membres AMT ont été encouragés à rejoindre le réseau MAIN.

De fait, la transparence des IMF reste un enjeu très important en Afrique, en particulier pour que les clients de la microfinance disposent des informations et des capacités nécessaires pour comprendre et comparer les produits qui leur sont proposés et, ainsi, faire le meilleur choix possible.

En juin 2018, ADA a proposé au MAIN de l'appuyer à mettre en oeuvre un projet de promotion et de développement de la transparence des IMF en Afrique :

  1. La mise à dispososition des outils et des capacités pour que le MAIN soit reconnu comme un centre de compétences en matière de transparence ;
  2. La sensibilisation des IMF membres du réseau pour qu'elles définissent une politique de transparence financière et sociale, prenant également en compte la protection et l’éducation financière des clients ;
  3. Sélection des IMF pour mettre en œuvre leur politique de transparence avec l’appui du MAIN.

Renforcement du secteur tanzanien avec le réseau TAMFI

ADA renforce les capacités des associations professionnelles pour promouvoir et développer la transparence du secteur de la finance inclusive en partenariat avec le réseau national Tanzania Association of Microfinance Institutions (TAMFI).

Même si l'industrie de la microfinance en Tanzanie est encore au stade naissant en ce qui concerne le cadre juridique et réglementaire, la sensibilisation, le développement de produits et services financiers, l'inclusion financière a pris de l'importance ces dernières années. C'est désormais un objectif politique d'améliorer la vie des pauvres. L'accès au financement par les micro et petites entreprises et les PME est également reconnu comme un facteur d'amélioration de la productivité, de la compétitivité et de la création d'emplois.

L'industrie est confrontée à un certain nombre de contraintes qui doivent être traitées pour lui permettre d'améliorer son développement et sa durabilité. Le principal obstacle au développement des activités de microfinance en Tanzanie est l'absence de législation spécifique pour guider les opérations du secteur de la microfinance. 

TAMFI est un réseau national d'institutions de microfinance en Tanzanie et a été créé en 2001 en tant qu'organisation non gouvernementale (à but non lucratif). TAMFI s'efforce de renforcer le secteur de la microfinance en Tanzanie en encourageant la coopération et la collaboration entre ses organisations membres, en proposant des formations et en menant des recherches, ainsi qu'en menant des actions de sensibilisation. TAMFI offre une plateforme à tous les acteurs de la microfinance (institutions) qui leur permet de se rencontrer, de discuter, de dialoguer, de présenter, d'argumenter, d'exprimer leurs préoccupations et leurs intérêts, de créer des réseaux et de collaborer dans le but de développer le secteur de la microfinance dans le pays.

Réseaux et associations professionnelles en Afrique, partenaires stratégiques pour le développement de la transparence

TAMFI est composé de 135 membres comprenant 7 banques commerciales, 3 banques communautaires, 4 banques de microfinance, 96 institutions de microfinance, 5 SACCOS, 5 apex de groupes informels de microfinance, 1 micro-assurance et 14 prestataires de services aux entreprises. Ensemble, ces membres fournissent des services financiers à environ 4 millions de micro-entrepreneurs dans les zones urbaines et rurales. 

Les IMF s’appuient sur des réseaux nationaux et les associations professionnelles pour développer des produits financiers adaptés et créer un environnement favorable. TAMFI contribue à l'augmentation et la promotion des meilleures pratiques transparentes pour assurer la prestation de services financiers responsables par les IMF membres.

En principe, cela consiste à collecter, formaliser, et diffuser des informations fiables et à jour, nécessaires aux différents types d’acteurs amenés à interagir avec une IMF ou à analyser les résultats et les tendances du secteur.

La collaboration en 3 points :

  1. L'amélioration de connaissances et compétences en matière de transparence dans la finance inclusive au sein des IMF membres de TAMFI.
  2. Le développement d'un environnement réglementaire sain et transparent, adapté à tous les acteurs du secteur de la finance inclusive.
  3.  Orientation "client-center" fournissant des services transparents et appropriés aux clients des IMF membres.

En 2019, ADA a atteint 90 IMF en Tanzanie, représentant 60 % des membres de TAMFI. 

Par ailleurs, 76 agents de crédits ont été formés en éducation financière, 44 IMF ont bénéficié d'une formation de sensibilisation en éducation financière et 56 participants ont suivi une formation en transparance. 

 


 

Qu'en ont pensé le participants aux formations ?

FORMATION EN TRANSPARENCE

Dans le cadre du partenariat avec le réseau national TAMFI pour promouvoir la transparence, des formations ont été organisées sur la transparence et l'éducation financière en Tanzanie.

L'objectif de cet atelier de 2,5 jours est d'avoir une vue d'ensemble des composantes de la transparence et de faire connaître les normes et les outils de l'industrie qui existent pour favoriser l'amélioration et la divulgation des informations. A la fin de l'atelier, les participants savent précisément où ils se situent dans un processus de graduation transparent et repartent avec un plan d'action clair à mettre en œuvre.

Transparency workshop

Transparency workshop

 

 

 

    

 

  


Témoignages

"En tant que Réseau National de la Microfinance, nous pensons que la formation à la transparence pour les membres de TAMFI n'aurait pas pu tomber à un meilleur moment. Nous apprécions le soutien d'ADA qui a rendu cette formation possible. Les IMF en Tanzanie ont besoin de telles formations de ce genre parce que la transparence est restée un défi majeur pour la plupart d'entre elles."
Winnie Terry,
PDG, TAMFI


"Je tiens à remercier toute l'équipe et les sponsors d'avoir organisé une formation aussi claire et sensibilisatrice. La formation à la transparence a été une expérience d'apprentissage et une exposition très certainement utile. Bien que la pratique soit nécessaire, avec du temps et du dévouement elle vaut  la peine pour tous les fournisseurs de services financiers sur le marché. J'attends avec impatience des formations continues sur les deux ateliers pour les prestataires financiers et les TOTs, afin que nous puissions devenir des pionniers dans la transparence du marché financier en tanzanien"
Pendo Massawe
Responsable des Opérations, Tujijenge Tanzania


"La formation était magnifique, pertinente et pratique. Elle touche de près les pratiques de microfinance que personne n'aurait pu imaginer. Comme je le vois, elle va au-delà de l'augmentation de la valeur commerciale, mais elle crée surtout de l'humanité au niveau de l'entreprise parce qu'elle permet d'insister sur les aspects sociaux par le biais de la transparence. Je suis persuadé que la plupart des IMF ont eu l'occasion d'évaluer leurs positions en matière de transparence et de tarification".
Godson Mnkhari
Responsable des prêts, Same Kaya Saccos


"La formation sur la transparence est devenue très utile dans mes activités professionnelles quotidiennes. Elle m'a sensibilisé de manière à ce que je m'assure que mes clients comprennent toutes les questions clés d'un contrat de prêt avant de le signer. La formation m'a également permis de comprendre les avantages de la transparence et les méthodes utilisées pour calculer les taux d'intérêt et faire des comparaisons sur le TAEG".
John M Busobe
Microfinance Services Company Ltd, CRDB Bank Ltd


FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE

Financial education

Financial education

 

 

 

 

 

 


Témoignages

"La formation en éducation financière était unique en son genre. Le formateur a utilisé des méthodes participatives qui ont facilité la compréhension des participants."
Naamala Samson
Responsable de l'apprentissage et du développement, BRAC Tanzanie


"Pour moi, assister à une formation en éducation financière était une réelle opportunité. Ce fut une formation constructive parce qu'elle a permis de faire état des éléments très importants pour l'avenir et  de dresser la feuille de route de notre organisation. Notre organisation peut maintenant bien structurer le programme d'éducation financière."
Thadeus Clamian
Responsable des prêts


"Nous remercions sincèrement les donateurs qui ont financé cette formation et plus généralement TAMFI. La formation en éducation financière nous a donné des idées sur la façon dont nous pouvons apporter de nombreux changements à notre système de travail, y compris des programmes d'éducation financière."
Martin M. Ringi
Ringi Enterprises Ltd

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus