Une offre en conseil et en financement durable pour les IMF au moyen d’un fonds : LMDF

Objectif du projet
Soutenir et aider les IMF dans leur levée de fonds

Zones d'intervention
Amérique latine, Asie du Sud-Est, Asie Centrale, Afrique

Responsable du projet
Simone Uccheddu

Chiffres clés au 2e trimestre 2020
- 54 IMF financées dans 25 pays
- encours de prêts : 28,1 millions €
- prêt moyen : 1 345€
- 63 259 micro-entrepreneurs directement atteints, dont 68% de femmes
- 70% de clients ruraux
- 75% des IMF financées bénéficient d'une assistance technique adaptée à leurs besoins

Partenaire

LMDF

Contact

Un financement durable pour les IMF


A travers le fonds social luxembourgeois LMDF, ADA propose 2 types de financement pour les IMF Tier 2 et 3 situées en Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est et Asie Centrale. En complément, ADA peut proposer une assistance technique.


Depuis 1994, ADA s’engage à renforcer l’inclusion financière des populations exclues des circuits bancaires classiques à travers le financement et l’assistance technique sur-mesure des institutions de microfinance (IMF), en privilégiant un partenariat à long terme.
Grâce à un fonds d’investissement socialement responsable, créé par ADA en 2009, Luxembourg Microfinance and Development Fund (LMDF), ADA dispose de solutions de financement pour les IMF en croissance.
 

Des services financiers pour les IMF...

ADA propose 2 types de financement pour les IMF Tier 2 et 3 situées en Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est et Asie Centrale :

  1. Dette senior : un montant entre 0,2 million et 1,8 million EUR, accordé en devise locale, USD ou EUR, pour une durée maximum de 5 ans, au taux du marché.
  2. Dette subordonnée : un montant entre 0,2 million et 1,8 million EUR, accordé en devise locale, USD ou EUR, pour une durée entre 5 et 7 ans, au taux du marché.
     

...couplés à des services non financiers

Outre ses services financiers, ADA peut proposer :

  • un accompagnement, une écoute et un suivi de son équipe durant toute la période du financement ;
  • de l'assistance technique, des outils de gestion, des formations diverses (performance financière et sociale, gestion des risques, finance agricole, finance digitale,...). 

(L'offre n'est applicable qu'aux certaines zones géographiques)


LMDF et le co-financement

LMDF (Luxembourg Microfinance and Development Fund) est un fonds d’investissement luxembourgeois initié par ADA en 2009, dont l’objectif principal est de faciliter l’accès à une finance plus responsable en créant des relations pérennes entre les investisseurs, les IMF et leurs clients.

A ce titre, ADA dispose d’une équipe dédiée au conseil en investissement pour LMDF. Son travail consiste en premier lieu à identifier des IMF performantes financièrement et socialement qui correspondent au profil recherché par LMDF parmi les IMF de petite taille (Tier 2 et 3). Pour cela, l’équipe part sur le terrain en mission de prospection, à la rencontre des IMF, ou se rend à des événements (conférences, foires aux investisseurs, etc.). Si l’IMF remplit les critères d’éligibilité, ADA réalise un audit préalable sur le terrain. Cet audit appelé « due diligence » permet de vérifier les données financières de l’IMF, ainsi que de rencontrer ses dirigeants et ses clients. De retour au Luxembourg, ADA présente le dossier de financement au comité LMDF qui décide d’investir ou non dans l’IMF sous forme de prêts (seniors ou subordonnés). Le délai d’obtention du financement entre la demande et l’octroi varie de 3 à 6 mois selon les facilités d’accès à l’information et le respect des critères d’éligibilité.

ADA peut également proposer un appui financier complémentaire, afin de co-financer directement certaines activités de l’IMF. Un exemple concret de co-financement est la prise en charge de tout ou partie des coûts liés à des évaluations effectuées par des agences de notation spécialisées en microfinance.


Les critères d'éligibilité pour bénéficier d'un financement

Condition du financement


Les 7 étapes du processus d'obtention d'un financement

Les 7 étapes du processus d'obtention d'un financement


La demande de financement

Remplissez le formulaire de demande de financement ci-dessous et renvoyez-le à :

Je remplis le formulaire de demande
de financement destiné aux IMF


Le portefeuille - 2e trimestre 2020

54 IMF conseillées par ADA et financées par LMDF dans 25 pays :

  • Amérique latine (48% de présence)
    Mexique
    (SOFIPA, Avanza Solido, Conserva), El Salvador (Padecom), Nicaragua (Fundeser, Fundenuse, Micrédito), Guatemala (ADICLA, ADISA, Reficom), Honduras (AMC, IDH, Pilarh), Haïti (ACME, Finca Haïti), Pérou (Norandino, Prisma, Alternativa MF, Arariwa), Equateur (COAC 4 de Octubre, Faces, Insotec), Colombie (ECLOF, Finamiga), Argentine (Ilumina, OMLA, ProMujer).
  • Asie (26% de présence)
    Timor-Leste (Moris Razik), Indonésie (Komida), Kirghizistan (Bailyk Finance, Oxus Kirghizistan, Salym, Trust Union), Kazakhstan (Arnur, Bereke), Tadjikistan (Furuz, Oxus Tadjikistan), Myanmar (Advans Myanmar, Alliance Myanmar)
  • Afrique (28% de présence)
    Bénin (Comuba, Pebco), Burkina Faso (ACEP BF), Maroc (AMS SF), Kenya (Bimas, M-Kopa), Ghana (Sinapi Aba, Baobab), Afrique du Sud (SEF), Ouganda (EBO, EFC Uganda, UMF, Tugende), Sierra Leone (LAPO SL, ACTB S&L), Madagascar (SIPEM)

Encours des prêts : 28,1 millions euros


"Pour plus d'impact avec nos financements"
Laura Foschi, Directrice exécutive, ADA

Laura Foschi

"Avec plus de 50 institutions de microfinance financées dans 25 pays, ADA, à travers le fonds LMDF, devient un partenaire de choix pour les IMF. Il convient de noter que le rôle de ADA ne se limite pas à la fourniture de ressources financières. Nous nous engageons auprès de nos partenaires et construisons notre relation par un suivi permanent. Notre équipe reste à votre entière disposition pour mettre ensemble en oeuvre des actions à long terme.

En plus du financement et du suivi, nous pouvons et voulons offrir une assistance technique sur mesure à nos partenaires lorsque le besoin s’en fait sentir. 75% des IMF que nous finançons bénéficient de cet accompagnement personnalisé et/ou du renforcement des capacités que nous définissons ensemble. Toute notre volonté et notre vision sont centrées sur la mise à disposition des institutions des moyens (financiers ou techniques) nécessaires pour agir.

Nous opérons dans quatre grandes régions : Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est et Asie centrale. Cette diversification est une force et une opportunité. Elle démontre notre succès, nos aspirations et nos capacités. ADA, avec LMDF et le soutien du gouvernement luxembourgeois, s’appuie sur l’expérience de l’une des principales places financières mondiales pour soutenir les IMF socialement responsables, qui sont les principaux acteurs de la lutte contre la pauvreté et de l’inclusion financière."


Portraits
Prisma

À quoi sert le microcrédit ? L’exemple de la communauté de Mishkiyaquillo

ADA a suivi une communauté qui a bénéficié de l’aide de ADA à travers un financement de LMDF.

Lire la suite
Actualité

2 septembre 2020

Première due diligence au Kenya pour ADA en temps de Covid

Olivia Fechner, notre chargée d'investissement basée au Kenya, vient en effet de réaliser sa première due diligence en temps de Covid auprès de l'IMF Yehu Microfinance Ltd à Mombassa, dans les conditions sanitaires habituelles : port du masque pour elle et toute l'équipe de l'IMF ainsi que pour la plupart des clients. La due diligence aura porté une attention particulière sur la gestion de la crise par l’IMF, notamment au niveau des ressources humaines, de la gestion des équipes, de l'adaptation aux restrictions mises en place par le gouvernement (couvre-feu), de la fermeture de Mombassa ou encore de l'impact sur les clients et les repaiements.

A propos de Yehu Microfinance Ltd
Yehu Enterprises Support Services (YESS) a été créée en 1998 en tant que projet de Choice Humanitarian Kenya, une ONG internationale basée aux Etats-Unis. Initialement créée pour mobiliser l’épargne de ses membres, la demande de crédit est vite apparue et c’est en 2000 que YESS a commencé ses activités de crédit. Sa croissance a amené la structure à devenir indépendante  de Choice Humanitarian Kenya et à se transformer en une ONG indépendante en 2006. En avril 2016, YESS se transforme en SARL, Yehu Microfinance Ltd. L’ONG reste l’actionnaire majoritaire avec 88% des parts sociales.

Yehu concentre ses opérations dans la zone côtière du Kenya, une zone beaucoup moins desservie par le secteur de la microfinance au Kenya.

Yehu Microfinance Ltd se caractérise par la recherche d’un fort impact social. Via une méthodologie de groupe, Yehu vise les femmes (96% des clients) vivant en zone rurale (70% des clients) et propose des crédits d’un montant moyen de 312 EUR. Ses crédits sont associés à une offre de formations en éducation financière et en business management.

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus