Laos

Objectif du projet
Promouvoir l'inclusion financière du peuple laotien, en particulier des populations à faible revenu, par la consolidation et la professionnalisation du secteur de la finance inclusive.

Responsables du projet

Partenaire
Lao Microfinance Association (LMFA)

Lao Microfinance Association FULL (MFA)

Renforcer l'inclusion financière au Laos


Au Laos, ADA travaille sur la promotion de l'inclusion financière pour les populations à faible revenu grâce à la consolidation et la professionnalisation du secteur de la finance inclusive du pays.


En Asie du Sud-Est, le développement du secteur de la microfinance varie en fonction de différents environnements financiers des pays concernés. D’après les données de la Banque mondiale, en 2014, le pourcentage de la population âgée de plus de 15 ans qui possède un compte auprès d’une institution financière s’établit à 36% au Laos et seulement 22% au Cambodge. 

Au Laos, bien qu’il progresse de manière significative depuis ces dernières années, le secteur de la microfinance est encore embryonnaire et largement dominé par les structures informelles telles que les caisses villageoises. Les capacités des mécanismes de supervision sont très limitées et les bonnes pratiques encore peu acquises.

Dans le pays, les IMF se sont regroupées au sein d’une association professionnelle : la Lao Microfinance Association (LMFA).


Lao Microfinance Association (LMFA) a été fondée en mai 2007 en tant que réseau national de l'industrie de la microfinance. Fin 2016, l'association comptait 92 membres, dont 74 institutions de microfinance réglementées ainsi que des bailleurs de fonds, des agences bi / multilatérales, des ONG, des prestataires de services et des personnes ressources travaillant dans le domaine de la microfinance. 72% des IMF enregistrées au Laos sont membres du réseau.


ADA - LMFA : un partenariat depuis plus de 10 ans

ADA est partenaire de la Lao Microfinance Association (anciennement connue sous le nom de Lao Microfinance Working Group) depuis 2010. Pour ce premier partenariat qui a duré jusqu'en 2017, les principaux objectifs du partenariat consistaient à professionnaliser l'association et d'améliorer à la fois ses services aux membres et la communication et la transparence à l'échelle du secteur.

Fin 2016, l'association a fait l'objet d'une évaluation de sa gouvernance et de ses activités. Les résultats de l'évaluation ont été positifs et ont proposé une série de recommandations pour l'amélioration des opérations de la LMFA.


Le projet 2018-2020 : renforcer l'inclusion financière au Laos

Dans ce contexte, ADA a cherché à étendre son soutien au secteur de l'inclusion financière au Laos pour la période 2018-2020, en partenariat avec la LMFA sur le terrain.

Le projet 2018-2021 se concentre sur 5 résultats :

  • Résultat 1 : Soutenir la professionnalisation de l'association de microfinance, en renforçant la position de la LMFA en tant que principal organe représentatif des praticiens de la microfinance au Laos ;
  • Résultat 2 : Mettre en œuvre une stratégie de plaidoyer pour assurer un environnement favorable au développement sain de l'inclusion financière dans le pays ;
  • Résultat 3 : Accroître la portée de la LMFA pour inclure davantage d'acteurs du secteur de la finance inclusive, en particulier les banques villageoises (Village Banks) ;
  • Résultat 4 : Renforcer les capacités des membres en développant l'offre de services de la LMFA, y compris la gestion de la performance sociale et la promotion des principes de protection des clients ; 
  • Résultat 5 : Gestion des connaissances, à travers la création et la diffusion des informations sur le secteur.

Le projet prendra fin au 31 décembre 2020.


Evolution du projet sur 2018-2019

Depuis le début du projet en 2018, de nombreuses activités ont été mises en œuvre conformément aux objectifs. Des programmes de formation ont été régulièrement menés et les IMF ont bénéficié d'une assistance technique sur la performances sociale.

La stratégie de soutien aux banques villageoises a été développée et de nouveaux partenariats ont été créés.

La stratégie de plaidoyer a été l'une des activités retardées, mais en juin 2019, le premier atelier sur la stratégie de plaidoyer a été organisé à Vientiane. Cet événement a mis en évidence le rôle des associations dans l'engagement d'un groupe diversifié de parties prenantes capables de promouvoir des solutions concrètes. D'autres activités de renforcement des capacités, notamment des formations, ont été mises en œuvre comme prévu.


Projet LuxDev LAO/030 (2017-2021) : une assistance technique pour la création de Villages Banks

LuxDev

En 2019, ADA et LuxDev ont initié une collaboration dans le cadre du projet LuxDev LAO/030 afin qu’ADA et son partenaire de longue date, l’association LMFA, apportent une assistance technique pour la création de Village Banks (banques villageoises) dans les 4 provinces dans lesquelles LuxDev opère. La première phase du projet a porté sur le second semestre 2019 et a été ensuite prolongée sur une durée de deux ans et demi, jusqu'à son terme fin 2021.


2e semestre 2019 : première phase de création des Village Credit Schemes

Village Banks

Au cours des 15 dernières années, LuxDev a établi et soutenu des projets de développement rural autour de 46 Village Credit Schemes - VCS (systèmes de crédit villageois) situés dans 3 districts de la province de Bolikhamxay (Bolikhan, Khamkeut et Vienthong) par le biais des programmes LAO/014 et LAO/021. Le programme LAO/021 a également contribué à la mise en place d'une équipe technique visant à fournir un soutien continu aux 17 Village Credit Schemes situés dans le district de Bolikhan.

Le programme LuxDev LAO/030 (2017-2021) prévoit la mise en place de nouveaux VCS dans environ 115 villages cibles dans les 14 districts les plus pauvres des 4 provinces de Bokeo, Bolikhamxay, Khammouane et Vientiane. Pour ce faire, ADA, avec le soutien de la Lao Microfinance Association (LMFA), a été chargée par LuxDev d'initier la première phase de création des VCS au cours du second semestre 2019, qui consistait à vérifier les conditions et la préparation des villages et à établir avec eux les premiers principes de gouvernance.
 

2020-2021 : poursuivre le processus de mise en œuvre des nouveaux Village Credit Schemes

VCS

Suite à la réalisation de cette phase, LuxDev a demandé à ADA et LMFA de poursuivre le processus de mise en place des nouveaux Village Credit Schemes (VCS) et de mettre en place les infrastructures et l'organisation nécessaires afin d'assurer le bon fonctionnement des VCS (nouveaux et existants) et leur pérennité à long terme.

Le projet s'efforcera d'atteindre les 3 résultats suivants :
- Resultat 1: Les VCS fournissent des prêts et des services financiers adéquats à tous les membres du village ;
- Resultat 2: Les VCS sont soutenus par des Organisations de Soutien aux Réseaux (NSO) qualifiées ;
- Resultat 3: les VCS et les OSN ont atteint leur capacité financière et technique et leur viabilité.
 

Ce projet a une durée de 2 ans afin de s'aligner sur le LAO/030 et sera prolongé de 2 ou 3 ans par la suite.
 

Les objectifs du projet sont les suivants :
- Objectif 1: Finalisation de la mise en place des Village Credit Scheme (VCS) dans 3 provinces
- Objectif 2: Création des Organisations de Soutien aux Réseaux (NSO)
- Objectif 3: Intégration des VCS dans leur NSO et enregistrement des NSO comme entité SCU/IMF auprès de la Banque du Laos
- Objectif 4: Assurer la durabilité des réseaux : adaptation des produits et croissance financière
- Objectif 5: Suivi et soutien aux Organisations de Soutien aux Réseaux (NSO)

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus