Objectif du projet
Développer, professionnaliser et consolider l'association professionnelle des IMF au Myanmar

Responsable du projet


 

Logo MMFA

Renforcer l’association professionnelle du Myanmar

Myanmar Microfinance Forum et annual AG 20191106

ADA renforce les capacités des associations professionnelles nationales de microfinance pour qu’elles deviennent des leaders locaux incontournables, des représentants légitimes des IMF et des partenaires performants dans la mise en place de projets en finance inclusive responsable. Exemple au Myanmar.


UN ACCOMPAGNEMENT STRATÉGIQUE SUR TROIS ANS

Suite au premier programme de renforcement en 2017 visant à améliorer sa capacité institutionnelle et technique, l’association professionnelle du Myanmar MMFA (Myanmar Microfinance Association) a amélioré sa gouvernance, mis en place avec succès son secrétariat, constitué une équipe opérationnelle et formulé son plan stratégique sur trois ans. Afin de soutenir la mise en oeuvre de ce plan triennal, ADA poursuit l’accompagnement de MMFA avec un nouveau partenariat (2018-2020), formulé conformément aux objectifs stratégiques de l’association et visant trois résultats :

  • Le renforcement de l’autonomie institutionnelle et financière de MMFA ;
  • Le développement de services de qualité basés sur la demande pour soutenir la croissance du secteur de la microfinance et la facilitation d’une collaboration cohérente entre les praticiens de la microfinance et les parties prenantes ;
  • La promotion d’un environnement de marché sain, dans un cadre juridique et réglementaire adapté.

UNE ASSOCIATION EN EXPANSION

Depuis 2017, MMFA a connu une ascension fulgurante. Fin 2019, l’association comptait 115 institutions de microfinance membres
(sur un total de 189) qui servent plus de 4,8 millions de clients à travers le pays. MMFA poursuit ses efforts et espère atteindre 80% d’IMF membres dans le pays en 2020. À ce jour, le secrétariat se compose de trois personnes à temps plein chargées de mettre en place les actions au service des membres et du secteur en général. L’association constitue une vraie plateforme d’échanges et d’apprentissage, soutenue par un engagement fort et une participation active des membres aux différents groupes de travail et clubs organisés.

 

  • Microvision training (2) 20191212
  • Microvision training (3) 20191212
  • Myanmar Microfinance Forum et annual AG 20191106
  • Workshop on MCIX program (2) 20190621
  • Workshop on Performance Evaluation in Microfinance of MFIs (2) 20190807
  • Workshop on Preparing MFIs to Access External Financing
  • Risk management training 20190902

RÉPONDRE AUX BESOINS D’UN SECTEUR EN FORTE CROISSANCE

Au cours de l’année 2019, l’encours total du portefeuille a augmenté de plus de 60% au Myanmar, dépassant 1,7 milliard de dollars. Le secteur emploie à l’heure actuelle plus de 22 000 personnes, un chiffre qui continue de croître tant les besoins en termes de formation et d’assistance technique sont importants. En 2019, suite à une analyse des besoins de ses membres, MMFA a mis en place un programme de formations. Ainsi, 13 formations ont été organisées sur différents sujets liés à la microfinance, notamment la gestion des risques, les indicateurs de performance financière et sociale (Microfact) et les projections financières (nouvel outil Microvision développé en 2019 par ADA et BRS). Ces formations ont bénéficié à 308 participants de 72 IMF membres. Par ailleurs, MMFA et ADA ont commencé l’accompagnement de deux IMF dans l’évaluation de la gestion des risques à l’aide de l’outil RMGM (Risk Management Graduation Model) et à l’élaboration d’un plan d’action identifiant les domaines d’amélioration. Cette assistance technique se poursuivra en 2020.

PROMOUVOIR UN ENVIRONNEMENT RÈGLEMENTAIRE FAVORABLE

Le travail de plaidoyer réalisé par MMFA agit comme une succession d’actions stratégiques et complémentaires, guidées par sa mission qui vise la représentation du secteur envers les régulateurs et les différentes parties prenantes. La stratégie de MMFA intègre un dialogue continu avec le régulateur Financial Regulatory Department (FRD), l’organisation de forums et espaces de consultation, les partenariats et la mise en place d’un groupe de travail dédié à la réglementation. En 2019, l’association a conduit des ateliers de consultation, formulé des orientations et propositions visant à informer sur la nouvelle loi de microfinance et à répondre aux mesures règlementaires prises par FRD tel que le nouveau plafonnement des taux d’intérêt. Les recommandations ont permis à MMFA d’obtenir des clarifications et une prolongation de la période de mise en conformité pour les IMF. La nouvelle loi de microfinance sera officialisée en 2020.

INFLUENCER LE DÉVELOPPEMENT RESPONSABLE DU MARCHÉ : LE PROGRAMME MCIX

Pour pallier à l’absence d’un bureau de crédit opérationnel au Myanmar, MMFA, avec l’appui de ADA, s’est associée à ThitsaWorks pour lancer sa propre plateforme digitale Microfinance Credit Information Exchange (MCIX) en octobre 2018. MCIX facilite l’échange d’informations entre les IMF membres de MMFA afin de minimiser les créances douteuses et d’améliorer la gestion du risque de crédit. MCIX intègre les données de crédit des IMF dans une plateforme d’analyse commune afin de fournir des informations de base sur les clients (prêts multiples et radiations). Fin 2019, la plateforme partageait des données sur plus de 2 millions de clients de 27 IMF actives dans 197 communes du Myanmar. En juin dernier, un atelier de promotion du programme MCIX a été organisé à Yangon, afin d’encourager les IMF membres de MMFA à participer au programme. L’atelier a permis de présenter la plateforme et a fourni des données sectorielles sur le surendettement dans les différentes communes du pays. Un panel de discussion entre les IMF ayant utilisant MCIX a également été animé.

LES PROJETS EN 2020

En 2020, le partenariat entre ADA et MMFA entrera dans sa dernière année d’exécution et une évaluation du projet est prévue en fin d’année. Les recommandations issues de cette évaluation serviront de base pour l’établissement d’un nouveau programme d’appui potentiel.


 

Workshop on MCIX program 20190621

« Au cours des trois dernières années, j’ai eu la chance de travailler avec MMFA et de voir son évolution significative pour devenir une plateforme incontournable au Myanmar, facilitant le dialogue et la consultation entre les institutions de microfinance, FRD et les principaux acteurs de la finance inclusive. De plus, MMFA a fait un pas en avant remarquable pour promouvoir activement des pratiques responsables en menant des initiatives telles que la plateforme MCIX. À mesure que le secteur évolue, le principal défi de MMFA consistera à rester pertinente dans le marché changeant du Myanmar. Chez ADA, nous nous engageons à poursuivre l’accompagnement de MMFA et à promouvoir l’implication des dirigeants et des principales parties prenantes dans les efforts visant à construire un secteur financier inclusif et durable au Myanmar ».

Wendy Medrano-Lazo
Conseillère technique chez ADA basée à Phnom Penh, Cambodge


 

Janvier 2020

ADA était présente à l'Assemblée générale annuelle de la Myanmar Microfinance Association.

En savoir plus

 

Novembre 2019

ADA a participé au premier Forum de la Microfinance au Myanmar

En savoir plus

 

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus