ADA 3T

Contact

 - Tél: +352 45 68 68 773


Des compétences essentielles - ADA 3T


ADA 3T est une offre d’outils, de formations et d’assistance technique qui s’adresse aux institutions de microfinance et aux associations professionnelles pour leur permettre de renforcer leurs compétences  et d’élargir leur offre de services et de produits.


IMF, pour identifier les compétences à renforcer dans votre établissement, complétez le questionnaire en ligne et recevez gratuitement un diagnostic !

Je complète le questionnaire

 

L’objectif de l’offre ADA3T est de consolider les IMF à travers le transfert d’expertise et de compétences professionnelles.

Grâce à ses outils, ses formations et ses services d’assistance technique, ADA vous soutient dans le développement de vos compétences à travers 4 thématiques :


ADA3T Tools

Notre offre d’outils

ADA et ses partenaires ont développé des outils de gestion que vous pouvez télécharger et utiliser gratuitement. Si vous souhaitez intégrer ces outils dans votre gestion quotidienne, vous pouvez suivre une formation pour apprendre à les utiliser. Naviguez à travers les différentes thématiques pour découvrir ces outils pratiques, véritables supports de vos activités !


ADA3T Trainings

Notre offre de formations professionnelles

ADA propose des formations professionnelles regroupées autour des 4 thématiques clés.

Chaque année, une centaine de formations d’une durée de 1 à 5 jours sont dispensées par des collaborateurs ADA ou des formateurs formés et habilités par ADA en Afrique, en Amérique latine, en Asie du Sud-Est et dans la région MENA.

Les formations s’adressent aux dirigeants, cadres, techniciens et agents de terrain des IMF et aux associations professionnelles.

Nous gérons et actualisons également les contenus de 9 cours dédiés à l’Afrique francophone, initialement élaborés par le CGAP (Consultative Group to Assist the Poor), une référence pour la formation en microfinance. Ces cours sont gérés et dispensés par un réseau de partenaires et de formateurs locaux dans 13 pays d’Afrique Sub-saharienne.

Pour faciliter le transfert d’expertise et constituer des équipes locales, ADA organise également des formations de formateurs.

Parcourez l’ensemble des formations dans notre catalogue de formations.


ADA3T Technical assistance

Notre assistance technique en fonction de vos besoins

ADA met à disposition son savoir-faire et ses compétences afin de renforcer la capacité des IMF sur des thématiques organisationnelle, institutionnelle et financière.

Nous proposons divers modes d’intervention incluant des outils, des techniques et/ou des méthodes, en réponse aux besoins des institutions :

  • Un appui ponctuel, souvent de courte durée (1 à 12 mois), pour répondre à un besoin spécifique identifié par l’institution ;
  • Un accompagnement, de courte ou moyenne durée (1 à 3 ans), sous forme de coaching personnalisé pour des institutions sélectionnées ayant participé préalablement à une formation sur le sujet défini ;
  • Un appui de courte ou moyenne durée pour accompagner l’institution sur l’ensemble du cycle de développement d’un produit.


Actualité

Octobre 2018

Un atelier pour promouvoir les bonnes pratiques de la transparence en microfinance

Afin de renforcer et promouvoir une culture de transparence au sein de ses institutions de microfinance en Afrique, MAIN (Microfinance African Institutions Network) et ADA (Appui au Développement Autonome) ont organisés un atelier du 23 au 25 Octobre 2018 à Lomé au Togo.

La formation s’est déroulée à l’hôtel BKBG de Baguida en périphérie de Lomé. Elle avait pour objectif de sensibiliser les dirigeants d’institutions de microfinance (IMF) sur l’importance, les enjeux et les outils de la transparence.

C’était également l’occasion de présenter le nouvel index de transparence, intégré à l’outil SPI4, développé par ADA, MAIN et CERISE. 15 participants venant de 11 institutions de microfinance de 5 pays (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, & Togo) ont pris part à la formation, ainsi que de 2 associations professionnelles.

Atelier Formation Transparence en pratique

En marge des travaux, 6 formateurs ont bénéficié d'une remise à niveau. Ces derniers pourront ainsi répliquer des ateliers pour promouvoir la transparence dans plusieurs pays d'Afrique dans les mois à venir.

En fin de formation, les directeurs d’IMF évoquent le souhait de mettre en place des « plans d’action » et des « bonnes pratiques » pour permettre d’intégrer la composante transparence dans leur gestion de leur IMF.


Quelques témoignages suite à la formation :

Tchikantio

Aubert André Tchikantio, Directeur général FIGEC, Cameroun - Participant à la formation
« Je dirais simplement que la transparence est le premier vecteur de rentabilité de nos structures si chaque personne du maillon de la chaine joue exactement le rôle qui est sien. »

Afetor

Jacques Afetor, Directeur Exécutif, Assilassimé, Togo - Participant à la formation
« La transparence est comme un indicateur d'efficacité de la culture d'entreprise. »

Attanda

Mohamed Attanda, Directeur, MAIN, Togo - Organisateur et formateur
« La transparence doit être pour les IMF un élément catalyseur qui doit être promue à tous les niveaux dans l’institution et le réseau MAIN, va accompagner les membres et collecter leur index de transparence pour pouvoir faire une analyse du secteur et ainsi promouvoir la transparence. »


Juillet 2018

PRMIA et RIM annocent leur fusion

PRMIA RIM

La Professional Risk Managers' International Association (PRMIA) et la Risk Management Initiative in Microfinance (RIM) annoncent aujourd'hui leur fusion afin de répondre aux besoins croissants de la communauté de la gestion des risques et d'élever leur mission pour établir des normes et servir la profession de gestion des risques.

 
Une fois achevée, la fusion permettra à PRMIA et RIM d'accroître la portée de leurs formations d'évaluation des institutions, d'élargir la base de membres de RIM et de créer un programme de certificat pour l'industrie de la microfinance. Ensemble, RIM et PRMIA augmenteront la réactivité aux besoins et aux tendances de l'industrie à l'appui de sa mission. Les deux organismes ont accès à une conversation plus large et plus inclusive sur les risques globaux et émergents auxquels font face nos industries et sur l'établissement de normes à l'échelle de l'industrie.
 
"PRMIA et RIM s'alignent bien compte tenu de nos débuts similaires sur le terrain et de nos missions visant à promouvoir l'adoption et la mise en œuvre à l'échelle mondiale de normes appropriées de gestion des risques ", a déclaré Justin McCarthy, président du conseil d'administration de PRMIA. Il a ajouté : "Ensemble, nous offrons encore plus d'occasions aux professionnels de l'industrie de se réunir pour faire progresser la profession".
 
"Une collaboration et un réseautage accrus nous aident à servir une communauté de risque plus large avec l'ajout de gestionnaires de risques d'inclusion financière et d'impact d'investissement", a déclaré Kraig Conrad, PDG de PRMIA.
 
"En s'associant à PRMIA, RIM dispose de la plate-forme opérationnelle et de l'expertise nécessaires pour étendre notre portée mondiale tout en offrant des opportunités d'apprentissage et de connexion partagée entre les professionnels de la gestion des risques dans les communautés bancaire et de la microfinance", a déclaré Massimo Vita, Président du Comité de pilotage de RIM.
 
"L'ancrage au sein de PRMIA donnera à nos membres l'occasion de s'épanouir et de collaborer au sein d'une communauté plus large et dévouée de praticiens de la gestion des risques, non seulement en renforçant leur capacité à anticiper et à gérer les risques, mais aussi en tirant parti de notre capacité en tant qu'initiative à anticiper et à développer des solutions à l'échelle de l'industrie dont nous avons grand besoin", a déclaré Kevin Fryatt, directeur de RIM.
 
Dédiée à la définition et à la mise en œuvre des meilleures pratiques de gestion du risque dans un large éventail d'industries et guidée par les besoins et les voix des experts et des praticiens de l'industrie, l'ARMRP offre un forum ouvert pour le développement et la promotion de la profession du risque. Avec des sections dans le monde entier, PRMIA est un réseau à but non lucratif, dirigé par ses membres, qui se consacre à la définition et à la mise en œuvre des meilleures pratiques de gestion des risques dans un large éventail d'industries.
 
RIM est une initiative de collaboration et de renforcement du marché qui rassemble les professionnels du secteur de la microfinance pour promouvoir et soutenir la mise en œuvre d'une gestion des risques plus forte et plus appropriée dans le secteur de la microfinance. RIM a développé le Graduation Model, un cadre pour les institutions du secteur de la microfinance afin d'améliorer et de développer stratégiquement leurs systèmes internes de gestion des risques. Conçu pour identifier les écarts entre les systèmes actuels et les normes de l'industrie, le modèle fournit en fin de compte des lignes directrices - politiques, limites et outils - qui assurent la qualité et l'orientation de l'élaboration future du cadre.


Mai 2018

Premier atelier sur les indicateurs clés en microfinance au Myanmar

Ce 30 mai s'est déroulé, devant un panel constitué de 28 participants issus de 11 IMF, la première formation Microfact en indacteur clés en microfinance organisée par ADA et BRS.

Lisez la nouvelles complète sur le site Microfact : http://www.microfact.org/news/microfact-en-myanmar1/

Microfact / Myanmar

Janvier 2018

Près de 800 participants aux formations ADA en 2017

En 2017, 53 formations ont été organisées, financées, développées ou données par ADA et ses partenaires ou par des réseaux de formateurs habilités par ADA en Afrique, en Amérique latine et en Asie du Sud-Est. Sur l’année, ces formations ont représenté une durée cumulée de près de 149 jours, et ont touché près de 800 participants professionnels ou universitaires. Forte de plus de 20 années d’expertise du terrain et de recherche, les formations font partie des appuis proposés par ADA sur des sujets tels que la gestion de la performance sociale et financière, la gestion des risques, la gouvernance, la transparence des institutions, la micro-assurance et la finance rurale.

bilan formation

Une formation donnée par Laura Foschi, Directrice exécutive de ADA

Quelques constats sur l'année écoulée :

60% des formations 2016 ont été proposées en Afrique. La majorité de ces formations ont été dispensées par le réseau des formateurs en Afrique francophone (ex-CAPAF), géré par ADA. Le réseau est présent dans 13 pays et comprend plus de 110 formateurs habilités.

De plus en plus de formations sont données par le biais de Microfact, une initiative conjointe de ADA et BRS dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des performances des Institutions de Microfinance et de Micro-assurance en leur proposant des outils et des formations.

Par ailleurs, ADA continuent de dispenser des cours au sein de programmes universitaires en Europe et en Afrique. 

Lisez les témoignages des participants à nos formations

Vers le haut

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus