Orateurs


A 


Jayadeep Akkireddy
Senior Manager, Learning & Innovation - IDH Sustainable Trade Initiative, Pays-Bas

Depuis novembre 2018, Jay est à la tête des thèmes de l'inclusion des petits exploitants et de la technologie à l'initiative du commerce durable de IDH. IDH atteint ses objectifs de développement durable grâce au commerce durable. Jay travaille en collaboration avec le secteur privé, les gouvernements et les organisations de la société civile pour créer un environnement favorable dans lequel les modèles d'affaires inclusifs des petits exploitants peuvent prospérer, devenir durables et contribuer à l'amélioration des moyens de subsistance des petits exploitants.

Avant de rejoindre IDH en tant que Senior Manager - Learning & Innovation, Jay a travaillé au sein du PAM Zambie, en créant une application de commerce électronique pour relier les petits exploitants agricoles aux marchés. Au cours des sept dernières années, il a accompli un travail considérable dans les pays en développement pour créer des entreprises inclusives pour les agriculteurs. 

Session Parallèle : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


B

Mohamed Babekir Elgali

Mohamed Babekir Elgali
Professeur associé au département d'économie agricole de la Faculté des sciences agricoles de l'Université de Gezira, Soudan

M. Elgali est titulaire d'un master en sciences et d'un doctorat en économie agricole. Il est professeur associé au département d'économie agricole de la Faculté des sciences agricoles de l'Université de Gezira au Soudan. Ses recherches portent sur la politique agricole et la finance rurale. M. Elgali est membre des relations académiques internationales à l'Université de Gezira. Il est membre de réseaux internationaux et régionaux et a publié de nombreux articles dans les domaines de la finance agricole, de la sécurité alimentaire et des politiques agricoles. 

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Eddy Balemba

Eddy Balemba Kanyurhi
Professeur associé à la Faculté d'économie et de gestion de l'Université catholique de Bukavu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo

Eddy Balemba Kanyurhi est professeur associé à la Faculté d'économie et de gestion de l'Université catholique de Bukavu, Sud-Kivu, République Démocratique du Congo. Il est titulaire d'un doctorat en économie et gestion de la Warocqué School of Business and Economics de Mons, en Belgique. Il est titulaire d'un Master en Microfinance de la Solvay Brussels School of Economics and Management (Université Libre de Bruxelles). Ses intérêts de recherche comprennent la microfinance, le marketing bancaire, l'entrepreneuriat, l'analyse comparative entre les sexes et l'analyse psychométrique.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Django Bathily

Django Bathily
Fondateur de Sira Labs, Sénégal

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Télécoms, M. Django Bathily a passé une bonne partie de sa carrière comme responsable de projets et d’opérations pour le compte de plusieurs multinationales dans plusieurs pays de la sous-région. Piqué très tôt par la fièvre entrepreneuriale avec une première tentative dans l’agro-business en 2007, Mr Bathily est un passionné de l’entrepreneuriat et des Technologies numériques ; passion qui va le conduire à s’inscrire en 2012 au programme d’Executive MBA de Hult International Business School à Dubai. En 2016, il démissionne de son poste de Directeur d’opération à Ericsson pour lancer l’Incubateur de projets numériques Sira Labs. Au Burkina Faso où Sira Labs existe depuis Mai 2017, Il a su vite hisser sa compagnie parmi une des plus innovantes plateformes de promotion de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat. Sira Labs compte 02 centres d’accompagnement à l’innovation et à l’entrepreneuriat au Burkina Faso et compte ouvrir son 3e centre dans la capitale sénégalaise Dakar d’ici la fin de l’année.

Session Parallèle : Maximiser le potentiel des jeunes : défis et solutions pour l'inclusion économique de la jeunesse
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Elizabeth Berthe 2019

Elizabeth Berthe
Directrice Adjointe du Réseau Helix de MicroSave, Sénégal

Elizabeth Berthe est Directrice Adjointe du Réseau Helix de MicroSave. Elle est une experte des services financiers numériques avec plus de 15 ans d'expérience acquise dans le cadre de projets avec des agences de financement internationales, des ONG, des opérateurs de réseaux mobiles, des IMF et d'autres entreprises du secteur privé en Afrique sub-saharienne et Asie. Elle fait le mentorat pour les start-ups.  Ses domaines d'expertise comprennent la gestion de projets, la planification stratégique, la connaissance du marché, la conception de produits centrée sur l’utilisateur, l’emploi jeune et le développement du secteur financier. Elle se spécialise dans la conception de stratégies, de planification d'entreprise, de développement de produits et d'assistance technique.

Quelques exemples de ses travaux récents :
- Mener le front de l’expansion de MSC MicroSave dans les pays francophones afin d'accroître l'inclusion financière, sociale et économique en offrant la recherche, l’appui technique et la formation
- Faire les prototypes des produits de la micro assurance en RDC
- Consultant technique pour le développement du secteur privé de l'USAID Stratégie d’approche en Haïti
- Directrice de programme pour l'Accélérateur de Mobile Money en Ouganda l'expansion des services financiers à 3 millions nouveaux abonnés de l'argent mobile et a géré un centre d'innovation pour les services financiers numériques

Avant de rejoindre MicroSave, Elizabeth a été Directrice Principale des Innovations Financières et Sociales à Mercy Corps et Directrice des Services Financiers Digitaux pour le Grameen Foundation où elle a eu des rôles divers comme l’élaboration de stratégies d'entrée pour le développement de produits et l’appui technique. Elle est titulaire d'une Maîtrise en Gestion International avec une spécialisation en finance internationale de la Thunderbird Graduate School of International Management aux États-Unis. Elle parle couramment le français et l’anglais.

Session Parallèle : Combler la fracture numérique : défis et solutions pour l’inclusion de tous
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Charissa Bosma

Charissa Bosma
Associée principale, FMO - Banque néerlandaise de développement, Pays-Bas

Biographie à venir.

Session Parallèle : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


Linda Busienei
Directrice des opérations, Agri-Wallet, Kenya

Linda Busienei est directrice des opérations chez Agri-wallet, un système de téléphonie mobile qui relie les acteurs de la chaîne de valeur entre l'agriculteur, l'agrodétaillant et le marché de la vente au détail. Il fournit à ces participants au système un service d'affacturage symbolisé unique qui peut être utilisé tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Elle coordonne la mise en œuvre de la stratégie et de la proposition de valeur, optimise la croissance et la rétention des affaires par une gestion efficace des ressources. Elle a la passion d'aider les petits exploitants agricoles à améliorer leurs moyens de subsistance en leur donnant un accès facile et amusant au financement des intrants agricoles. Combinant ses connaissances et sa vaste expérience des opérations, elle cherche tous les jours des occasions d'avancement pour les petits agriculteurs.

Session Parallèle : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


C

Tristan Caballero-Montes

Tristan Caballero-Montes
Doctorant à la Warocqué School of Business and Economics, à l'Université de Mons (UMONS), et chercheur au Centre for European Research in Microfinance (CERMi)

Tristan est doctorant à la Warocqué School of Business and Economics, à l'Université de Mons (UMONS), et chercheur au Centre for European Research in Microfinance (CERMi). Il a étudié les sciences de gestion et la finance à l'UMONS. Après sa maîtrise, il a participé au Programme Européen de Microfinance de l'Université Libre de Bruxelles (ULB). Parallèlement, en collaboration avec ADA, il a commencé son doctorat intitulé "Comment réguler la microfinance pour assurer ses missions financières et sociales ? Le but de sa thèse est d'explorer dans une perspective intégrée différents modes de régulation du secteur de la microfinance, y compris la régulation formelle (lois), la régulation du marché (influence de la concurrence) et l'autorégulation (au niveau industriel et organisationnel). Avec ses co-promoteurs, Marc Labie et Cécile Godfroid, respectivement codirecteur et docteur au CERMi, il a travaillé sur une première étude portant sur les conséquences de la mise en place du plafonnement des taux d'intérêt dans un contexte concurrentiel et de saturation des taux d'intérêt. Pour cette recherche, il a passé trois mois au Cambodge, au sein de la Cambodia Microfinance Association (CMA), pour interroger les principaux acteurs du secteur. De même, pour sa deuxième recherche sur le terrain, il a également passé quelques mois en Tanzanie, à la Tanzania Association of Microfinance Institutions (TAMFI), afin d'identifier les facteurs qui influencent une association de microfinance dans son rôle d'autorégulation.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Marius Chabi

Marius Ogoukonle Chabi
Directeur de pays pour l'Afrique de l'Ouest francophone de IPA (Innovations for Poverty Action) - Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali

Marius est directeur de pays pour l'Afrique de l'Ouest francophone de l'IPA (couvrant le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Mali). Auparavant, il a travaillé pendant 3 ans au sein de l'équipe de direction du bureau de l'IPA au Rwanda en tant que directeur de la recherche, y compris en tant que chef de bureau lors des précédentes transitions de directeur de pays. Marius a une expérience substantielle du suivi et de l'évaluation, de l'autonomisation des jeunes et du travail d'influence depuis environ 5 ans en Inde et en Afrique de l'Est et de l'Ouest. Il est passionné par la magie des données pour déclencher des changements positifs. Il est titulaire d'un baccalauréat en sciences de la planification de l'Université d'Abomey-Calavi et d'une maîtrise en économie publique et statistiques appliquées de l'Institut de recherche empirique en économie politique de l'École africaine d'économie, en République du Bénin.

Session Parallèle : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Mathieu Ciowela

Mathieu Ciowela
Directeur du bureau PNUD Centrafrique (Programme des Nations Unies pour le développement), Burkina Faso

De nationalité Congolaise, Mathieu Ciowela a pris service en qualité de Directeur Pays du PNUD Centrafrique le 22 janvier 2018. Il était précédemment en poste au Bureau du Senegal et auparavant au bureau Régional Afrique du PNUD- New York ou il occupait depuis juillet 2012 la fonction de Conseiller pour les Pays de l’Afrique occidentale et centrale. Il succède ainsi à Monsieur Aboubakar Koulibaly– devenu Directeur Pays du PNUD Mali.

Monsieur Ciowela capitalise plus de 24 années d’expériences avec le PNUD. En effet, après plusieurs années au PNUD RDC comme conseiller au Programme et Assistant au Représentant Résident, il a été successivement Conseiller Principal au Programme au PNUD Gabon en 2005 ; avant de rejoindre le Bureau régional des États arabes jusqu’en juin 2009. Il a également travaillé à Djibouti en qualité de Représentant résident adjoint du Programme et des Opérations., et au Bénin de 2009 à 2012.

Avant de rejoindre le PNUD, Mathieu a travaillé au sein de l’administration ; pour la Direction de la macroéconomie études, du ministère de la Planification (RDC) de 1989 à 1990.

Mathieu est titulaire d'une maîtrise en gestion économique de l'Université de Dakar et un diplôme de troisième cycle (DEA) dans le développement économique et de planification de l'Institut africain de développement économique et de planification à Dakar.

Session Plénière : Perspectives sur la contribution de l’inclusion financière à la réalisation des ODD
Mercredi 23 octobre, 16.00 - 16.30

Gerhard Coetzee

Gerhard Coetzee
Lead, valeur client, CGAP, Etats-Unis

Gerhard Coetzee dirige l'équipe de la valeur client du CGAP, y compris les segments de clientèle et les connaissances, la protection et la valeur, et il est également responsable de Gateway Academy, une plate-forme d'apprentissage digitale. Il est professeur agrégé à l'Université de Stellenbosch Business School.

Avant le CGAP, M. Coetzee a été responsable de l'offre de services bancaires sans guichet d'Absa Bank (Afrique du Sud), fondateur et directeur du Centre for Inclusive Banking in Africa, professeur d'économie agricole à l'Université de Pretoria, responsable technique et PDG d'une société de conseil (appartenant à DAI) et a occupé plusieurs postes supérieurs à la Development Bank of Southern Africa. Ses domaines de spécialisation sont le financement du développement, l'inclusion financière, le financement agricole et le développement rural. Il est l'auteur de nombreuses publications et a travaillé dans plusieurs pays, dont la majorité en Afrique.

M. Coetzee est titulaire d'un doctorat en économie agricole de l'Université de Pretoria, en Afrique du Sud.

Session Parallèle : Orientation clients pour obtenir de meilleures performances financières et sociales
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Anne Contreras-Muller

Anne Contreras-Muller
Conseillère juridique, Arendt, Luxembourg

En tant que conseillère juridique, Anne dirige les activités de l'équipe dédiée au financement de l'impact au sein du cabinet d'avocats Arendt & Medernach. Avec une équipe de 6 avocats, elle conseille ses clients sur la structuration et la distribution de la microfinance et des véhicules d'investissement à impact plus large, ainsi que sur la structuration de programmes d'assistance technique et autres entreprises sociales.

Anne est membre du conseil d'administration de l'European Social Entreprise Law Association (ESELA). Elle participe à plusieurs autres initiatives autour de la finance d'impact au Luxembourg telles que l'European Impact Investing Luxembourg (EIIL) et l'International Climate Finance Accelerator.

Session Parallèle : Financement mixte : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


D

Sié Albert Dah

Sié Albert Dah
Responsable Exploitation Agricole, Advans, Côte d'Ivoire

La société ivoirienne Advans a remporté le prix de la Semaine Européenne de la Microfinance en novembre 2018 à Luxembourg. Elle a été récompensée pour son offre de services de paiement, d’épargne et de crédit grâce à un compte Advans lié à un compte mobile.

Session Parallèle : Financement de la chaîne de valeur agricole : exemples pratiques du terrain
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Aurelia Dakpogan 2019

Aurelia Dakpogan
Responsable de programme finance inclusive, AGRA, Burkina Faso

Aurelia Dakpogan est actuellement en charge de la mise en œuvre de la stratégie de finance inclusive d'AGRA au Burkina et au Mali. Avant de rejoindre AGRA, elle a été chef de projet de prêts agricoles chez Horus Development Finance au Cameroun et au Ghana. Elle a commencé sa carrière en tant qu'ingénieur du développement rural au ministère de l'Agriculture du Bénin, avant de rejoindre l'IFDC, où elle a travaillé comme spécialiste régionale de l'accès au financement en Afrique de l'Ouest avec le projet 2SCALE. 

Aurélia est titulaire d'une maîtrise en économie agricole avec une expérience significative dans le secteur du financement agricole en Afrique de l'Ouest. Elle a accumulé plus de 15 ans d'expérience et possède des compétences affirmées dans la gestion d'instruments financiers, le développement de partenariats public-privé dans le financement de chaînes de valeur, et l'assistance technique aux institutions financières.

Session Parallèle : Financement de la chaîne de valeur agricole : exemples pratiques du terrain
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Jean-Marc Debricon

Jean-Marc Debricon
Directeur général d'Alterfin et membre du conseil des bailleurs de fonds des petites exploitants agricoles (CSAF), Belgique

Jean-Marc Debricon a été impliqué dans un certain nombre d'organisations à but non lucratif actives dans le monde en développement. Depuis 2015, il est directeur général d'Alterfin Cvba, une coopérative financière basée en Belgique qui soutient le développement durable par la microfinance, l'agriculture durable et d'autres investissements ayant un impact environnemental. Alterfin est présent dans 37 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine et a versé environ 66 millions d'euros à 175 institutions de microfinance, PME agricoles et organisations de petits producteurs au cours de l'année 2018.

En 2010, il a fondé Green Shoots Foundation, une organisation caritative enregistrée au Royaume-Uni et aux États-Unis et mettant en œuvre des programmes de développement durable en Asie et en Afrique. En 2011, il a co-fondé Children of the Mekong, la branche britannique d'"Enfants du Mékong", une ONG française qui soutient les enfants et les communautés pauvres en Asie du Sud-Est. Il a été administrateur de la Research, Education, Direction (RED) Foundation, une organisation caritative britannique qui fournit une assistance médicale à long terme et une formation au personnel médical traitant les malades du SIDA en Asie et en Europe de l'Est. Auparavant, il a été banquier d'affaires pendant 16 ans. De 1993 à 2001, il a été agent de financement et gestionnaire de portefeuille à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). De 2001 à 2009, il a occupé le poste de Managing Director au sein de la division des marchés financiers mondiaux de Rabobank International. Au sein de Rabobank, il était responsable européen des produits dérivés actions et fonds, responsable d'un portefeuille de plus de 5 milliards d'euros, d'un budget de 100 millions d'euros et d'une équipe de 40 personnes.

Session Parallèle : Promouvoir la finance rurale : collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Arnaud DE LAVALETTE (3)

Arnaud De Lavalette
Chef de projet digital senior, ADA, Luxembourg

Arnaud de Lavalette dirige actuellement l'initiative Finance Digitale (DFI - Digital FInance Initiative) de ADA, qui aide les IMF africaines à digitaliser leurs opérations.

Il est un expert chevronné de la microfinance et du financement des PME avec plus de 10 ans d'expérience dans ce domaine en Asie (Népal, Inde et Philippines), en Afrique occidentale et en Amérique latine (Mexique).
Dans le domaine des PME, Arnaud a travaillé au Népal où il a mené des enquêtes pour IFC et soutenu des entrepreneurs de PME avec la Commission européenne. En Inde, il a conçu un véhicule d'investissement (fonds d'actions) destiné à soutenir les PME sociales indiennes.

Dans le secteur de la microfinance - outre de nombreuses missions d'assistance technique à travers le monde, il a géré le redressement et vendu MicroCred Mexico, et plus récemment, il a été CEO de mBank Philippines, un projet bancaire greenfield financé par des investisseurs internationaux (FMO, Finnfund, MBH) et Smart, la principale société de télécommunications aux Philippines.

Actuellement, il travaille avec ADA sur un nouveau projet de financement digital qui aide les IMF africaines à numériser leurs opérations, c'est-à-dire à intégrer les services mobiles comme canaux de communication et de distribution et à migrer le MIS (Management du Système d'Informations) dans le Cloud. A ce jour, une demi-douzaine d'institutions sont accompagnées dans leur processus de changement.

Avant de rejoindre le secteur du développement, Arnaud a acquis une solide expérience tant dans la finance que dans les nouvelles technologies. Il a débuté sa carrière comme auditeur chez Arthur Andersen (3 ans), a évolué comme contrôleur et analyste financier (3 ans) et a fondé une agence web qu'il dirige depuis 7 ans.

Session Parallèle : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Boubacar Diallo

Boubacar Diallo
Spécialiste en inclusion financière de la région Afrique, Smart Campaign (Accion), Mali

M. Diallo est spécialiste en inclusion financière, en gestion de la performance et en management stratégique. Actuellement, il s’occupe de la région Afrique pour la Smart Campaign. Auparavant, Il a travaillé comme Conseiller Technique Régional – Afrique de l’Ouest en Microfinance pour les ONG Internationales Catholic Relief Services –CRS et Plan International de 2009 à 2016. Avant de rejoindre CRS, il a travaillé pendant plus de dix ans comme Conseiller Technique et Directeur Régional-Afrique de l’Ouest pour le compte de l‘ONG Freedom from Hunger. Dans ce rôle, il a assuré la coordination et la livraison de l’assistance technique aux plus grandes institutions de microfinance de la sous-région ouest-africaine, notamment en matière de planification stratégique. M. Diallo fut consultant et a conduit plusieurs études socio-économiques et évaluations de projet pour diverses organisations internationales telles que Care International, Aga Khan Foundation, Save the Children, la SFI, Lux Development, Triodos Facet, SEEP Network etc. 

Il est diplômé de l’Université de New Hampshire aux Etats-Unis et de l’Ecole Nationale d’Administration du Mali. Il détient également un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Economie et un Master de Microfinance obtenu à l’université d’Etat de Bergame en Italie. M. Diallo parle couramment Bambara, français et anglais.

Session Parallèle : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Pascaline Diasso

Marie Pascaline Diasso
Economiste au Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB), Burkina Faso

Marie Pascaline Diasso est économiste au Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB), le plus grand système financier décentralisé du Burkina Faso avec 70% de part de marché. Elle a géré plusieurs départements au sein du RCPB, dont ceux en charge des finances et du déploiement de projets, avant d’occuper le poste de Directrice des opérations. Elle gère actuellement le projet de digitalisation du RCPB.

Mme Diasso a une expérience professionnelle dans les domaines suivants : le développement de services digitaux, le déploiement d’un réseau d’agents, la surveillance des risques, la conception et le déploiement de projets, la conduite du changement.

Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et organisation des entreprises, de l’université de Ouagadougou, d’un Diplôme d’Etude Supérieure Spécialisée (DESS) en comptabilité, finance et contrôle de la même université, ainsi que du diplôme d’études supérieures de l’institut technique de banque (ITB) délivré par le Centre de formation de la profession bancaire de France.

Session Parallèle : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


E

Olivier Edelman

Olivier Edelman
Responsable de l'Unité microfinance - Financement intermédiaire pour les MPME, Banque européenne d'investissement (BEI), Luxembourg

Olivier Edelman dirige l'unité de microfinance de la BEI qui couvre les opérations de microfinance en dehors de l'UE. Basée à Luxembourg, la BEI est l'institution de financement à long terme de l'Union Européenne.

Olivier est responsable de l'origine et de l'exécution d'opérations de fonds propres et de prêts (directs ou indirects via des fonds) en faveur des micro-entrepreneurs et de l'inclusion financière, notamment via des institutions de microfinance.

Auparavant, Olivier était en charge du développement et de l'exécution des garanties de portefeuille au profit des PME et des entreprises à capitalisation moyenne, via des intermédiaires financiers, à la BEI et au Fonds européen d'investissement.

Olivier a rejoint le Groupe BEI en 2009 après avoir occupé des fonctions dans différentes banques commerciales belges, notamment dans le domaine des financements structurés. Il est diplômé en économie de l'Université Libre de Bruxelles (Belgique).

Session Parallèle : Financement mixte : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Thomas T. Essel

Thomas T. Essel
Secrétaire Général, African Rural and Agricultural Credit Association (AFRACA), Kenya

M. Thomas Thompson Essel est le secrétaire général de l'Association africaine du crédit rural et agricole (AFRACA), dont le siège est à Nairobi, au Kenya. Il a de nombreuses années d'expérience dans le domaine de l'économie et du développement. Avant de rejoindre AFRACA, il a travaillé à la Banque du Ghana pendant plus de 22 ans, occupant différents postes. Les derniers postes en date sont ceux de directeur des relations financières extérieures et de directeur de la Banque du Ghana, qui a lancé le "Ghana Incentive-Based Risk-Sharing System for Agricultural Lending" (GIRSAL), fournissant des conseils stratégiques et techniques au management.

M. Essel possède une expérience considérable dans le domaine des politiques, ayant travaillé à la fois à la Banque du Ghana et à l'Unité de coordination, de suivi et d'évaluation des politiques du Cabinet du Président de la République du Ghana pendant deux ans. Il possède également une vaste expérience de la recherche, des relations internationales et de la finance rurale. M. Essel est titulaire d'un baccalauréat en sciences sociales et d'une maîtrise en études du développement de l'Université de Cape Coast au Ghana. Il a suivi plusieurs cours et programmes dans les domaines de l'économie et de l'agriculture.

Session Parallèle : Financement mixte : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


F

Laura Foschi 2019

Laura Foschi
Directrice exécutive, ADA, Luxembourg

Laura Foschi est actuellement directrice exécutive de ADA, une ONG luxembourgeoise qui promeut la finance inclusive dans le monde. Elle est également Senior Investment Manager et responsable de l'ensemble des services d'investissement du Luxembourg Microfinance Development Fund (LMDF). Auparavant, elle a été directrice adjointe chez ADA pendant 3 ans et directrice générale du véhicule d'investissement en microfinance Consorzio Etimos pendant 5 ans. Elle a également coordonné et dispensé des formations et une assistance technique dans le cadre de programmes de microfinance pendant plus de 10 ans en Amérique latine, en Afrique et dans les Balkans.

Elle a été membre du conseil d'administration de la FEBEA (Fédération européenne des banques éthiques et alternatives). Elle a été chargée de cours à l'Université de Parme où elle a enseigné l'économie de la microfinance et a également été membre du conseil d'administration du Master on Finance for Development. Elle a également travaillé comme consultante pour des agences des Nations Unies telles que la CEPAL (Comission Economica para America Latina y Caribe) ainsi que pour des programmes financés par la Commission européenne.

Elle est l'auteur de publications sur la banque sociale ainsi que sur le capital social et la microfinance. Elle parle couramment l'italien, le français, l'anglais et l'espagnol. Elle est membre du comité de pilotage de l'instrument de microfinancement responsable et de l'EIIL (European Impact Investing Luxembourg). Ses principaux domaines d'intérêt sont l'impact et la finance inclusive, le développement durable et l'économie verte.

Elle donne actuellement des formations et des conférences sur la finance inclusive à l'Université du Luxembourg, à l'Université de Lorraine, au Programme Européen de Microfinance (Libre Université de Bruxelles) et dans de nombreux autres centres de formation en Afrique, en Amérique latine et en Asie.


G

Bénédicte Godefroid

Bénédicte Godefroid
Responsable d'unité  - Assistance technique aux réseaux de microfinance et Appui sectoriel, ADA, Luxembourg

Bénédicte Godefroid est responsable de l'Assistance technique aux réseaux de microfinance et de l’Appui sectoriel chez ADA à Luxembourg, où elle supervise des projets de développement de la microfinance en Amérique centrale, en Afrique et en Asie du Sud-Est. L'objectif principal de ces projets est d'accroître l'inclusion financière par le renforcement des associations professionnelles, des réseaux et des autorités publiques de la microfinance. Elle compte 8 ans d'expérience dans le secteur de la microfinance, y compris un poste de responsable de partenariat dans une Fintech inclusive.

Bénédicte est titulaire d'un Master en traduction et relations internationales de la Haute Ecole Léonard de Vinci à Bruxelles et d'un post-master en communication stratégique et internationale de l'Institut des Hautes Études des Communications Sociales (IHECS) à Bruxelles. Bénédicte est également auditrice qualifiée SPI4 depuis 2018.

Session Parallèle : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Amélia Greenberg 2019

Amelia Greenberg
Directrice générale adjointe de Social Performance Task Force (SPTF), Etats-Unis

Mme Amelia Greenberg est directrice adjointe de la Social Performance Task Force (SPTF), où elle travaille depuis 2010. Parmi ses responsabilités au sein de la SPTF, Mme Greenberg dirige le Facility for Responsible Inclusive Finance in SSA et MENA et dirige le SPTF Outcomes Working Group. Avant de se joindre à la SPTF, Mme Greenberg a travaillé pendant 2 ans comme consultante stratégique pour des organismes sans but lucratif, et avant cela, elle a travaillé pendant 6 ans comme consultante économique. Mme Greenberg est titulaire d'une Maîtrise en relations internationales de l'Université Johns Hopkins, avec une spécialisation en économie internationale et en développement international, et d'un baccalauréat ès arts de l'Université Brandeis, où elle a obtenu une double spécialisation en économie et en littérature française avec mention très bien.

Session Parallèle : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


Robby Greenfield
Responsable de l'impact social mondial chez ConsenSys, Etats-Unis

Robert est responsable de l'impact social mondial chez ConsenSys et apporte à l'entreprise 8 ans d'expérience dans la chaîne d'approvisionnement, ayant intégré l'écosystème en 2011. Robert a cofondé la pratique ConsenSys Social Impact dans le but de créer une organisation dédiée à l'application de la technologie de la blockchain dans tous les vecteurs d'impact social. Robert a également cofondé la Blockchain for Social Impact Coalition Foundation (BSIC), qui a été la première initiative de consortium du secteur social dans l'écosystème de la blockchain. Depuis qu'il a co-développé la pratique de ConsenSys en matière d'impact social, Greenfield a déployé plus d'une demi-douzaine de solutions basées sur la blockchain dans le secteur social et a travaillé avec le Département d'État américain, l'UNOPS, Lane Crawford Joyce, la Human Rights Foundation, Harvard SHINE et de nombreux autres. Certains de ces projets comprennent le premier projet du département d'État des États-Unis sur les bénéficiaires de subventions en bloc, des solutions qui ont un effet positif sur le signalement des agressions sexuelles en Californie, l'immuabilité des preuves de crimes de guerre syriens pour les soumettre à la Cour pénale internationale et la création du premier consortium de programmes de transferts monétaires par bloc pour les crypto-startups et les intervenants du secteur social (Initiative Bifrost). Avant de rejoindre ConsenSys, Robert a passé sa carrière professionnelle chez Goldman Sachs, Teach for America et, plus récemment, Cisco Systems. Robert est titulaire d'un baccalauréat en génie industriel de l'Université du Michigan, à Ann Arbor, d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université Emory et d'un certificat en stratégie perturbatrice de l'Université Harvard.

Session Parallèle : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


Yann Groeger
Directeur régional Afrique, BlueOrchard, Kenya

Yann est Directeur régional Afrique chez BlueOrchard Finance. Il a rejoint BlueOrchard après avoir travaillé pendant 13 ans au sein du groupe ProCredit, où il a dirigé pendant 13 ans des banques ProCredit en Afrique, en Amérique latine et en Europe orientale. Il a siégé aux conseils d'administration de ProCredit Ghana et de Banco ProCredit en Colombie et possède une vaste expérience dans le financement des PME, entre autres ayant développé des programmes de financement agricole & vert en Mozambique et en Colombie. Outre ses fonctions de direction, il a participé à la création d'une institution de formation professionnelle en Afrique et a enseigné en Amérique latine et en Allemagne sur divers sujets liés à la finance.

Yann est titulaire d'un DEA d'économie de l'Institut d'études politiques de Paris, après avoir obtenu le diplôme de cette même institution. Auparavant, il a fait des études de premier cycle en économie et sociologie à l'Université Goethe de Francfort.

Session Parallèle : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Julien Guth

Julien Guth
Directeur associé, Kap Fund, Sénégal

Julien Guth est un professionnel supérieur de la gestion de l'innovation qui possède une expérience pratique du développement de nouvelles affaires, de la stratégie et de la gestion générale dans les secteurs de la technologie financière, des télécommunications et des médias. Julien est reconnu pour son succès dans la livraison de produits numériques de style de vie, la mise sur pied d'équipes d'innovation et ses partenariats avec des entreprises de pointe dans les marchés développés et émergents, en particulier en Afrique et en Amérique latine.
Julien est l'un des fondateurs et directeur associé de Kap, une société de capital-risque dédiée à l'innovation dans les marchés frontaliers. La société investit dans des sociétés de services financiers innovantes qui offrent des rendements financiers supérieurs, tout en accélérant l'inclusion financière en Afrique.
Julien est également directeur général de Beenok, une société de conseil et d'investissement qui travaille avec les équipes de direction des banques, des opérateurs mobiles et des startups des marchés émergents pour fournir des services financiers numériques de masse.
Avant de fonder Beenok et Kap, Julien était directeur général de MobileCash, un émetteur de monnaie électronique en Afrique de l'Ouest s'associant à des opérateurs de réseaux mobiles, des institutions financières et des start-up pour fournir des services bancaires mobiles.
Auparavant, Julien a dirigé le Global New Business Development chez Millicom, une société de télécommunications et de médias leader sur les marchés émergents avec un chiffre d'affaires de 6 milliards d'USD et plus de 50 millions de clients. Chez Millicom, Julien a lancé de nouvelles activités allant de l'argent mobile à l'apprentissage numérique dans de multiples pays et desservant plus de 20 millions de personnes.
Avant de travailler chez Millicom, Julien était directeur chez PricewaterhouseCoopers en Europe et aux Etats-Unis, où il travaillait au sein du service d'audit et de conseil des institutions financières.
En dehors du travail, Julien aime se détendre en montant à cheval avec ses jeunes enfants. Julien est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de Wharton, University of Pennsylvania, d'une maîtrise ès sciences en relations internationales de l'ESCC et d'une licence en économie de l'Inholland University. Julien est marié et père de deux enfants et vit à Dakar, au Sénégal.

Session Parallèle : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


H

Emilio Hernandez

Emilio Hernandez 
Expert du secteur financier, CGAP, Etats-Unis

Emilio Hernandez explore les solutions financières numériques pour les clients du dernier kilomètre. Il dirige les travaux sur les réseaux de distribution numérique inclusifs et l'impact de l'inclusion financière sur la vie des pauvres. Il fournit des conseils techniques pour mieux comprendre le comportement et les besoins financiers des groupes de clients mal desservis, comme les familles de petits exploitants, et pour expérimenter avec les fournisseurs des stratégies et des produits novateurs qui répondent à ces besoins.

Avant de rejoindre le CGAP, M. Hernandez a dirigé des programmes de coopération technique axés sur le financement rural et agricole inclusif à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), supervisant les interventions sur le terrain en Amérique latine, Afrique et Asie. Il a également supervisé les opérations commerciales d'une grande entreprise internationale de technologie agricole dans toute l'Amérique centrale. Il est titulaire d'un doctorat en économie agricole et en financement du développement de l'Ohio State University.

Session Parallèle : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


J

Snezana Jovic

Snezana Jovic
Responsable du programme de finance inclusive, CERISE, France

Biographie à venir.

Session Parallèle : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


K

Francois Kaboré

François Kaboré
Directeur de la Clientèle et du Réseau de la Banque Agricole Du Faso, Burkina Faso

François Kaboré est le Directeur de la Clientèle et du Réseau de la Banque Agricole Du Faso. Il est titulaire d’une Maitrise en Sciences de Gestion option Economie et Gestion des Entreprises et des Organisations et d’un Master en Comptabilité contrôle Audit.

François Kaboré capitalise 18 années d’expériences professionnelles dans la fonction publique et dans le secteur privé dont 14 dans le secteur de la banque et de la micro finance. Son parcours va du Ministère des Enseignements Secondaires, Supérieurs et de la Recherche Scientifique (lycée professionnel de Ouahigouya en qualité de professeur)  au Ministère du Travail, de la Jeunesse et de l’Emploi (Fonds d’Appui au Secteur Informel en qualité de chargé d’étude) avant de se poursuivre dans le secteur bancaire (Banque Agricole et Commerciale du Burkina –BACB-, à Ecobank, Orabank et en ce moment à la Banque Agricole Du Faso –BADF- au poste de Directeur de la Clientèle et du Réseau).  Il a par ailleurs été membre du Groupe De Travail, porteur du projet pour la création de la Banque Agricole.

Session Parallèle : Financement de la chaîne de valeur agricole : exemples pratiques du terrain
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Adrian Kamenitzer

Adrian Kamenitzer
Responsable du département Equity, Nouveaux Produits et Transactions Spéciales, BEI (Banque européenne d'investissement), Luxembourg

Adrian Kamenitzer est devenu Responsable du département Equity, Nouveaux Produits et Transactions Spéciales le 1er mai 2016. Auparavant, il étai Responsable de l'équipe "Projets et financements structurés" au département Gestion des risques de la BEI.
Adrian a rejoint la Banque en 2006 après avoir travaillé à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) où il a travaillé dans la gestion des risques (à Londres) et au Front Office (dette et actions) en Roumanie. Adrian a débuté sa carrière dans la finance en 1996 chez PriceWaterhouseCoopers, où il a travaillé dans l'audit et le conseil en corporate finance. Adrian est titulaire d'une Maîtrise en génie électrique de l'Université Politehnica de Bucarest et d'un MBA de l'Université McGill.

Session Plénière : Perspectives sur la contribution de l’inclusion financière à la réalisation des ODD
Mercredi 23 octobre, 16.00 - 16.30

Machal Karim

Machal Karim
Responsable de l'impact sur le développement, CDC, Royaume-Uni

Machal dirige la gestion de l'impact des investissements de la CDC dans les services financiers pour l'ensemble des produits. Auparavant, elle a travaillé pour LeapFrog Investments, Oxford Policy Management et la MasterCard Foundation. Elle est actuellement directrice du Financial Inclusion Forum pour le Royaume-Uni.

Session Parallèle : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Amin Karimu

Amin Karimu
Chargé de cours à l'University of Ghana Business (UGBS), Ghana

Amin Karimu est un économiste de formation ayant une solide formation en économie du développement et de l'énergie, en économétrie et en politiques liées à la gestion des ressources naturelles et à leur impact sur la pauvreté et le développement. Il est titulaire d'un doctorat et d'une maîtrise en économie en Suède.

Il est actuellement chargé de cours à l'University of Ghana Business (UGBS) et enseigne au Département de l'OMIS et au Département des finances. Il se rend également régulièrement au Centre for Environmental and Resource Economics (CERE) de l'Université d'Umeå et au Mistra Centre for Sustainable Markets (MISUM) de la Stockholm School of Economics, Suède.

Ses intérêts de consultance et de recherche portent sur les marchés de l'électricité en Afrique, l'industrie pétrolière et gazière, les politiques d'efficacité énergétique, les études au niveau des entreprises, l'innovation et le développement technologique en Afrique, les politiques fiscales et fiscales, les interventions contre la pauvreté, les politiques macroéconomiques, la gestion des ressources naturelles et le développement durable en Afrique.

Karimu a été consultant pour des organisations telles que l'UNU-WIDER, le Centre international pour la croissance, le Ministère suédois des finances et l'Agence suédoise de l'énergie.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Harounan Kazianga

Harounan Kazianga
Professeur d'économie à l'Université d'État de l'Oklahoma, à l'Université Carson

Harounan Kazianga est un économiste du développement avec plus de 15 ans d'expérience dans la recherche et l'analyse du développement, l'évaluation d'impact et le suivi et l'évaluation. Il est professeur d'économie à l'Université d'État de l'Oklahoma, à l'Université Carson. Ses recherches portent sur l'activité économique rurale et les questions de santé et d'éducation en Afrique subsaharienne. Au cours des 15 dernières années, il a mené des recherches approfondies sur le terrain en Afrique sur l'impact de l'élargissement de l'accès au traitement du VIH/sida, l'impact des transferts alimentaires et monétaires sur la santé et l'éducation, les changements technologiques en agriculture, l'échange de cadeaux et les stratégies de gestion du risque en Afrique.  Ses travaux actuels portent notamment sur l'évaluation de l'impact des réformes agraires rurales et de l'amélioration des routes rurales sur la productivité agricole au Burkina Faso et au Sénégal. Ses travaux ont été publiés dans l'American Economic Journal : Applied, le Journal of Development Economics, l'American Journal of Agricultural Economics, Economic Development and Cultural Change, le Journal of Development Studies et le Journal of African Economies, entre autres. M. Kazianga est titulaire d'un doctorat en économie agricole de l'Université Purdue et d'une maîtrise en économie de l'Université de Ouagadougou.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Jean-Luc KONAN

Jean-Luc Konan
Fondateur et PDG, Groupe COFINA (Compagnie Financière Africaine), Sénégal

Passionné par l’inclusion financière, Jean-Luc Konan est un entrepreneur et un banquier chevronné avec plus de 20 ans d’expérience, c’est le Fondateur et PDG du Groupe COFINA depuis 2013.

Avant de lancer COFINA, il a eu à occuper divers postes de responsabilité au sein de banques de renom en Afrique et en Europe, telles que BNP Paribas, Barclays, Citibank, Ecobank et UBA.

Jean-Luc Konan a été reconnu pour son influence dans l’écosystème du financement des entreprises en remportant plusieurs prix à l’échelle internationale et nationale, entre autres le Prix National d’Excellence du Chef d’entreprise, catégorie Champion National, décerné par le Président de la République de Côte d’Ivoire en août 2019.

Titulaire d’un Master en Ingénierie Financière de l’Ecole Supérieure de Commerce (ESC) de Toulouse et d’un DESS en Banque Finance de l’Université de Paris V, Jean-Luc Konan, est également diplômé de l’Institut Supérieur de Gestion de Paris.

Cérémonie de clôture (session plénière) – Feuille de route : stratégies inspirantes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 16.45 - 17.15

Antonique Koning

Antonique Koning
Experte du secteur financier, CGAP, Belgique

Basée en Belgique, Antonique Koning a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la microfinance et de l'inclusion financière. Elle dirige actuellement les travaux du CGAP sur la protection et la valeur de la clientèle. Mme Koning possède une expertise en matière de centralisation et d'autonomisation des clients, d'autonomisation des employés et des agents, et de finance responsable. Elle est également impliquée dans l'engagement des membres du CGAP.

Mme Koning est une collaboratrice du Guide axé sur le client du CGAP. Elle possède une solide expérience dans la gestion et la coordination de programmes, ayant dirigé l'équipe Afrique du CGAP et géré un programme de renforcement des capacités de 15 millions d'euros pour les acteurs de la microfinance en Afrique, dans les Caraïbes et dans les îles du Pacifique. Avant de rejoindre le CGAP en 2004, elle a acquis une expérience pratique dans le développement et la mise en œuvre de programmes de microcrédit au Salvador et en travaillant avec des caisses d'épargne dans le monde entier.

Mme Koning est titulaire d'une maîtrise en gestion et politique du commerce international de l'Université de Birmingham et d'une maîtrise en économie appliquée de la Katholieke Universiteit Leuven. Elle parle espagnol, français et néerlandais.

Session Parallèle : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Brian Kuwik

Brian A. Kuwik
Directeur régional pour l'Afrique, Acción, Etats-Unis

Brian A. Kuwik dirige les opérations et relations d'Acción avec des partenaires basés en Afrique et en Haïti. Le programme régional d'Acción prévoit d’investir du capital dans des banques de microfinance et fournit des services techniques à Acción Microfinance Bank au Nigéria, à Akiba Commercial Bank en Tanzanie, aux économies panafricaines et aux prêts Ghana, à EB- Acción Microfinance Cameroun, à SOGESOL en Haïti et à d'autres Institutions de microfinance. M. Kuwik siège aux Conseils d'administration de ces institutions partenaires. Il joue un rôle actif dans la gouvernance et fournit des conseils stratégiques et financiers. Il supervise également les activités d'assistance technique d'Acción dans les domaines de la planification stratégique et commerciale, du développement des produits et des opérations, de la gestion des ressources humaines, des technologies de l'information et de la gestion des risques, tout depuis son bureau au Ghana. Auparavant, il a été conseiller et chef de la direction pour les partenaires d'Acción au Zimbabwe, en Ouganda et en Haïti. Il a supervisé la conception et le démarrage de nouvelles institutions au Nigeria, au Ghana et au Cameroun.

Avant de rejoindre Acción en septembre 2001, M. Kuwik a travaillé pendant trois ans comme analyste, puis responsable du développement de la Small Enterprise Foundation en Afrique du Sud. Avant cela, il était chercheur Fulbright au Cameroun. M. Kuwik détient également un M.B.A. en affaires financières et internationales de l'Université de Washington, ainsi qu’un B.A. en développement international de l'Université Américaine. Il parle anglais et français.

Session Parallèle : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Paul Kweheria

Paul Kweheria
Repsonsable d'équipe des services financiers pour NUTEC FS à Mercy Corps, Ouganda

Paul Kweheria est un expert accompli des services financiers et un professionnel du développement qui a fait ses preuves dans divers rôles de leadership au cours des 17 dernières années dans la grande Afrique de l'Est. Actuellement, Paul est le chef d'équipe du programme NUTEC (Northern Uganda Transforming the Economy through Climate Smart Agribusiness), volet services financiers. NUTEC FS est un programme financé par le DFID qui se concentre sur le développement et le déploiement de services financiers innovants pour les entreprises agroalimentaires en collaboration avec Equity Bank Uganda.

Plus récemment, Paul a été directeur du programme AgriFin Accelerate de Mercy Corps en Tanzanie, où il a dirigé le développement de services financiers et d'informations digitales pour les petits exploitants agricoles touchant plus de 300 000 bénéficiaires ruraux.

Paul a rejoint Mercy Corps après avoir travaillé pendant 12 ans et demi à divers postes à la KCB Bank. Dans son dernier poste chez KCB, il a dirigé le développement de la stratégie et le suivi des intérêts du groupe KCB dans six pays. Il a également codéveloppé un programme novateur de financement agricole axé sur la technologie mobile, où il a dirigé la recherche, la conceptualisation, le développement de produits, l'élaboration d'analyses de rentabilisation, la participation des fournisseurs et des partenaires, la mise en œuvre sur le terrain et le lancement réussi d'un programme de 16 millions USD.

Paul est titulaire d'un MBA de la Strathmore Business School, d'un BSC en informatique de l'Université Jomo Kenyatta d'Agriculture et Technologie (JKUAT), d'un Certified Information Systems Auditor (CISA), d'un Certified Information Security Manager (CISM) et a obtenu son Certified Public Accountancy (CPA - Kenya).

Session Parallèle : Agritech : agriculture, technologie et innovations financières qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


L

Paulette LENERT (©SIP Yves Kortum)

Paulette Lenert
Ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Luxembourg

Paulette Lenert est née le 31 mai 1968 à Luxembourg.

Études et formations
Après des études secondaires classiques à l’Athénée de Luxembourg, Paulette Lenert est diplômée en droit privé et droit des affaires à l’université d’Aix-Marseille III en 1991. Après sa maîtrise, elle poursuit ses études au Royaume-Uni et obtient un master en droit européen à l’université de Londres en 1992. Paulette Lenert axe sa formation continue autant sur le droit européen que sur le développement de ses compétences en gestion publique et en systémique.

Fonctions gouvernementales
À la suite des élections législatives du 14 octobre 2018, Paulette Lenert fait son entrée au gouvernement comme ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et ministre de la Protection des consommateurs en date du 5 décembre 2018 dans le gouvernement de coalition entre le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) et Les Verts (déi gréng).

Activités professionnelles
Paulette Lenert débute sa carrière professionnelle en tant qu’avocat au barreau de Luxembourg en 1992. Elle intègre le ministère de la Justice en 1994 au titre d’attachée de justice. En 1997, elle est nommée premier juge au Tribunal administratif et y exerce la fonction de vice-président jusqu’en 2010. De 2010 à 2013, elle est premier conseiller de gouvernement auprès du ministre délégué à l’Économie solidaire.

Paulette Lenert assume ensuite la direction de la cellule de facilitation en matière d’urbanisme et d’environnement rattachée au ministère d’État et nouvellement créée en 2013. À la suite du remaniement des départements ministériels en 2013, elle intègre le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative comme premier conseiller de gouvernement et y assure la coordination générale à partir de 2014. En janvier 2017, elle est nommée en outre chargée de direction de l’Institut national d’administration publique. Paulette Lenert quitte ces fonctions lorsqu’elle fait son entrée au gouvernement.

Activités associatives
Paulette Lenert siège au conseil d’administration de ProActif a.s.b.l. de 2011 à 2013. Elle est membre du conseil d’administration de Initiativ Rëm Schaffen a.s.b.l. et quitte cette fonction lorsqu’elle fait son entrée au gouvernement.

Cérémonie d'ouverture (session plènière)
Mardi 22 octobre, 11.30 - 12.30

Christian Loupéda

Christian Loupéda
Directeur de l'inclusion financière, Fondation Grameen Crédit Agricole

Christian Loupéda a 25 ans d'expérience en développement international, dont la plupart dans les services financiers pour les plus démunis. M. Loupeda soutient actuellement les efforts de la Grameen Foundation dans le domaine de la finance numérique et de la banque sans agence. M. Loupéda a de l'expérience en prestation d'assistance technique, formation, conception de stratégies, gestion de projets et développement de partenariats. Il a également dirigé les travaux du Consortium Imp-Act, une initiative mondiale impliquant des organisations engagées dans la promotion de la pratique de la SPM (Social Performance Management) en microfinance. Il a commencé sa carrière dans le développement en travaillant à la Banque Internationale pour l'Afrique Occidentale à Paris en 1987, puis comme assistant de recherche à l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires, chef de projet à Catholic Relief Services, responsable des opérations à la Banque mondiale et conseiller technique principal en microfinance et directeur inclusion financière chez Freedom from Hunger.

M. Loupéda siège au conseil d'administration de plusieurs institutions dont des institutions de microfinance et des ONG. Il est titulaire d'une licence d'économie et d'une maîtrise d'études supérieures en économie du développement de l'Université de Paris II-Assas.
M. Loupéda parle couramment le français et l'anglais. 

Session Parallèle : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


M

Yéréfolo Mallé

Yéréfolo Mallé
Représentant régional pour l'Afrique de l'Ouest, Trickle Up, Burkina Faso

Yéréfolo a commencé sa carrière en organisant les maraîchers en associations. Il est passé de postes sur le terrain à des projets de groupes, au niveau national et régional. Son expertise comprend non seulement le renforcement économique, mais aussi l'expérience en matière d'eau, d'assainissement et de politiques sociales, y compris celles axées sur les filets de sécurité et la sécurité alimentaire.

Au fil des ans, Yéréfolo a travaillé avec plusieurs ONG dont Trickle Up, Water and Sanitation for Africa, WaterAid, Save the Children UK, Africare et le Groupe de recherche et d'applications techniques.

Yéréfolo Mallé est Ingénieur en développement rural et titulaire d'un Master II Innovation, Développement et Société.

Session Parallèle : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Patrick Mfossa

Patrick Mbouombouo Mfossa
Membre de l'Association internationale des chercheurs francophones en microfinance (AICFM) et doctorant en économie à l'Université Protestante au Congo (UPC)

Patrick Mbouombouo Mfossa est membre de l'Association internationale des chercheurs francophones en microfinance (AICFM) et doctorant en économie à l'Université Protestante au Congo (UPC). Les domaines de recherche de M. Mfossa portent sur l'inclusion financière pour le développement, les stratégies de survie des habitants des bidonvilles et les pratiques financières informelles à l'ère de la transformation numérique. Il est titulaire d'un DEA en économie appliquée de l'Université de Yaoundé II-Cameroun (Programme Interuniversitaire d'Études Postgrades -PTCI) ainsi que d'un Master en Microfinance du Centre Congolo-allemand pour la Microfinance (CCAM). M. Mfossa est également consultant à temps partiel en financement du développement et collabore avec la Frankfurt School of Finance & Management's International Advisory Services en tant qu'agent pour les questions éducatives.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9:00-17:00

Mona McCord

Mona McCord
Directrice des Innovations en agriculture, Fondation Grameen, Etats-Unis

Mona McCord est une professionnelle du développement international engagée qui possède 15 ans d'expérience dans l'élaboration et la mise en œuvre de programmes agricoles et de sécurité alimentaire. À la Fondation Grameen, elle dirige l'innovation dans la stratégie de transformation de l'agriculture et supervise les engagements avec une gamme de partenaires publics, privés et gouvernementaux. Elle est co-auteure de la publication de l'USAID intitulée "Feed the Future intitulée Data-driven Agriculture : L'avenir de la gestion et de l'utilisation des données sur les petits exploitants agricoles", qui décrit les aspects transformateurs des données numériques sur le profil des exploitants agricoles à l'appui des stratégies de participation des petits exploitants axées sur le marché de façon plus efficiente, efficace et durable. Elle possède une expérience professionnelle liée au financement de l'agriculture pour de petits exploitants agricoles au Malawi, au Kenya, au Rwanda, en Éthiopie, en Indonésie et au Kirghizstan. Mona est titulaire d'une maîtrise en développement de l'agriculture internationale de l'Université de Californie à Davis et a été volontaire pour le développement des petites entreprises au sein du Corps de la paix des États-Unis au Mali.

Session Parallèle : Agritech : agriculture, technologie et innovations financières qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


Sabine Mensah
Spécialiste technique à l'UNCDF pour le programme de finance inclusive YouthStart, Sénégal

Biographie à venir.

Session Parallèle : Maximiser le potentiel des jeunes : défis et solutions pour l'inclusion économique de la jeunesse
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Xavier Michon

Xavier Michon
Secrétaire exécutif adjoint, UNCDF, Etats-Unis

Xavier Michon a été nommé Secrétaire exécutif adjoint de l'UNCDF (United Capital Development Fund) – en français FENU (Fonds d'équipement des Nations Unies – fin 2014. Dans le cadre de ses fonctions, il joue un rôle essentiel pour aider le secrétaire exécutif à assurer le leadership et à façonner la vision et l'orientation stratégiques de l'organisation. Il supervise directement l'élaboration du programme de travail et joue un rôle actif dans l'exécution du mandat du FENU en matière d'investissement et de gestion de l'organisation.

De nationalité française, il a fait une longue carrière au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), où il a été Directeur de pays au Burundi et au Guatemala, Représentant résident adjoint au Pérou et Conseiller de programme aux Bureaux régionaux pour l'Amérique latine et les Caraïbes, l'Europe et la Communauté des États indépendants, au siège de New York. Avant de rejoindre le PNUD, il a occupé le poste de responsable de la gestion des projets à la Division de l'Afrique et à la Division des programmes environnementaux du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS). Il a également travaillé comme courtier en produits dérivés financiers chez Iberagentes / Crédit Lyonnais Securities en Espagne, et comme responsable de la Chambre de commerce franco-dominicaine pour la promotion des opportunités d'affaires et des investissements en République Dominicaine.

Xavier Michon est titulaire d'une maîtrise en gestion des affaires de l'Institut Supérieur de Gestion (ISG) à Paris, France, et d'une maîtrise en affaires internationales de la School of International and Public Affairs (SIPA) de la Columbia University à New York, Etats-Unis. Il parle couramment le français, l'anglais, l'espagnol, l'italien et possède des compétences de conversation de base en portugais.

Cérémonie d'ouverture (session plènière)
Mardi 22 octobre, 11.30 - 12.30

Howard Miller

Howard Miller
Expert en finance rurale et Inclusive Fintech, Inde

Howard Miller est un consultant indépendant spécialisé dans l’inclusion financière, la finance rurale et la FinTech inclusive. Il a beaucoup écrit sur les liens entre l’inclusion financière et l’agriculture, notamment pour l'UNCDF (Fonds d'équipement des Nations unies) et l'USAID (Agence des États-Unis pour le développement international). Il a fait partie des équipes qui ont créé FSD Ouganda et FSD Mozambique pour DFID, et qui ont conçu le Fonds pour la prospérité rurale pour la Fondation MasterCard. Howard a également été consultant en l’Afrique sub-Saharienne et dans le monde entier pour des institutions comme CGAP, MIX, AGRA, IFC, la Fondation Gates et le FIDA. Il est spécialisé dans l’approche du développement par les systèmes de marché et était auparavant un consultant principal chez Nathan Associates, ainsi que membre de l’équipe fondatrice chez Harvesting. Howard a vécu en Ouganda et est maintenant basé en Inde.

Session Parallèle : Agritech : agriculture, technologie et innovations financières qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Aiaze Mitha

Aiaze Mitha
Ambassadeur digital auprès de l'UNCDF (United Nations Capital Development Fund), France

Aiaze est un expert et entrepreneur Fintech/DFS des marchés émergents. Plus récemment, il a cofondé Coqonut, une start-up visant à fournir des services d'agrégation et de reporting fiscal dans le domaine de la blockchain/actifs numériques. Aiaze siège également au Conseil d'administration de quelques acteurs de FinTech et d'institutions financières engagées dans la transformation numérique.

Auparavant, Aiaze était Chief MFS Officer chez Tiaxa et dirigeait les activités mondiales de prêt numérique de Tiaxa sur les marchés émergents, en particulier en Afrique. Aiaze a également fondé Amarante Consulting et a été conseiller en services financiers numériques auprès de la SFI (Groupe de la Banque mondiale) en Afrique et en Amérique latine pendant plus de 4 ans.

Pionnier dans l'industrie des services financiers mobiles, Aiaze combine une expérience de première main dans la mise en œuvre avec une implication stratégique dans plus de 40 projets de services financiers numériques en Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique centrale.
Il y a environ 10 ans, Aiaze a réalisé M-Paisa pour Roshan, le premier opérateur mobile en Afghanistan. Avant de rejoindre Roshan, Aiaze a été directeur conseil chez Devoteam Middle East, en particulier dans l'industrie des télécommunications et le secteur financier.

Aiaze est titulaire d'une maîtrise universitaire en science de l'Université du Québec et d'un baccalauréat de Télécom Paris, la première grande école française de télécommunications.

Spécialités : Services financiers numériques, FinTech, Blockchain, inclusion financière, économies numériques 

Session Parallèle : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Le Grand Soir UNCDF/SAM pour le digital et la finance inclusive
Mercredi 23 octobre, 18.00 - 19.30


Denis Moniotte
Co-fondateur de Rubyx, Italie

La capacité inhabituelle de Denis à combiner l'analyse des systèmes et des processus, la science des données et la conception de produits offre une approche efficace de l'innovation. Il fournit des produits innovants à grande échelle pour l'inclusion financière. Le processus d'innovation vient de l'orchestration de la recherche client, du développement de produits, du développement d'algorithmes de scoring, de la conception d'UX, du pilotage, de la planification des activités. Avec son équipe, il a fourni des produits de prêt et d'épargne novateurs et de nouveaux canaux de distribution.

Denis a plus de 15 ans d'expérience dans la gestion de grands programmes technologiques complexes pour les services financiers, définissant et dirigeant la stratégie technologique avec un focus sur les solutions bancaires de base, les canaux de livraison et les paiements mobiles dans les pays en développement.
Avant de fonder Rubyx, une équipe de consultants en intelligence artificielle et conception de produits pour les services financiers mobiles, Denis était responsable de la stratégie innovation et technologie de Microcred. Il a permis à l'entreprise de réaliser une transformation digitale majeure pour devenir un groupe d'institutions financières 100% basé sur le cloud, à base de code unique et à service centralisé sur le continent africain et en Chine, permettant une innovation révolutionnaire et des économies de coûts.

Session Parallèle : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Vanessa Moungar

Vanessa Moungar
Directrice du genre, des femmes et de la société civile, Banque Africaine de Développement, Côte d'Ivoire

Vanessa Moungar est Directrice du genre, des femmes et de la société civile depuis le 1er juillet 2017. Elle apporte une expérience diversifiée des secteurs public et privé, ainsi qu'un vaste réseau mondial. Elle a de solides antécédents en matière de dialogue politique de haut niveau et de création de partenariats pour accélérer le programme de transformation du continent.

En tant que Senior Manager, responsable pour l'Afrique, au Forum économique mondial en Suisse depuis 2013, Mme Moungar a dirigé des efforts de collaboration à grande échelle entre les secteurs public et privé. Elle a engagé les dirigeants des gouvernements africains, du secteur privé et de la société civile dans des partenariats avec de multiples industries - de la santé et de l'éducation aux industries extractives, aux infrastructures, à l'agriculture et à l'énergie. Elle a guidé l'adaptation des projets mondiaux au continent et appuyé l'élaboration de réformes politiques pour catalyser l'investissement dans la région. De plus, elle a également fourni une orientation stratégique à la stratégie institutionnelle ainsi qu'à l'élaboration des programmes pour les Assemblées annuelles du Forum économique mondial sur l'Afrique.

De plus, elle a été championne du programme de dividendes démographiques, dirigeant un groupe multilatéral d'experts mondiaux chargés de créer un leadership éclairé et de façonner les politiques publiques en matière d'investissement pour les femmes et les jeunes. Elle apporte à la Banque un effet de levier à partir de ce travail, y compris des cadres de politiques pour l'autonomisation, l'éducation et l'emploi des femmes africaines. Son point de vue sur le secteur privé sera utile pour amener l'investissement privé sur le programme d'action en faveur de l'égalité des sexes et pour déployer des systèmes de financement innovants pour les femmes entrepreneurs à l'échelle mondiale.

Entre 2011 et 2013, Mme Moungar a conseillé le réseau libérien de l'énergie pour établir des partenariats stratégiques avec les agences gouvernementales, les organisations de la société civile et le secteur privé. De 2006 à 2013, elle a occupé divers postes, dont celui de directrice des ventes et du marketing chez Terrafina - USA, une entreprise agroalimentaire, où elle a développé et dirigé l'exécution de la stratégie de vente et de marketing de l'entreprise, notamment la planification budgétaire, la gestion du personnel et l'orientation stratégique globale. Elle a commencé sa carrière chez AV Consulting en France, qu'elle a co-fondé en 2004 pour soutenir les petites et moyennes entreprises en Afrique et au Moyen-Orient.

Mme Moungar est titulaire d'un Bachelor of Business Administration, International Business, Summa cum laude, de l'INSEEC à Paris et d'un Master, General Management, de Harvard University - Cambridge, dans le Massachusetts. Elle est titulaire d'une maîtrise en leadership mondial avancé décernée par le Forum économique mondial en partenariat avec la Columbia University à New-York ; The Wharton School, University of Pennsylvania, Philadelphie ; China Europe International Business School ; London Business School et Institut européen d'administration des affaires - INSEAD (European Institute of Business Administration).

Session Plénière : Table ronde : état des lieux sur le secteur de la finance inclusive et ses contributions aux ODD en Afrique
Mardi 22 octobre, 9.00 - 10.15

Zibusiso Moyo

Zibusiso Moyo
Doctorat en finance à l'Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud

Zibusiso Moyo étudie en vue d'un doctorat en finance à l'Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Sa passion pour la microfinance a motivé sa thèse sur la performance du secteur de la microfinance dépositaire en Afrique subsaharienne à faibles revenus. Il est examinateur pour le certificat exécutif en microfinance et entrepreneuriat offert par la Zimbabwe Association of Microfinance Institutions en collaboration avec la National University of Science and Technology du Zimbabwe où il a obtenu une maîtrise en finance et investissement, une licence spécialisée en finance bancaire et un diplôme de troisième cycle en enseignement supérieur.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Rachael Mushosho

Rachael Spiwe Mushosho
Directrice adjointe de la Division de la supervision bancaire, Banque de Réserve du Zimbabwe, Zimbabwe

Rachael Mushosho est directrice adjointe de la Division de la supervision bancaire à la Banque de réserve du Zimbabwe. Elle est titulaire d'un BSc. Diplômé en économie et titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'Université du Zimbabwe. Elle est membre agréée du Macroeconomic and Financial Management Institute of Eastern and Southern Africa (MEFMI) dont le mandat principal est de renforcer les capacités dans des domaines clés identifiés au sein des ministères des finances et des banques centrales en vue d'améliorer les capacités humaines et institutionnelles durables. En sa qualité de membre accrédité, elle a contribué au renforcement des capacités des pays membres du MEFMI en matière de gestion des risques, de réglementation et de supervision des banques et des institutions de microfinance. Rachael a plus de 21 ans d'expérience dans la supervision bancaire et la supervision des institutions de microfinance. La microfinance au Zimbabwe a été identifiée comme l'un des piliers de la stratégie nationale d'inclusion financière qui a été lancée en 2016. Elle apporte à la plateforme une riche expérience en matière de construction de systèmes financiers durables pour les groupes à faibles revenus et les groupes marginalisés. Rachael a promu l'enquête sur le secteur de la microfinance au Zimbabwe en 2006, qui a abouti à l'élaboration de la politique nationale de microfinance pour le Zimbabwe.

Session Parallèle : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


N

Jules Ndahayo

Jules Theoneste Ndahayo
Président de l'Association des Institutions de Microfinance au Rwanda (AMIR)

Ndahayo Jules Theoneste dispose d’une expérience de 15 aux différents postes de dirigeant des Institutions de microfinance et est actuellement le Directeur Général de Umutanguha Finance Company Plc (UFC), une institution de microfinance basée au Rwanda. Jules Ndahayo est titulaire d’un diplôme de Licence en Économie et un Master en Microfinance. Il est formateur international de CGAP/CAPAF en Analyse financière, Gouvernance, et Plan de développement et formateur certifié en Gestion des coopératives. Jules Theoneste Ndahayo a coordonné plusieurs projets financés par les organismes internationaux dans les domaines de la microfinance, financement rurale, financement des jeunes et femmes, financement des agriculteurs, crédit-bail (leasing) et de financement des refugiés. Il a fait plusieurs assistantes techniques dans ces domaines et a été orateur dans plusieurs conférences en Afrique, Europe et Amérique.

Session Parallèle : Maximiser le potentiel des jeunes : défis et solutions pour l'inclusion économique de la jeunesse
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


O

Abdelaziz Ouedraogo (@MAAH)

Abdelaziz Ouedraogo
Directeur général de la Promotion de l’Economie rurale, Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Burkina Faso

Biographie à venir.
Crédit photo : MAAH

Session Parallèle : Promouvoir la finance rurale : collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Méliane Ouedraogo

Méliane Ouedraogo
Gestionnaire en développement des affaires, YUP par Société Générale, Burkina Faso

Méliane Ouedraogo est juriste de formation et cadre de banque chez Groupe Société Générale depuis 2006. Depuis janvier 2018, elle est Business Developement Manager chez YUP Burkina, une société de distribution de monnaie électronique et 2ème filiale du Groupe français Société Générale au Burkina Faso. Elle a en charge les partenariats avec les grandes entreprises, les organisations et les institutions. Elle dispose d’une expérience professionnelle de 17 ans, dont 2 années de consultation en gestion de la micro-entreprise, 13 années de banque et bientôt 2 ans en distribution de la Mobile Money. Elle a respectivement occupé les fonctions de Chef de Service Recouvrement et Contentieux puis Responsable d’Agence de la Société Générale au Burkina Faso ; Responsable du Développement du marché bonne gamme et patrimoniale, puis responsable du pilotage commercial.

Son expérience va de la mise en place d’outils de pilotage commercial, de l’analyse et du suivi de la performance à l’organisation et au renforcement des capacités de la force de vente. Elle a des compétences en gestion d’agence, gestion de la clientèle de particuliers et professionnels, analyse et montage de dossiers de crédits, gestion du Recouvrement et du Contentieux bancaire et conseils juridiques. Elle a une expérience en formation des micro-entrepreneurs en comptabilité et gestion d’entreprise, management de l’environnement et du développement durable, et inclusion financière des personnes en situation vulnérabilité.

Mme Ouedraogo est titulaire d’une Maitrise es Science Juridique et Politique, d’un Master en Banque et Ingénierie Financière, et d’un Master Recherche en Management de l’Environnement et du Développement Durable, en cours de finalisation.

Session Parallèle : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Dominique Owekisa

Dominique Owekisa
Chargé de projet Jeunes entrepreneurs, ADA, Luxembourg

Dominique Owekisa est actuellement chef de projet chez ADA au Luxembourg. Il se concentre sur le financement des jeunes et le financement des petites entreprises prometteuses en Afrique de l'Ouest - pays francophones. Depuis une quinzaine d'années, Dominique travaille à l'amélioration de l'inclusion financière et au développement du secteur privé en apportant une assistance managériale et technique. Son expérience en Afrique de l'Est et de l'Ouest inclut le développement de produits financiers, le renforcement des institutions de microfinance et l'augmentation de la bancabilité des acteurs des chaînes de valeur. Dominique est passionné par le rôle que joue la mise en œuvre de programmes novateurs et axés sur la clientèle. Il s’intéresse également à l'inclusion des jeunes et des femmes tout en stimulant la participation et l'investissement du secteur privé.

Session Parallèle : Maximiser le potentiel des jeunes : défis et solutions pour l'inclusion économique de la jeunesse
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


P

Massimo PERA

Massimo Pera
Economiste de l’Agro-industrie chez FAO, Nations Unies, Italie

Massimo Pera travaille à l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) dans l’équipe Agro-industrie et Finance. Il est en charge d'un programme visant à faciliter les investissements durables et inclusifs dans le secteur agro-alimentaire des pays ACP. 

Pendant les derniers 9 ans M. Pera a acquis de l’expérience dans la formulation et la mise en œuvre des programmes de financement agricole et rurale principalement dans des pays en développement en Afrique (Sierra Leone, Guinée, Niger, Ethiopie, Rwanda, Cap-Vert), et Amérique Latine (Brésil, Argentine, Colombie). Son affectation à la FAO a commencé dans le bureau-pays du Viet Nam, où il a travaillé pendant 2 ans sur la gestion de projets de développement des filières agricoles et d'accès aux services financiers pour les petits agriculteurs.

Avant de rejoindre la FAO, il a travaillé comme consultant en finance rurale au Fonds International de Développement Agricole des Nations Unies (FIDA). M. Pera a une maîtrise en Économie du Développement, obtenu à l’Université Tor Vergata de Rome.

Session Parallèle : Financement mixte : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


R

Natalia Realpe Carrillo

Natalia Realpe Carrillo
Directrice de la start-up HEDERA

Natalia Realpe Carrillo, PhD, est la directrice de la start-up HEDERA et possède plus de 10 ans d'expérience dans le domaine de la microfinance. Avant de poursuivre sa carrière d'entrepreneure, Dr. Realpe a été chef de projet principale chez MicroEnergy International GmbH. Son expertise professionnelle porte sur la réalisation d'études d'impact, l'évaluation des besoins en énergie rurale et l'intégration de la finance verte dans les portefeuilles financiers des IMF. Natalia a géré des projets en Amérique latine, en Europe, en Afrique et en Asie centrale. Dr Realpe a obtenu son diplôme d'ingénieur industriel de l'Universidad de Los Andes, Bogotá, Colombie. Elle a obtenu une maîtrise en économie industrielle et de réseau et un doctorat en génie énergétique à l'Université technique de Berlin. Dans le cadre de ses études de troisième cycle, Dr. Realpe a reçu la bourse UMM (University Meets Microfinance) afin d'effectuer des recherches sur le terrain pour sa thèse en économie expérimentale à Oaxaca, Mexique et Nariño, Colombie, en partenariat avec des institutions de microfinance.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00


Myka Reinsch

Myka Reinsch
Consultante pour ADA, Luxembourg

En tant que consultante pour ADA, Myka a été responsabl du contenu de la SAM - Semaine Africaine de la Microfinance 2019. Myka apporte 20 ans d'expérience dans les domaines du développement économique international, de la finance inclusive et du développement des moyens d'existence, en mettant l'accent sur la création de partenariats stratégiques intersectoriels et l'élaboration d'approches novatrices pour doter les pauvres d'outils durables pour surmonter la pauvreté.

Myka est directrice générale d'Ayani Inclusive Financial Sector Consultants, une société néerlandaise qui fournit une assistance technique, de la recherche et du développement stratégique aux parties prenantes en Afrique, en Asie et en Amérique latine. En tant que vice-présidente des programmes, directrice de la microfinance et de la protection de la santé et conseillère technique principale chez Freedom from Hunger, elle a supervisé le développement de produits et fourni une formation et une assistance technique aux prestataires de services financiers en Afrique occidentale et en Asie du Sud-Est. Myka a également dirigé un projet de quatre ans financé par la Fondation Gates pour tester des combinaisons innovantes de services de microfinance et de protection de la santé sur trois continents, aboutissant à cinq modèles novateurs qui ont touché des millions de personnes. Elle a été consultante auprès du CGAP/Banque mondiale, de la Grameen Foundation USA, de la Plateforme européenne de la microfinance, de l'AGRA, de FHI-360, du MIX, du SEEP, du Fonds FENU, de UN Women et de l'USAID entre autres. Myka siège au conseil d'administration du Center for Agriculture and Rural Development (CARD) MRI Development Institute aux Philippines.

Myka est titulaire d'un MBA en économie du développement et gestion à but non lucratif de la Columbia Business School et d'un Bachelor's Degree en linguistique culturelle du Vassar College. De nationalité américaine, elle a vécu et travaillé dans une douzaine de pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine ; elle réside actuellement en France.


Karen Rieckmann 2019

Karen Rieckmann
Directrice de programme, myAgro, Mali

Karen est la directrice du programme myAgro au Mali. Elle est propriétaire des activités saisonnières actuelles et futures des opérations sur le terrain du Mali. En mettant l'accent sur le secteur privé et la promotion de l'emploi pour les populations urbaines et rurales, Karen travaille en Afrique depuis 2013. Avant de rejoindre myAgro, elle a consulté la Coopération allemande au développement (GIZ) pour promouvoir l'enseignement et la formation professionnels axés sur la demande dans le secteur agricole du Nigeria. Elle a également travaillé avec GIZ Egypte, pour mettre en place des structures d'orientation professionnelle et de placement pour les jeunes. Karen est titulaire d'une maîtrise en études du développement international de SciencesPo Paris (France) et d'un baccalauréat en anthropologie sociale et culturelle et en sciences de la communication du WWF Universität (Allemagne).

Session Parallèle : Agritech : agriculture, technologie et innovations financières qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


Corinne Riquet 2019

Corinne Riquet-Bamba
Expert du secteur financier, CGAP, Côte d'Ivoire

Basée en Côte d'Ivoire, Corinne Riquet-Bamba travaille pour le CGAP depuis 2008. Elle travaille à approfondir l'engagement du CGAP en Afrique francophone, en collaborant avec des partenaires régionaux sur des questions telles que la finance numérique, la réglementation, le renforcement des capacités et le financement pour l'inclusion financière. Elle soutient également l'équipe du CGAP qui travaille en Afrique subsaharienne sur les solutions de marchés interconnectés. Au cours des cinq dernières années, elle a géré la mise en œuvre des activités du CGAP visant à améliorer l'écosystème de la finance numérique dans l'UEMOA.

Depuis 2001, Mme Riquet-Bamba travaille en tant que consultante indépendante conseillant les IMF et les bailleurs de fonds sur les pratiques d'audit organisationnel, le développement de plans d'affaires, les évaluations, la conception de projets de services financiers dans les zones rurales et l'évaluation et la définition de stratégies nationales de microfinance ainsi que de stratégies financières numériques. De nationalité française, Mme Riquet-Bamba vit en Côte d'Ivoire depuis plus de 25 ans. Elle est titulaire d'une maîtrise en économie du développement du CERDI, Université de Clermont Ferrand, France.

Session Parallèle : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


S

Giorgi Samadashvili

Giorgi Samadashvili
Responsable du développement des affaires, Advans Ghana Savings & Loans, Ghana

Giorgi Samadashvili est directeur du développement commercial d'Advans Ghana, qui fait partie du groupe international Advans Microfinance Group. Son champ d'activité actuel comprend les communications marketing et l'image de marque, la gestion des segments de clientèle, les canaux de distribution numériques et le développement de partenariats stratégiques, y compris les chaînes de valeur agricoles. Avec plus de 13 ans d'expérience dans le secteur financier, M. Giorgi a été, entre autres, Chief Operating Officer de Finca Bank Georgia et Head of Product Development chez Société Générale Géorgie. Au cours de son mandat au sein de diverses institutions financières, M. Giorgi a dirigé de nombreux projets et initiatives liés au développement des affaires et à l'efficacité opérationnelle, tels que la migration du système central, le développement de l'évaluation du crédit et la numérisation des processus.

Giorgi est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de la Caucasus School of Business et d'un baccalauréat en droit et en économie de la Technical University of Georgia. En plus de son intérêt principal pour le secteur financier, Giorgi est conférencier invité en gestion de projet à la Caucasus School of Business.

Session Parallèle : Financement de la chaîne de valeur agricole : exemples pratiques du terrain
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Jean-Michel SEVERINO 2

Jean-Michel Severino
PDG de « Investisseurs & Partenaires» (I&P), membre de l’Académie des technologies et du Conseil des affaires étrangères, France

Président de « Investisseurs & Partenaires » (I&P), inspecteur général des finances, Jean-Michel Severino s’est depuis 2010 engagé principalement dans « l’impact investment », aux investissements sociétaux et à l’Afrique après une carrière consacrée au financement du développement. Il a été notamment précédemment directeur du développement au ministère français de la Coopération, vice-président pour l’Asie de l’Est à la Banque Mondiale, et directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) de 2001 à 2010.

M. Severino publie régulièrement dans la presse française et internationale. Il a lancé, le 21 octobre 2007, le Blog Idées pour le développement aux côtés de Josette Sheeran, Donald Kaberuka, Kemal Dervis, Pascal Lamy, Abdou Diouf et Supachai Panitchpakdi dans lequel les auteurs partagent leurs visions des grands défis auxquels les pays en développement sont confrontés et des meilleures solutions pour y faire face. Il a publié en 2010 deux ouvrages : « Idées reçues sur le développement », avec Jean-Michel Debrat, au Cavalier Bleu, et « Le temps de l’Afrique », avec Olivier Ray, chez Odile Jacob. « Le grand basculement », également coécrit avec Olivier Ray, est paru en 2011, toujours chez Odile Jacob. Enfin, son ouvrage consacré à l’entrepreneuriat africain, « Entreprenante Afrique », et écrit avec Jérémy Hajdenberg, est paru en 2017 également chez Odile Jacob.

Session Plénière : Discours
Mardi 22 octobre, 10.30 - 11.00

Hedwig Siewertsen 2019

Hedwig Siewertsen
Responsable Finance Inclusive, AGRA (Alliance for Green Revolution in Africa), Kenya

Hedwig Siewertsen est responsable de la conception et de la mise en œuvre de la stratégie de Finance Inclusive d'AGRA. Les services financiers sont essentiels pour transformer l'agriculture d'une lutte solitaire pour survivre en une entreprise prospère. L'AGRA conçoit et déploie des instruments de financement mixte, des produits de financement de la chaîne de valeur et de financement numérique, des fonds d'assistance technique et des fonds d'accélération pour rendre les services financiers accessibles et abordables aux PME agricoles et aux petits exploitants agricoles de cultures vivrières dans 11 pays africains.

Avant de rejoindre AGRA, Hedwig a été pendant 4 ans CEO d'un fonds d'impact de 100 millions de dollars, DOB equity, qui investit dans des PME en Afrique de l'Est. Auparavant, elle a été pendant 12 ans directrice adjointe et consultante senior chez Triodos Facet (aujourd'hui Palladium), une société de conseil spécialisée dans le développement de l'entrepreneuriat et la prestation de services financiers aux MPME dans les marchés émergents. À ce titre, elle a travaillé dans 25 pays africains à la conception, au suivi, au soutien et à l'évaluation de programmes de soutien aux entreprises, en mettant l'accent sur la prestation de services financiers. Elle a commencé sa carrière en tant qu'experte associée pour l'ONU à Madagascar et en Tanzanie. Elle est titulaire d'un baccalauréat en agriculture tropicale et d'une maîtrise en économétrie.

Session Parallèle : Promouvoir la finance rurale : collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Pierre-Marie Simon

Pierre-Marie Simon
Responsable du programme de finance digitale - expert en inclusion financière, Groupe Baobab, France

Pierre-Marie a passé 10 ans chez Baobab (ex Microcred). Il conçoit, crée et met en œuvre des programmes de transformation digitale pour les filiales africaines de Baobab depuis près de 3 ans. 

Auparavant, il a passé 7 ans en Afrique. Tout d'abord, il a été directeur d'agence pour Baobab Madagascar pendant 3 ans, travaillant à inculquer une culture axée sur le client et à restructurer les agences en crise. Il a ensuite lancé Baobab Tunisie en 2013 - une nouvelle institution de microfinance - et a été COO en charge de la stratégie et de la croissance pendant 4 ans. 

Session Parallèle : Les nouvelles voies vers la numérisation : pourquoi et comment optimiser les opérations de microfinance
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Anup Singh

Anup Singh
Partenaire associé et responsable régional, Afrique anglophone, MicroSave Consulting (MSC), Kenya

Anup Singh dirige le bureau régional de MSC en Afrique anglophone et dirige l'Institut Helix basé à Nairobi, au Kenya. Avec treize ans d'expérience, son expertise comprend la transformation digitale des institutions financières, la cartographie, le scoping et la conception de politiques, l'évaluation digitale des programmes de protection sociale ; le scoping, la conception et la politique du crédit digital ; et les programmes de formation. Il a consulté plus de 100 institutions, y compris des gouvernements, des sociétés de technologie financière, des institutions financières, des investisseurs et des organisations multilatérales au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, en Éthiopie, au Nigeria, au Malawi, en Tanzanie, en Zambie et en Afrique du Sud sur le continent africain et en Inde, au Sri Lanka, au Bangladesh, au Népal, au Vietnam, au Myanmar, en Chine et en Papouasie Nouvelle Guinée sur le continent asiatique. Il a également suivi une formation au Boulder Institute of Microfinance en 2017 et 2018.

Session Parallèle : Combler la fracture numérique : défis et solutions pour l’inclusion de tous
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Moumine Sissao

Moumine Sissao
Coordonnateur national du Projet ProFeJeC élaboré par le PNUD (Projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté), Burkina Faso

Moumine Sissao, de nationalité burkinabè, est né en Côte d’Ivoire, précisément à Abidjan, où il a fait ses études primaires et secondaires. Il est doctorant en science l’éducation et titulaire de plusieurs Master dans différents domaines connexes tels que l’éducation, l’emploi, l’entrepreneuriat et le management de l’innovation. Depuis le 15 Octobre 2018, il est le Coordonnateur National du projet Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté (ProFeJeC) du PNUD. Avant ce poste, Moumine Sissao a occupé plusieurs autres postes aussi bien dans l’administration publique que dans les organismes internationaux (Nations-Unies, Coopération Allemande) : Spécialiste en Création d’Emplois, Réintégration et Développement Communautaire, Conseiller Technique en Ingénierie de la Formation, Expert associé en Formation-Emploi, Conseiller en Emploi et Formation Professionnelle, Directeur Régional de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi des Hauts-Bassins/Bobo-Dioulasso, Administrateur représentant d’Etat, Consultants en emploi et formation…

Session Parallèle : Maximiser le potentiel des jeunes : défis et solutions pour l'inclusion économique de la jeunesse
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


Madji Sock
Co-fondatrice de WIC Capital, Sénégal

Madji est la co-fondatrice de WIC Capital, un fonds syndiqué lancé au Sénégal en mars 2019 et destiné aux entreprises appartenant à des femmes. Cette initiative lui a permis de s'engager dans le processus de création et de gestion de fonds dans le contexte spécifique du Sénégal. Le WIC a été reproduit en Côte d'Ivoire et continue d'être mis en place dans d'autres pays d'Afrique. Madji est sénégalaise et associée au bureau de Dalberg à Dakar. Elle a 20 ans d'expérience dans la mise en œuvre, la gestion et l'évaluation de projets en Afrique, en Asie, en Europe de l'Est et aux États-Unis. Madji est titulaire d'un MBA en Management International de Thunderbird, School of Global Management. Elle parle couramment l'anglais et le français.

Session Parallèle : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Mathieu Soglonou

Mathieu Soglonou
Conseiller Technique Régional, Afrique de l’Ouest et centrale, UNCDF (Sénégal)

Mathieu Soglonou est titulaire d’un Diplôme d’études supérieures spécialisées Gestion des projets et développement local, d’une Maîtrise Management des organisations et d’un diplôme Gestion des entreprises (option Banque) de l’université d’Abomey-Calavi au Bénin.

Mathieu a plus de quinze ans d’expérience dans la gestion de cycles de projets de développement et dans la finance inclusive. Il a rejoint l’UNCDF en juin 2008 en tant que Conseiller technique principal pour la République centrafricaine, avant d’intégrer le Bureau régional comme Conseiller technique en finance inclusive. Au titre de cette fonction, Mathieu a accompagné plusieurs gouvernements et banques centrales dans l’élaboration de stratégies et de politiques en faveur des pauvres (microfinance, finance inclusive, finance digitale, agroalimentaire, résilience et autonomisation des femmes, énergies renouvelables, emploi indépendant et entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes).

Avant l’UNCDF, Mathieu a été Directeur du projet Accès aux services financiers du Compte du Millénaire (Millennium Challenge Account) puis Directeur du Consortium ALAFIA au Bénin. Il a également exercé comme consultant auprès de la Banque mondiale, de la CNUCED, du DAES, du FIDA et du GTZ, entre autres, et a par ailleurs acquis une solide expérience en matière d’intervention dans des pays fragiles ou en transition.

Session Plénière: Table ronde : état des lieux sur le secteur de la finance inclusive et ses contributions aux ODD en Afrique
Mardi 22 octobre, 9.00 - 10.15

Blaine Stephens

Blaine Stephens
Directeur des opérations, MIX, France

M.Stephens dirige les opérations et les produits de MIX. Depuis le lancement en 2002 de la première plateforme en ligne du MIX, MIX Market, il a travaillé avec des parties prenantes mondiales et nationales et une équipe d'analystes et de spécialistes des produits d'information pour promouvoir la finance inclusive au moyen de normes de reporting, de benchmarks, de classements et autres produits d'information. Des travaux récents ont porté sur le financement international de l'inclusion financière, des PME agricoles et des petits exploitants, ainsi que sur l'élaboration d'un cadre pour l'analyse des technologies de l'information financière inclusive. 

M.Stephens a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de l'inclusion financière, notamment dans les opérations de démarrage d'une IMF marocaine, Al Amana, et dans un cours de formation en microfinance en ligne pour les donateurs et les praticiens du FENU. Il est titulaire d'un baccalauréat ès arts du Claremont McKenna College et d'une maîtrise en administration des affaires de la Columbia University, School of International and Public Affairs. Blaine parle anglais, français, arabe et allemand.

Session Parallèle : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


T

Ousmane Thiongane

Ousmane Thiongane
Directeur Général, Union des Institutions Mutualistes Communautaires d’Epargne et de Crédit (U-IMCEC), Sénégal

De nationalité sénégalaise, Mr Ousmane Thiongane dispose d'une solide formation en gestion d'entreprise et en management d'organisation. Il détient des diplômes universitaires et post universitaires de Maîtrise en sciences économiques et MBA du CESAG.

Après des expériences diverses en entreprise privée comme cadre supérieur, il a exercé pendant plus de 20 ans dans le milieu de la microfinance et du développement communautaire. En tant que Directeur Général, il dirige actuellement un réseau d'institutions de microfinance dénommé U-IMCEC, partenaire de ADA, qui exerce ses activités dans 12 des 14 régions du Sénégal à travers 45 agences et guichets situés dans des zones rurales et péri urbaines.

Il jouit d’une expérience avérée en finance inclusive, renforcée par la participation à plusieurs rencontres nationales et internationales et par des missions d’études et d’évaluations de programmes dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. Il est membre-fondateur et ancien Président de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Sénégal et du Réseau Africain de Microfinance AFMIN (African Microfinance Network).

Mr Thiongane a également été capitaine de l’équipe nationale de football du Sénégal dans les années 1990.

Session Parallèle : Promouvoir la finance rurale : collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


V

Gera Voorrips

Gera Voorrips
Conseillère principale Afrique, Triple Jump Advisory Services, Pays-Bas

Depuis 2017, Gera travaille comme conseillère principale pour Triple Jump Advisory Services et est responsable des projets de renforcement des capacités en Afrique et au Moyen-Orient. Aider les institutions financières à accélérer leur transformation numérique est pour elle un secteur clé. Avant de rejoindre Triple Jump, elle a travaillé comme consultante en inclusion financière chez PHB Development. Elle a participé à de nombreux projets de services financiers numériques, tels que les stratégies de mise sur le marché et la mise en place de nouveaux produits et de chaînes de distribution comme la banque mobile et la banque d'agence, travaillant principalement avec des institutions de l'Afrique subsaharienne. Auparavant, Gera a travaillé pendant 20 ans dans le secteur bancaire pour ING Group et la Banque Centrale néerlandaise. Elle a également occupé des postes de gouvernance en tant que Présidente du conseil de surveillance du Fonds de microcrédit Novib d'ASN et membre du Conseil d'administration de Opportunity Microcredit Romania.

Gera possède une Maîtrise en économie théorique et de développement de l'Université Erasmus de Rotterdam. Elle est ressortissante néerlandaise.

Session Parallèle : Les nouvelles voies vers la numérisation : pourquoi et comment optimiser les opérations de microfinance
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


W

Elizabeth Wanjiru

Elizabeth Wanjiru Karinga
Directeur Financier chez Bimas Kenya Ltd

Elizabeth dirige le département des finances de Bimas Kenya Ltd, une institution de microcrédit basée dans le Kenya rural. Elle a servi l'institution pendant 19 ans et a gravi les échelons, passant du poste de réceptionniste au poste actuel.

Elizabeth, une migrante rurale urbaine, a une expérience approfondie de la microfinance rurale et en tant que championne de la performance sociale pour Bimas Kenya Ltd, elle a joué un rôle déterminant dans le développement et la mise en œuvre de politiques institutionnelles axées sur l'inclusion financière.

Elle croit fermement au rôle des femmes et à leur capacité de devenir des puissances économiques, une conviction qui s'est construite sur une longue période au service des pauvres et de l'impact que les femmes créent dans la société.

Session Parallèle : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


Y

Kamal Yakub

Kamal Yakub
Directeur Général, Trotro Tractor Limited, Ghana

Trotro Tractor est une entreprise de technologie agricole qui relie les petits exploitants agricoles aux tracteurs et autres machines agricoles à l'aide des téléphones. Avec le tracteur Trotro, les agriculteurs peuvent demander, payer à l'avance et programmer les services de tracteurs et de machines agricoles à l'aide de téléphones de fonction et de téléphones intelligents. Les propriétaires de tracteurs peuvent également surveiller à distance l'efficacité de leurs machines à l'aide des trackers GPS spécialisés Trotro Tractor, USSD App et Mobile App.

Dans ce court laps de temps, Kamal a mené l'équipe à remporter le défi Duapa organisé par le British Council, Ghana. Duapa Challenge est un concours de soutien à l'innovation sociale en phase de démarrage qui fournit du capital d'amorçage, une incubation d'entreprises, une formation sur le mandat social et une exposition au Royaume-Uni pour une entreprise sociale déjà existante et viable. Duapa Challenge mettra en relation les dirigeants d'entreprises sociales viables en phase de démarrage avec le principal incubateur d'impact social local, afin d'apporter un soutien de l'idée au marché.

Kamal est un entrepreneur social avec 11 ans d'expérience en comptabilité d'entreprise et en marketing. Il est le fondateur de www.farmable.me, une plateforme de financement par la foule pour les petits éleveurs de bétail au Ghana.  Il est actuellement PDG de Trotro Tractor Ltd, une entreprise de technologie agricole qui relie les agriculteurs aux tracteurs et à d'autres services de machinerie agricole comme les semoirs, les moissonneuses-batteuses, etc. (www.trotrotractor.com).

D'une manière générale, il s'est intéressé à la mise en œuvre des outils TIC et de l'Internet des objets (IoT) pour résoudre des problèmes particuliers dans l'agriculture et la gouvernance. Grâce à la puissance d'Internet, la collaboration est devenue beaucoup plus facile que jamais. En ce qui concerne la gouvernance, il fait la promotion de la transparence au Parlement du Ghana par le biais de www.odekro.org, où il est le directeur de la communauté.

Session Parallèle : Agritech : agriculture, technologie et innovations financières qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Félix Yao 2019

Felix Yao
Coordinateur du Programme Education Financière du Ministère de l’Education Nationale de Côte d’Ivoire

Maître-formateur en Education sociale et financière certifié Aflatoun International, YAO Kouassi Félix a consolidé ses connaissances auprès de la Fédération Bancaire Française, des Clés de la Banque de France, de Finances et Pédagogie et de la Finance pour tous (France). YAO Félix est le Coordinateur du Programme Education Financière du Ministère de l’Education Nationale de Côte d’Ivoire depuis 2013.

Il assure également la fonction de Président du Groupe de Travail ‘’Protection des clients et Education financière’’ dans le cadre de la Stratégie nationale d’inclusion financière de la Côte d’Ivoire.

Chevalier dans l’ordre du Mérite de l’Education nationale, YAO Félix est auteur de deux Guides : Top Budget – Où va mon argent ? – et Finances personnelles : Astuces et conseils pratiques.

Session Parallèle : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégies
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


Z

Dirk Andreas Zetzsche

Dirk Andreas Zetzsche
Titulaire de la chaire ADA en Droit Financier - Finance Inclusive, Université du Luxembourg

Détenteur d’une maîtrise en droit à l’Université de Toronto, le professeur Zetzsche est, depuis le mois de mars 2016, le titulaire de la chaire au sein de laquelle il enseigne le droit et dirige le certificat de hautes études en « Droit et règlementation de la finance inclusive ». Depuis juillet 2012, le professeur Zetzsche est également directeur (non exécutif) du Centre for Business and Corporate Law à l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf en Allemagne.

Après avoir obtenu une maîtrise en droit à l’Université de Toronto au Canada, le professeur Zetzsche obtient, en 2004 à l’Université Heinrich Heine, un doctorat en droit grâce à une thèse sur le droit des entreprises et des titres. Il y présente également en 2012 une thèse d’habilitation primée, consacrée aux organismes de placement collectif, et reçoit l’agrégation venia legendi pour le droit privé, le droit des affaires, le droit comparatif, droit et économie ainsi que droit et éthique. En 2012, il reprend la chaire Propter Homines de droit bancaire et des titres à l’Université du Liechtenstein.

Research meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Dan Zook

Dan Zook
Directeur exécutif, ISF Advisors - Finance rurale et agricole Learning Lab, Etats-Unis

Dan est directeur exécutif de l'ISF à l'incubateur Global Development Incubator et se passionne pour la mise en marché de solutions de financement inclusives pour l'agriculture et la chaîne de distribution. Basé à New York, Dan dirige le portefeuille de projets de l'ISF en matière de conseil en investissement, d'inclusion financière et de stratégie d'entreprise dans le secteur de la finance rurale. Il s'agit notamment de gérer des partenariats complexes avec les parties prenantes, d'appuyer la mise en place de structures de financement mixtes à un stade précoce et de participer à la conception technique de nouveaux modèles de financement rural. Il contribue également au programme de recherche de l'ISF et est un leader d'opinion publié dans le domaine de la finance inclusive.

Auparavant, il a travaillé comme consultant en stratégie spécialisé dans les services financiers pour Dalberg et Booz & Company où il a dirigé des dizaines d'engagements axés sur les services financiers inclusifs, l'impact social et la transformation organisationnelle au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Dan a également travaillé pour Standard Chartered Bank aux Emirats Arabes Unis et il a commencé sa carrière en travaillant sur un programme de microfinance pour Plan International au Vietnam. Dan est titulaire d'un MBA avec mention de la Johnson Business School de Cornell et d'un BA de l'Université de Princeton en neurosciences.

Session Parallèle : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


Retour

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus