Agenda de la conference

Pourquoi le Burkina Faso ?

Les organisateurs de la SAM 2019

La SAM est organisée par ADA avec le soutien de la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire luxembourgeoise.
Elle est également à l'initiative des réseaux africains :

  • MAIN (Microfinance African Institutions Network)
  • AFRACA (Association Africaine du Crédit Rural et Agricole) 
  • APSFD-BF (Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Burkina Faso)
  • FAPSFD-UEMOA (Fédération des Associations Professionnelles des Systèmes Financiers Décentralisés de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine)

Ces organisateurs visent à construire une plateforme africaine commune dans le but de faciliter les échanges et le dialogue sur les différentes problématiques liées à la microfinance sur le continent africain, tout en favorisant la collaboration entre tous les acteurs de la finance inclusive.

Partenaires :

LOGO ASKY Alliance-for-Rural-Electrification-ARE MiN Logo IPA-Africa-CMYK Logo MicroCapital Portail FinDev

En quête d'impact : la finance inclusive au service des Objectifs de Développement Durable


Save the date !
SAM Ouaga 2019_Mardi 22 octobre

Un secteur en plein essor poussé par les innovations...
En effet, la finance inclusive est en plein essor en Afrique. Le secteur a encore développé des innovations prometteuses et progressé tant sur le plan de la collaboration intersectorielle que de la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Sur le continent, la finance inclusive est passée de 24% à 43% entre 2011 et 2017, essentiellement sous l’impulsion des innovations numériques. L’Afrique subsaharienne est devenue le numéro un mondial de l’argent mobile : 21% des Africains adultes gèrent leur compte en banque via leur téléphone portable.

De même, les innovations en matière de finance rurale comme le recours aux technologies satellite et aux SMS renforcent l’accès à l’assurance - récolte, ainsi que l’impact des crédits agricoles. Les rendements (et donc la résilience financière) des petits exploitants agricoles africains s’en trouvent ainsi améliorés. Des partenariats dans les domaines de la santé et de l’assainissement ont permis d’améliorer les conditions de vie et par conséquent d’améliorer la productivité, de renforcer les performances des services financiers et de favoriser la croissance économique.

...qui reste confronté à l’extrême pauvreté
L’Afrique a pris du retard par rapport au reste du monde dans la lutte contre la pauvreté et la réalisation des ODD. Bien que le pourcentage d’Africains qui vivent dans l’extrême pauvreté ait diminué au cours des dernières années, 33% d’entre eux en font toujours partie. Et le nombre de personnes défavorisées a considérablement augmenté.
Les progrès socio-économiques ont du mal à suivre le rythme effréné de la croissance démographique, qui verra la population urbaine doubler dans les prochaines décennies. Les changements climatiques et leurs conséquences provoquent de plus en plus de famines et de mouvements migratoires qui viennent renforcer le cercle vicieux de la pauvreté. Le chômage des jeunes stagne ou augmente. Et les Africaines sont les plus touchées par l’exclusion des services financiers et les opportunités économiques.
 

ODD

Ensemble vers les ODD
Les ODD offrent une vision ambitieuse pour 2030 : éradication de la faim et de la pauvreté, santé et bien-être, enseignement de qualité, égalité des sexes, eau potable et assainissement, énergie propre accessible, travail décent et croissance économique, réduction des inégalités pour tous. La finance inclusive joue un rôle vital pour chacun de ces objectifs. Mais relever ces défis et observer des changements notables dans la région implique d’unir nos forces pour tirer parti de nos succès, mesurer nos progrès et coordonner nos efforts. Il nous reste 12 ans pour avancer à grands pas et atteindre les objectifs à l’horizon 2030. La SAM 2019 offre aux principaux acteurs du secteur l’occasion de se rencontrer pour évaluer l’apport de la finance inclusive à la réalisation des ODD.


Thèmes de la SAM 2019
Á travers une série de séances plénières et d’ateliers, la SAM abordera, entre autres, les thèmes ci-après :

  • Financement de l’agriculture
  • Alignement au niveau macro avec les ODD
  • Finance numérique et FinTech
  • Transferts d’argent
  • Développement des Petites et Moyennes Entreprises
  • Emploi des jeunes
  • Inégalités entre les sexes

Retour

 

Qu'est-ce que la SAM ?

La Semaine Africaine de la Microfinance (SAM) est une conférence dédiée au développement de l’inclusion financière en Afrique qui a lieu tous les deux ans.

Après le lancement de la 1ère SAM en 2013 à Arusha (Tanzanie), une 2ème édition en 2015 à Dakar (Sénégal), et une 3ème en 2017 à Addis-Abeba (Ethiopie), cette 4ème SAM aura lieu du 21 au 25 octobre 2019 au Centre international de Conférence à Ouagadougou (Burkina Faso).

L'ambition de la SAM est de devenir une plateforme africaine commune de réflexions et d’échanges entre tous les praticiens de la microfinance : investisseurs, IMF, chercheurs, banques, réseaux, innovateurs, gouvernements et ONG, entre autre.

 

SAM 2017

La SAM est une semaine entière pour :​

  • Identifier, échanger et célébrer les innovations, leur impact et les contributions du secteur africain de la finance inclusive à la réalisation des ODD au cours des trois à cinq dernières années ;
  • Repérer les lacunes et les défis auxquels le secteur est confronté aujourd’hui et trouver des solutions pour y remédier ;
  • Renforcer l’engagement du secteur sur les outils de mesure d’impact et analyser sa rentabilité ;
  • Favoriser de nouvelles relations et enrichir celles existantes avec des partenaires et alliés potentiels dans le secteur de la finance inclusive en Afrique ;
  • Promouvoir des plans d’action et assurer leur suivi après la conférence ;
  • Tirer parti de l’expertise financière de la coopération luxembourgeoise et renforcer son rôle en tant que partenaire clé des praticiens de la finance inclusive qui oeuvrent à l’atteinte des ODD en Afrique ;
  • Rallier les participants en leur montrant comment concentrer leurs énergies individuelles et collectives pour se rapprocher au plus près des étapes restantes jusqu’à 2030, que nous réévaluerons à l’occasion de la SAM 2021.

Une conférence... mais pas que !

La conférence durera 2 jours : mardi 22 octobre et mercredi 23 octobre.
Les 3 autres jours de la semaine - lundi 21 octobre, jeudi 24 octobre et vendredi 25 octobre - seront réservés à d'autres évènements à portée internationale :

- la Foire aux Investisseurs : un lieu de networking dédié exclusivement aux investisseurs et aux IMF africaines, organisé en sessions de speed-dating pour encourager la création de partenariats entre ces acteurs.

- le Village des innovateurs : anciennement connu sous le nom du "Salon de l'innovation", le Village des innovateurs présentera des outils et services innovants au niveau national, régional et panafricain, en vue d'améliorer la performance des IMF.

- Research Meets Africa : discussion entre des chercheurs et praticiens africains et internationaux sur des sujets en matière de développement du secteur financier inclusif en Afrique.

- et d'autres évènements en rapport avec le thème : une vingtaine de formations et d'ateliers gratuits, un dîner de Gala....

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus