IMG 0826

Objectif du projet
Développer, professionnaliser et consolider le secteur de la microfinance pour la population

Responsable du projet

Partenaire
MCPI (Microfinance Council of the Philippines, Inc.)

Elargir l’accès à l’énergie durable aux Philippines


ADA appuie le secteur des Philippines. En particulier, elle a mené un projet visant à améliorer l’accès des populations vulnérables à des produits énergétiques durables, contribuant à réduire l’impact environnemental dans les pays.


Renforcer les capacités du réseau MCPI et de ses IMF membres en matière de finance verte inclusive

Mis en place entre 2017 et 2019, ce projet, appelé « GIF (Green Inclusive Finance)», faisait suite à un premier projet de développement d’accès à l’énergie durable (DevSEA) mis en œuvre par le MCPI avec l’appui de ADA entre 2013 et 2016. Afin de renforcer les capacités du réseau et de ses IMF membres en matière de finance verte inclusive, ADA et MCPI ont bénéficié de l’appui financier du MECDD (Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable luxembourgeois), à hauteur de 200 000 € sur 24 mois.


Des IMF désireuses de donner aux populations vulnérables un accès aux énergies vertes

L'accès à l'énergie représente un véritable tournant pour les micro-entrepreneurs. Au cours de la dernière décennie, de nombreuses IMF dans le monde ont développé et proposé des "produits financiers pour l'énergie verte" pour faciliter l'accès aux mini-réseaux d'électricité (la plupart d'entre eux alimentés par l'énergie solaire). Du point de vue de la microfinance, l'énergie verte a le grand avantage d'être durable non seulement pour l'environnement mais aussi pour les clients qui deviennent ainsi indépendants de l'achat de combustibles pour leur maison ou leur petite entreprise.

S’adressant aux clients de ses IMF membres situés dans des zones rurales et urbaines n’ayant pas ou peu d’accès au réseau électrique, MCPI a initié un projet pilote avec 5 IMF dans le but d’améliorer l’accès à une énergie abordable et renouvelable pour ces populations vulnérables des Philippines. Parmi les 51 IMF membres de MCPI, 20 IMF avaient les ressources financières et humaines suffisantes pour développer des crédits verts en réponse aux besoins de leurs clients, et ont participé à une formation sur les produits de finance verte. De ces 20 IMF, 5 ont reçu une assistance technique pour développer des prêts couplés à une solution technique pour accéder aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique.

Kit d’éclairage solaire par Sun King Home 60.
Les 3 lampes ont une autonomie de 8h.

 


Une méthodologie éprouvée pour évaluer les besoins énergétiques

La méthodologie développée par MCPI a permis l’identification de solutions techniques et financières adaptées selon le profil et les besoins des clients des IMF. Ainsi, des 5 IMF retenues pour l’assistance technique et après une évaluation des besoins en énergie des clients, une d’entre elles située en zone urbaine (K-Coop) a commencé à développer des prêts éco énergétiques destinés à la construction ou la modification de l’habitat dans le but d'en réduire au maximum la consommation énergétique. Les 4 autres IMF – JMH, USPD Savings and Credit Cooperative, CEVI et SEDP-Simbag –, situées en zone rurale, ont introduit quant à elles des prêts destinés à acquérir de l’équipement solaire, notamment des lampes, chargeurs et ventilateurs solaires.

Lire l'étude de cas de JMH (en anglais)

Lire l'étude de cas de SEDP-Simbag (en anglais)


Des produits testés et adoptés

Les projets pilotes dans les IMF ont été particulièrement fructueux, en particulier pour les 4 IMF ayant introduit l’équipement solaire. Au total, 2 500 produits ont été vendus à 2 425 clients sur la durée totale du projet GIF, la plupart souscrivant généralement un premier crédit pour les lampes solaires, puis un second pour les ventilateurs.

Benard Geroges

Bernard Georges, chargé du projet chez ADA
« Grâce à un projet mené en collaboration avec le réseau d'IMF MCPI aux Philippines, ADA a développé des produits financiers pour les familles et les micro-entrepreneurs qui ont eu un impact positif sur des milliers de personnes. Pour donner un exemple, de nombreuses familles vivant dans des zones rurales et dans des îles éloignées sont de plus en plus touchées par le changement climatique. De violentes tempêtes tropicales causent souvent de graves dommages au réseau électrique, et ces communautés et familles restent isolées pendant des semaines. Aujourd'hui, grâce à l'achat de simples lampes solaires par le biais d'un microcrédit, elles peuvent profiter de la lumière, même si le réseau n'est pas rétabli immédiatement.

Il en va de même pour les petites entreprises. Parmi les clients des IMF avec lesquelles ADA collabore, il y a de nombreux vendeurs de rue qui ont la possibilité de travailler même s'il fait nuit et qu'ils n'ont pas accès au réseau normal. Ils achètent souvent la lampe solaire qui permet en même temps d'alimenter la radio de leur téléphone portable afin de mettre de la musique pour attirer plus de clients. Ces détails nous semblent sans importance, mais ils peuvent vraiment déterminer le succès des micro-entrepreneurs. 

Par la suite, d'autres IMF ont proposé un produit financier pour l'achat d'un four solaire pour sécher le poisson en peu de temps. Ce genre d'actions peut avoir un impact énorme sur la vie du propriétaire de la micro-entreprise et de sa famille, mais aussi sur l'ensemble de la communauté, qui peut avoir accès à une nourriture de bonne qualité, à haute valeur nutritionnelle tout au long de l'année, à un prix équitable.

Les clients n’étaient pas difficiles à convaincre. Ils ont immédiatement adhéré au produit, d’une part pour accéder à l’électricité, qui plus est à un prix avantageux, d’autre part parce qu’ils allaient faire des économies d’électricité. »

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus