Inscrivez-vous !
SAM
2019

Orateurs


A 


Jayadeep Akkireddy
Senior Manager, Learning & Innovation - IDH (Initiative sur le commerce durable), Pays-Bas

Depuis novembre 2018, Jay est à la tête des thèmes de l'inclusion des petits exploitants et de la technologie à l'initiative du commerce durable de IDH. IDH atteint ses objectifs de développement durable grâce au commerce durable. Jay travaille en collaboration avec le secteur privé, les gouvernements et les organisations de la société civile pour créer un environnement favorable dans lequel les modèles d'affaires inclusifs des petits exploitants peuvent prospérer, devenir durables et contribuer à l'amélioration des moyens de subsistance des petits exploitants.

Avant de rejoindre IDH en tant que Senior Manager - Learning & Innovation, Jay a travaillé au sein du PAM Zambie, en créant une application de commerce électronique pour relier les petits exploitants agricoles aux marchés. Au cours des sept dernières années, il a accompli un travail considérable dans les pays en développement pour créer des entreprises inclusives pour les agriculteurs. 

Session parallèle 17 : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Arvind Arsha site

Arvind Ashta
Professeur en droit, finances et contrôle financier, École supérieure de commerce de Dijon-Bourgogne (France)

Arvind Ashta est professeur de finance à l'Ecole de Commerce de Bourgogne, Université Bourgogne Franche-Comté à Dijon (France) et est membre de son centre de recherche CEREN, EA 7477. Il a enseigné la microfinance en tant que professeur invité à Bruxelles, Chicago, New Delhi, Pforzheim et Winterthur, et a organisé des séminaires étudiants à Barcelone, Hertfordshire, Katmandou, Mysore et Nancy. Il est membre d'associations de recherche (CERMi, RRI) et a été associé à la Plateforme Européenne de la Microfinance. Il a publié plus de soixante articles dans des revues internationales. Il a édité "Advanced Technologies for Microfinance", co-édité "MIS in Microfinance" et "Slow Management" et écrit "Microfinance : Combattre un problème épouvantable". Il est membre d'un club de micro-investisseurs.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00


B

Eddy Balemba resized

Eddy Balemba
PhD et professeur, Université Catholique de Bukavu (UCB), République Démocratique du Congo

Eddy Balemba Kanyurhi est professeur associé à la Faculté d'économie et de gestion de l'Université catholique de Bukavu, Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo. Il est titulaire d'un doctorat en économie et gestion de la Warocqué School of Business and Economics de Mons, en Belgique. Il est titulaire d'un Master en microfinance de la Solvay Brussels School of Economics and Management (Université Libre de Bruxelles). Ses intérêts de recherche comprennent la microfinance, le marketing bancaire, l'entrepreneuriat, l'analyse comparative entre les sexes et l'analyse pychométrique. Eddy a publié des articles dans des revues internationales comme : International Journal of Bank Marketing, Strategic Change, Innovations et il a des articles à paraître dans Mondes en Développement, Finance, Stratégie et Contrôle.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Mathilde Bauwin

Mathilde Bauwin
PhD et Chargée de projet de recherche, ADA, Luxembourg

Mathilde Bauwin est actuellement chargée de projets de recherche chez ADA, une ONG luxembourgeoise qui promeut la finance inclusive en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Elle est responsable de la collecte, de la création et de la gestion des connaissances sur plusieurs sujets, tels que la performance sociale, la microfinance verte, la finance alternative pour les micro- et petits entrepreneurs, etc. Elle travaille également à l'évaluation des projets, ainsi qu'à la conception et à la mise en place d'un système de mesure d'impact au sein d'ADA. En tant qu'auditeur qualifié SPI4, elle évalue la gestion de la performance sociale de certains partenaires d'ADA.

Avant de rejoindre ADA en 2017, elle a travaillé à l'institution de microfinance tunisienne Enda inter-arabe en tant que chargée de recherche, puis à l'ONG française ADICE en tant que chargée de projet sur l'insertion socioprofessionnelle des jeunes en difficulté.

Elle est titulaire d'un doctorat en économie et de deux maîtrises en sciences politiques et en économie du développement.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Session Parallèle 16 : Renforcer l’écosystème : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Elizabeth Berthe

Elizabeth Berthe
Directrice associée, MicroSave Consulting (MSC), Royaume-Uni

Elizabeth Berthe est associée dans le domaine Réseau Helix du SMC. Elle est une experte des services financiers numériques avec plus de 15 ans d'expérience acquise dans le cadre de projets avec des agences de financement internationales, des ONG, des opérateurs de réseaux mobiles, des IMF et d'autres entreprises du secteur privé en Afrique subsaharienne, en Indonésie, au Mexique, en Colombie, en Haïti et aux Philippines.

Les domaines d'expertise d'Elizabeth comprennent la gestion de projets, la planification stratégique, la compréhension du marché, la conception de produits et le développement du secteur financier. Elle se spécialise dans la stratégie, la planification d'entreprise, le développement de produits et la conception d'assistance technique.

Avant de se joindre à MSC, Elizabeth était directrice principale des innovations financières et sociales chez Mercy Corps et directrice des services financiers mobiles à la Grameen Foundation. Elle a assumé divers rôles allant de l'élaboration de stratégies d'entrée au développement de produits et à la conception d'assistance technique.

Elizabeth est titulaire d'une maîtrise en gestion internationale avec spécialisation en finance internationale de la Thunderbird Graduate School of International Management aux États-Unis. Elle parle couramment l'anglais et le français.

Session parallèle 12 : Combler la fracture numérique : défis et solutions pour l’inclusion de tous
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30


C

Eric CAMPOS

Eric Campos
Délégué général de la Fondation Grameen Crédit Agricole, France

Eric Campos dispose d’une forte expérience dans la banque de détail, en France et à l’international, et dans l’aide au développement.
En 1993, il rejoint l’Agence Française de Développement pour conduire des missions d’évaluation de programmes d’aide au développement en Afrique, aux Caraïbes, en Pacifique.
En 1996, il est détaché en tant que Directeur Général Adjoint auprès de la société financière pour le développement de la Réunion.
En 2001, il rejoint le groupe Crédit Agricole. Entre 2006 et 2010, il intègre la Banque de détail à l’international de Crédit Agricole SA pour occuper des fonctions de développement.

Session Plénière 1 : Table ronde : état des lieux sur le secteur de la finance inclusive et ses contributions aux ODD en Afrique
Mardi 22 octobre, 9.00 - 10.15

Marius Chabi

Marius Ogoukonle Chabi
Directeur de pays pour l'Afrique de l'Ouest francophone de IPA (Innovations for Poverty Action) - Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali

Marius est directeur de pays pour l'Afrique de l'Ouest francophone de l'IPA (couvrant le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et le Mali). Auparavant, il a travaillé pendant 3 ans au sein de l'équipe de direction du bureau de l'IPA au Rwanda en tant que directeur de la recherche, y compris en tant que chef de bureau lors des précédentes transitions de directeur de pays. Marius a une expérience substantielle du suivi et de l'évaluation, de l'autonomisation des jeunes et du travail d'influence depuis environ 5 ans en Inde et en Afrique de l'Est et de l'Ouest. Il est passionné par la magie des données pour déclencher des changements positifs. Il est titulaire d'un baccalauréat en sciences de la planification de l'Université d'Abomey-Calavi et d'une maîtrise en économie publique et statistiques appliquées de l'Institut de recherche empirique en économie politique de l'École africaine d'économie, en République du Bénin.

Session parallèle 8 : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30

Gerhard Coetzee

Gerhard Coetzee
Lead, valeur client, CGAP, Etats-Unis

Gerhard Coetzee dirige l'équipe de la valeur client du CGAP, y compris les segments de clientèle et les connaissances, la protection et la valeur, et il est également responsable de Gateway Academy, une plate-forme d'apprentissage digitale. Il est professeur agrégé à l'Université de Stellenbosch Business School.

Avant le CGAP, M. Coetzee a été responsable de l'offre de services bancaires sans guichet d'Absa Bank (Afrique du Sud), fondateur et directeur du Centre for Inclusive Banking in Africa, professeur d'économie agricole à l'Université de Pretoria, responsable technique et PDG d'une société de conseil (appartenant à DAI) et a occupé plusieurs postes supérieurs à la Development Bank of Southern Africa. Ses domaines de spécialisation sont le financement du développement, l'inclusion financière, le financement agricole et le développement rural. Il est l'auteur de nombreuses publications et a travaillé dans plusieurs pays, dont la majorité en Afrique.

M. Coetzee est titulaire d'un doctorat en économie agricole de l'Université de Pretoria, en Afrique du Sud.

Session parallèle 10 : Orientation clients pour obtenir de meilleures performances financières et sociales
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Anne Contreras-Muller

Anne Contreras-Muller
Of Counsel, Arendt & Medernach, Luxembourg

Anne Contreras-Muller a rejoint Arendt & Medernach en 1998, et est devenue associé en 2008. Of Counsel depuis 2011, Anne dédie désormais l”intégralité de ses activités à la microfinance et aux projets à impact social. Elle dirige une équipe de 6 avocats/juristes qui conseillent des clients nationaux et internationaux spécifiques sur les aspects institutionnels et réglementaires de la structuration et de la distribution de la microfinance et des instruments d'investissement à impact social et environnemental, ainsi que sur la structuration des programmes d'assistance technique et autres entreprises sociales.
Elle est membre du barreau de Luxembourg depuis 1998.

Anne est aujourd'hui membre du Conseil d’administration de l’European Social Entreprise Law Association (ESELA). Elle a présidé le conseil de l’European Microfinance Platform (e-MFP) entre 2014 et 2017. Elle participe à nombre d’autres initiviatives comme de Responsible Investing technical committee à l’Association of the Luxembourg Fund Industry (ALFI), l’European Impact Investing Luxembourg (EIIL) et InFiNe.

Avant d'entrer au Barreau du Luxembourg, elle a travaillé comme avocate au Barreau de Paris de 1994 à 1997.

Anne Contreras est titulaire d'une Maîtrise en droit et d'un DEA en droit international privé et en droit commercial international de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne (France). Langues parlées : anglais, francais, allemand et luxembourgeois.

Ready for investors ? Un voyage à travers le processus, la prise de décision et la gestion d'un investissement (FR/EN)
Atelier PREMIERE PARTIE – 9.00 - 15.30

François Coupienne

François Coupienne
Responsable du programme économie digitale et innovation, UNCDF, Ouganda

François a rejoint le programme Mobile Money for the Poor (MM4P) du FENU en janvier 2013. Il est responsable du développement et de la supervision du travail dans 8 pays (Bénin, Laos, Libéria, Malawi, Népal, Ouganda, Sénégal, Sénégal et Zambie) et soutient le développement de pays supplémentaires en Afrique et en Asie. François apporte une riche expérience dans le domaine de la finance digitale. 

Sa carrière comprend des activités liées à la distribution dans le secteur du commerce de détail, qu'il a ensuite traduites dans son travail avec BNP Paribas Fortis sur les canaux de paiement innovants - Internet, téléphone et bons électroniques. De 2008 à 2012, il a travaillé à l'élaboration et à la mise en œuvre d'initiatives de services bancaires sans succursales et mobiles dans plusieurs pays d'Afrique, notamment ceux dirigés par des banques et des ORM (opérateurs de réseaux mobiles). Plus récemment, il a travaillé et aidé au développement de réseaux d'agents, notamment en travaillant avec des IMF.

Session Plénière 1 : Table ronde : état des lieux sur le secteur de la finance inclusive et ses contributions aux ODD en Afrique
Mardi 22 octobre, 9.00 - 10.15


D

Aurelia Dakpogan 2019

Aurelia Dakpogan
Responsable de programme finance inclusive, AGRA, Burkina Faso

Aurelia Dakpogan est actuellement en charge de la mise en œuvre de la stratégie de finance inclusive d'AGRA au Burkina et au Mali. Avant de rejoindre AGRA, elle a été chef de projet de prêts agricoles chez Horus Development Finance au Cameroun et au Ghana. Elle a commencé sa carrière en tant qu'ingénieur du développement rural au ministère de l'Agriculture du Bénin, avant de rejoindre l'IFDC, où elle a travaillé comme spécialiste régionale de l'accès au financement en Afrique de l'Ouest avec le projet 2SCALE. 

Aurélia est titulaire d'une maîtrise en économie agricole avec une expérience significative dans le secteur du financement agricole en Afrique de l'Ouest. Elle a accumulé plus de 15 ans d'expérience et possède des compétences affirmées dans la gestion d'instruments financiers, le développement de partenariats public-privé dans le financement de chaînes de valeur, et l'assistance technique aux institutions financières.

Session parallèle 11 : Financement de la chaîne de valeur agricole : exemples pratiques du terrain
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30

Arnaud DE LAVALETTE (3)

Arnaud De Lavalette
Chef de projet digital senior, ADA, Luxembourg

Arnaud de Lavalette dirige actuellement l'initiative Finance Digitale (DFI - Digital FInance Initiative) de ADA, qui aide les IMF africaines à digitaliser leurs opérations.

Il est un expert chevronné de la microfinance et du financement des PME avec plus de 10 ans d'expérience dans ce domaine en Asie (Népal, Inde et Philippines), en Afrique occidentale et en Amérique latine (Mexique).
Dans le domaine des PME, Arnaud a travaillé au Népal où il a mené des enquêtes pour IFC et soutenu des entrepreneurs de PME avec la Commission européenne. En Inde, il a conçu un véhicule d'investissement (fonds d'actions) destiné à soutenir les PME sociales indiennes.

Dans le secteur de la microfinance - outre de nombreuses missions d'assistance technique à travers le monde, il a géré le redressement et vendu MicroCred Mexico, et plus récemment, il a été CEO de mBank Philippines, un projet bancaire greenfield financé par des investisseurs internationaux (FMO, Finnfund, MBH) et Smart, la principale société de télécommunications aux Philippines.

Actuellement, il travaille avec ADA sur un nouveau projet de financement digital qui aide les IMF africaines à numériser leurs opérations, c'est-à-dire à intégrer les services mobiles comme canaux de communication et de distribution et à migrer le MIS (Management du Système d'Informations) dans le Cloud. A ce jour, une demi-douzaine d'institutions sont accompagnées dans leur processus de changement.

Avant de rejoindre le secteur du développement, Arnaud a acquis une solide expérience tant dans la finance que dans les nouvelles technologies. Il a débuté sa carrière comme auditeur chez Arthur Andersen (3 ans), a évolué comme contrôleur et analyste financier (3 ans) et a fondé une agence web qu'il dirige depuis 7 ans.

Session Parallèle 4 : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Boubacar Diallo

Boubacar Diallo
Conseiller Senior Afrique, Smart Campaign (Accion), Mali

Boubacar apporte à Accion plus de 15 ans d'expérience en conception de programmes, mise en œuvre et évaluation de projets. Il a rejoint Accion après avoir travaillé pour Plan International, où il était conseiller régional pour la sécurité économique des ménages au Bureau régional de l'Afrique de l'Ouest, fournissant un appui technique à 14 bureaux de pays dans les domaines de la microfinance, de l'emploi des jeunes et des programmes de renforcement économique. Auparavant, Boubacar a travaillé pour Catholic Relief Services en tant que conseiller technique régional microfinance et directeur du projet Mission Afrique, dirigeant le soutien à 6 associations africaines de microfinance au Bénin, au Burkina Faso, au Sénégal, en Ethiopie, au Kenya et en Ouganda pour promouvoir le concept de gestion de la performance sociale.

Boubacar est titulaire d'un diplôme de troisième cycle en économie de l'Université de Ouagadougou au Burkina Faso, d'une maîtrise en politiques et pratiques de développement communautaire de l'Université du New Hampshire et d'une maîtrise en microfinance de l'Université de Bergame en Italie. Il est également un membre actif de nombreux groupes de travail du réseau SEEP.

Session parallèle 13 : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Pascaline Diasso

Pascaline Diasso
Economiste au Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB), Burkina Faso

Marie Pascaline Diasso est économiste au Réseau des Caisses Populaires du Burkina (RCPB), le plus grand système financier décentralisé du Burkina Faso avec 70% de part de marché. Elle a géré plusieurs départements au sein du RCPB, dont ceux en charge des finances et du déploiement de projets, avant d’occuper le poste de Directrice des opérations. Elle gère actuellement le projet de digitalisation du RCPB.

Mme Diasso a une expérience professionnelle dans les domaines suivants : le développement de services digitaux, le déploiement d’un réseau d’agents, la surveillance des risques, la conception et le déploiement de projets, la conduite du changement.

Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et organisation des entreprises, de l’université de Ouagadougou, d’un Diplôme d’Etude Supérieure Spécialisée (DESS) en comptabilité, finance et contrôle de la même université, ainsi que du diplôme d’études supérieures de l’institut technique de banque (ITB) délivré par le Centre de formation de la profession bancaire de France.

Session Parallèle 4 : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


E

Olivier Edelman

Olivier Edelman
Responsable de l'Unité microfinance - Financement intermédiaire pour les MPME, Banque européenne d'investissement (BEI), Luxembourg

Olivier Edelman dirige l'unité de microfinance de la BEI qui couvre les opérations de microfinance en dehors de l'UE. Basée à Luxembourg, la BEI est l'institution de financement à long terme de l'Union Européenne.

Olivier est responsable de l'origine et de l'exécution d'opérations de fonds propres et de prêts (directs ou indirects via des fonds) en faveur des micro-entrepreneurs et de l'inclusion financière, notamment via des institutions de microfinance.

Auparavant, Olivier était en charge du développement et de l'exécution des garanties de portefeuille au profit des PME et des entreprises à capitalisation moyenne, via des intermédiaires financiers, à la BEI et au Fonds européen d'investissement.

Olivier a rejoint le Groupe BEI en 2009 après avoir occupé des fonctions dans différentes banques commerciales belges, notamment dans le domaine des financements structurés. Il est diplômé en économie de l'Université Libre de Bruxelles (Belgique).

Session parallèle 16 : Renforcer l’écosystème : travailler ensemble pour atteindre les objectifs du développement durable
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


G

Amelia GREENBERG

Amelia Greenberg
Directrice générale adjointe de Social Performance Task Force (SPTF), Etats-Unis

Mme. Amelia Greenberg est la directrice générale de la Social Performance Task Force (SPTF) depuis 2010. Auparavant, elle était un consultant stratégique pour les ONG de plusieurs secteurs, en particulier l’éducation, services de santé et après l’école. Mme. Greenberg a déjà six ans d’expérience comme un consultant économique, notamment en matière du commerce international, de la résiliation injustifiée, et de la finance.

Elle a un master en Relations Internationales et un AB en Économie et la Littérature Française de Brandeis University, et pendant ses études elle a dirigé plusieurs projets de microfinance. Mme Greenberg parle le français couramment et a une connaissance sommaire d’Espagnol.

Session parallèle 18 : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


Robby Greenfield
Directeur technique, Blockchain for Social Impact, Etats-Unis

Robby est le responsable du développement de l'impact social chez Consensys, l'entreprise leader sur les marchés de la blockchain et de la cryptomonnaie. Il est le directeur technique de Blockchain for Social Impact de l'organisation et cofondateur de ConsenSys Social Impact, aidant l'entreprise à consulter et à développer des projets de Blockchain au sein des entreprises Fortune 500 et des ONG multinationales.

Auparavant, Robby a passé sa carrière professionnelle chez Goldman Sachs, Teach for America et, plus récemment, Cisco Systems. Il a également fondé Nomsy, une plateforme de restriction alimentaire qui aide les consommateurs ayant un contenu spécialisé à mieux maintenir leur mode de vie alimentaire.

Session parallèle 17 : Blockchain, Big Data et A.I. : opportunités et risques liés à l’utilisation de la technologie pour l’inclusion financière
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30


Yann Groeger
Directeur régional Afrique, BlueOrchard, Kenya

Yann est Directeur régional Afrique chez BlueOrchard Finance. Il a rejoint BlueOrchard après avoir travaillé pendant 13 ans au sein du groupe ProCredit, où il a dirigé pendant 13 ans des banques ProCredit en Afrique, en Amérique latine et en Europe orientale. Il a siégé aux Conseils d'administration de ProCredit Ghana et de Banco ProCredit en Colombie et possède une vaste expérience dans le financement des PME, entre autres ayant développé des programmes de financement agricole et vert au Mozambique et en Colombie. Outre ses fonctions de direction, il a participé à la création d'une institution de formation professionnelle en Afrique et a enseigné en Amérique latine et en Allemagne sur divers sujets liés à la finance.

Yann est titulaire d'un DEA d'économie de l'Institut d'études politiques de Paris, après avoir obtenu le diplôme de cette même institution. Auparavant, il a fait des études de premier cycle en économie et sociologie à l'Université Goethe de Francfort.

Session parallèle 8 : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


H

Emilio Hernandez

Emilio Hernandez 
Expert du secteur financier, CGAP, Etats-Unis

Emilio Hernandez explore les solutions financières numériques pour les clients du dernier kilomètre. Il dirige les travaux sur les réseaux de distribution numérique inclusifs et l'impact de l'inclusion financière sur la vie des pauvres. Il fournit des conseils techniques pour mieux comprendre le comportement et les besoins financiers des groupes de clients mal desservis, comme les familles de petits exploitants, et pour expérimenter avec les fournisseurs des stratégies et des produits novateurs qui répondent à ces besoins.

Avant de rejoindre le CGAP, M. Hernandez a dirigé des programmes de coopération technique axés sur le financement rural et agricole inclusif à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), supervisant les interventions sur le terrain en Amérique latine, Afrique et Asie. Il a également supervisé les opérations commerciales d'une grande entreprise internationale de technologie agricole dans toute l'Amérique centrale. Il est titulaire d'un doctorat en économie agricole et en financement du développement de l'Ohio State University.

Session parallèle 7 : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


K

Frédéric KALALA

Frédéric Kalala
Professeur et titulaire de la chaire de microfinance à l'Université protestante au Congo

Mr. Kalala est Professeur et Maître de la Chaire de Microfinance au Centre Congolais-Allemand de Microfinance à l’Université Protestante au Congo. Il est aussi Administrateur au Fonds pour l’Inclusion Financière (FPM, ASBL), un véhicule d’investissement en microfinance en RDC, pays dans lequel il a créé une IMF, dénommée COOPEC GUILGAL depuis 2012. Il est enfin Consultant et Evaluateur international des institutions de microfinance.

En tant que Professeur, avec le financement du Services des échanges académiques allemands (DAAD : Deutscher Akademischer Austauschdienst), il a conçu et fait agréer en 2009 par le Ministère de l’Enseignement Universitaire en RDC, un programme de master en microfinance. Ce programme a été conçu sur base des besoins réels de l’industrie de microfinance en RDC et en Afrique centrale. Il reçoit chaque année, les étudiants congolais près de 80 % et étrangers (camerounais, burkinabè, ghanéens, comoriens, zambiens, etc.). Ce programme a l’avantage de parfaitement concilier les aspects académiques (60 %) avec ceux professionnels (travaux pratiques, stages professionnels, études de marchés et recherche action – notamment au travers de travaux des mémoires des étudiants). Il est, actuellement le seul programme de ce type en Afrique centrale.

En tant qu’expert international, Frédéric Kalala intervient souvent dans des missions de consultance ou évaluation sectorielle (éducation financière, protection des consommateurs des services financiers, etc.) et institutionnelle (étude de marché, conception plan d’affaires, de formations des agents et dirigeants des institutions de microfinance) et participe au pilotage stratégique du Fonds pour l’Inclusion Financière en RDC et de sa propre IMF qui compte actuellement plus de 15.000 clients actifs, avec un encours de crédit tendant vers USD 2.000.000.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Adrian Kamenitzer

Adrian Kamenitzer
Responsable du département Equity, Nouveaux Produits et Transactions Spéciales, BEI (Banque Européenne d'Investissement), Luxembourg

Adrian Kamenitzer est devenu Responsable du département Equity, Nouveaux Produits et Transactions Spéciales le 1er mai 2016. Auparavant, il étai Responsable de l'équipe "Projets et financements structurés" au département Gestion des risques de la BEI.
Adrian a rejoint la Banque en 2006 après avoir travaillé à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) où il a travaillé dans la gestion des risques (à Londres) et au Front Office (dette et actions) en Roumanie. Adrian a débuté sa carrière dans la finance en 1996 chez PriceWaterhouseCoopers, où il a travaillé dans l'audit et le conseil en corporate finance. Adrian est titulaire d'une Maîtrise en génie électrique de l'Université Politehnica de Bucarest et d'un MBA de l'Université McGill.

Cérémonie d'ouverture
Mardi 22 octobre, 11.30 - 12.30

Machal Karim

Machal Karim
Responsable de l'impact sur le développement, CDC, Royaume-Uni

Machal est responsable de l'impact sur le développement au sein du groupe CDC, qui se concentre sur le secteur des services financiers dans les pays en développement. Elle a rejoint CDC en 2017. Elle a plus de 10 ans d'expérience dans les marchés frontaliers. Avant CDC, elle a travaillé pour la Mastercard Foundation, Société financière internationale (lFC – International Finance Corporation), le Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU), Oxford Policy Management et Leapfrog Investments.

Session parallèle 18 : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Antonique Koning

Antonique Koning
Experte du secteur financier, CGAP, Belgique

Basée en Belgique, Antonique Koning a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la microfinance et de l'inclusion financière. Elle dirige actuellement les travaux du CGAP sur la protection et la valeur de la clientèle. Mme Koning possède une expertise en matière de centralisation et d'autonomisation des clients, d'autonomisation des employés et des agents, et de finance responsable. Elle est également impliquée dans l'engagement des membres du CGAP.

Mme Koning est une collaboratrice du Guide axé sur le client du CGAP. Elle possède une solide expérience dans la gestion et la coordination de programmes, ayant dirigé l'équipe Afrique du CGAP et géré un programme de renforcement des capacités de 15 millions d'euros pour les acteurs de la microfinance en Afrique, dans les Caraïbes et dans les îles du Pacifique. Avant de rejoindre le CGAP en 2004, elle a acquis une expérience pratique dans le développement et la mise en œuvre de programmes de microcrédit au Salvador et en travaillant avec des caisses d'épargne dans le monde entier.

Mme Koning est titulaire d'une maîtrise en gestion et politique du commerce international de l'Université de Birmingham et d'une maîtrise en économie appliquée de la Katholieke Universiteit Leuven. Elle parle espagnol, français et néerlandais.

Session parallèle 18 : Comment mesurer l’impact réel de la finance inclusive en termes d'ODD ?
Mercredi 23 octobre, 14.00 - 15.30

Brian Kuwik

Brian A. Kuwik
Directeur régional pour l'Afrique, Acción, Etats-Unis

Brian A. Kuwik dirige les opérations et relations d'Acción avec des partenaires basés en Afrique et en Haïti. Le programme régional d'Acción prévoit d’investir du capital dans des banques de microfinance et fournit des services techniques à Acción Microfinance Bank au Nigéria, à Akiba Commercial Bank en Tanzanie, aux économies panafricaines et aux prêts Ghana, à EB- Acción Microfinance Cameroun, à SOGESOL en Haïti et à d'autres Institutions de microfinance. M. Kuwik siège aux Conseils d'administration de ces institutions partenaires. Il joue un rôle actif dans la gouvernance et fournit des conseils stratégiques et financiers. Il supervise également les activités d'assistance technique d'Acción dans les domaines de la planification stratégique et commerciale, du développement des produits et des opérations, de la gestion des ressources humaines, des technologies de l'information et de la gestion des risques, tout depuis son bureau au Ghana. Auparavant, il a été conseiller et chef de la direction pour les partenaires d'Acción au Zimbabwe, en Ouganda et en Haïti. Il a supervisé la conception et le démarrage de nouvelles institutions au Nigeria, au Ghana et au Cameroun.

Avant de rejoindre Acción en septembre 2001, M. Kuwik a travaillé pendant trois ans comme analyste, puis responsable du développement de la Small Enterprise Foundation en Afrique du Sud. Avant cela, il était chercheur Fulbright au Cameroun. M. Kuwik détient également un M.B.A. en affaires financières et internationales de l'Université de Washington, ainsi qu’un B.A. en développement international de l'Université Américaine. Il parle anglais et français.

Session Parallèle 4 : Révolution de la finance digitale : impacts, innovations, défis et solutions
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


L

Paulette LENERT (©SIP Yves Kortum)

Paulette Lenert
Ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Luxembourg

Paulette Lenert est née le 31 mai 1968 à Luxembourg.

Études et formations
Après des études secondaires classiques à l’Athénée de Luxembourg, Paulette Lenert est diplômée en droit privé et droit des affaires à l’université d’Aix-Marseille III en 1991. Après sa maîtrise, elle poursuit ses études au Royaume-Uni et obtient un master en droit européen à l’université de Londres en 1992. Paulette Lenert axe sa formation continue autant sur le droit européen que sur le développement de ses compétences en gestion publique et en systémique.

Fonctions gouvernementales
À la suite des élections législatives du 14 octobre 2018, Paulette Lenert fait son entrée au gouvernement comme ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire et ministre de la Protection des consommateurs en date du 5 décembre 2018 dans le gouvernement de coalition entre le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) et Les Verts (déi gréng).

Activités professionnelles
Paulette Lenert débute sa carrière professionnelle en tant qu’avocat au barreau de Luxembourg en 1992. Elle intègre le ministère de la Justice en 1994 au titre d’attachée de justice. En 1997, elle est nommée premier juge au Tribunal administratif et y exerce la fonction de vice-président jusqu’en 2010. De 2010 à 2013, elle est premier conseiller de gouvernement auprès du ministre délégué à l’Économie solidaire.

Paulette Lenert assume ensuite la direction de la cellule de facilitation en matière d’urbanisme et d’environnement rattachée au ministère d’État et nouvellement créée en 2013. À la suite du remaniement des départements ministériels en 2013, elle intègre le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative comme premier conseiller de gouvernement et y assure la coordination générale à partir de 2014. En janvier 2017, elle est nommée en outre chargée de direction de l’Institut national d’administration publique. Paulette Lenert quitte ces fonctions lorsqu’elle fait son entrée au gouvernement.

Activités associatives
Paulette Lenert siège au conseil d’administration de ProActif a.s.b.l. de 2011 à 2013. Elle est membre du conseil d’administration de Initiativ Rëm Schaffen a.s.b.l. et quitte cette fonction lorsqu’elle fait son entrée au gouvernement.

Cérémonie d'ouverture
Mardi 22 octobre, 11.30 - 12.30

Marc Labie

Marc Labie
Co-directeur du Centrer for European Research in Microfinance (CERMI), Belgique

Marc Labie est professeur à la Warocqué School of Business and Economics de l'Université de Mons (UMONS) où il enseigne les études et le management de l'organisation. Il est également professeur invité à la Solvay Brussels School of Economics and Management (SBS-EM), Université Libre de Bruxelles (ULB), Belgique, et co-directeur du Centre for European Research in Microfinance (CERMi). Dans le passé, il a également été chargé de cours dans plusieurs autres universités dont l'Université de Liège (2004-2009) et l'Université Harvard (Programme exécutif FIPED à l'IIDH et à la Kennedy School of Government - 1998-2011) et a travaillé pour des organisations de microfinance dans divers pays dont le Bénin, la Bolivie, la Colombie, Haïti, la République dominicaine, la République Démocratique du Congo, l'Indonésie, le Kenya, Madagascar, le Maroc et le Pérou. Il a co-édité, avec Beatriz Armendariz, The Handbook of Microfinance (World Scientific Publishing, 2011), et avec Isabelle Guérin et Jean-Michel Servet, The Crises of Microcredit (Zed Books, 2015).

Contact :

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Christian Loupéda

Christian Loupéda
Directeur de l'inclusion financière, Fondation Grameen Crédit Agricole

Christian Loupéda a 25 ans d'expérience en développement international, majoritairement dans les services financiers pour les pauvres. M. Loupeda soutient actuellement les efforts de la Grameen Foundation dans le domaine de la finance numérique et des services bancaires sans agence. 

M. Loupéda possède de l'expérience en prestation d'assistance technique, en formation, en conception de stratégies, en gestion de projets et en développement de partenariats. Il a également dirigé les travaux du Consortium Imp-Act, une initiative mondiale impliquant des organisations engagées dans la promotion de la pratique de la gestion de la performance sociale (SPM) en microfinance. Il a commencé sa carrière dans le développement en travaillant à la Banque Internationale pour l'Afrique Occidentale à Paris en 1987, puis comme assistant de recherche à l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires, chef de projet à Catholic Relief Services, responsable des opérations à la Banque mondiale et conseiller technique principal en microfinance et directeur inclusion financière chez Freedom from Hunger. M. Loupéda siège au conseil d'administration de plusieurs institutions, dont des institutions de microfinance et des ONG. Il est titulaire d'une licence d'économie et d'une maîtrise d'études supérieures en économie du développement de l'Université de Paris II-Assas. M. Loupéda parle couramment le français et l'anglais.

Session Parallèle 15 : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


M

Yéréfolo Mallé

Yéréfolo Mallé
Représentant régional pour l'Afrique de l'Ouest, Trickle Up, Burkina Faso

Yéréfolo a commencé sa carrière en organisant les maraîchers en associations. Il est passé de postes sur le terrain à des projets de groupes, au niveau national et régional. Son expertise comprend non seulement le renforcement économique, mais aussi l'expérience en matière d'eau, d'assainissement et de politiques sociales, y compris celles axées sur les filets de sécurité et la sécurité alimentaire.

Au fil des ans, Yéréfolo a travaillé avec plusieurs ONG dont Trickle Up, Water and Sanitation for Africa, WaterAid, Save the Children UK, Africare et le Groupe de recherche et d'applications techniques.

Yéréfolo Mallé est Ingénieur en développement rural et titulaire d'un Master II Innovation, Développement et Société.

Session Parallèle 15 : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Vanessa Moungar

Vanessa Moungar
Directrice du genre, des femmes et de la société civile, Banque Africaine de Développement, Côte d'Ivoire

Vanessa Moungar est Directrice du genre, des femmes et de la société civile depuis le 1er juillet 2017. Elle apporte une expérience diversifiée des secteurs public et privé, ainsi qu'un vaste réseau mondial. Elle a de solides antécédents en matière de dialogue politique de haut niveau et de création de partenariats pour accélérer le programme de transformation du continent.

En tant que Senior Manager, responsable pour l'Afrique, au Forum économique mondial en Suisse depuis 2013, Mme Moungar a dirigé des efforts de collaboration à grande échelle entre les secteurs public et privé. Elle a engagé les dirigeants des gouvernements africains, du secteur privé et de la société civile dans des partenariats avec de multiples industries - de la santé et de l'éducation aux industries extractives, aux infrastructures, à l'agriculture et à l'énergie. Elle a guidé l'adaptation des projets mondiaux au continent et appuyé l'élaboration de réformes politiques pour catalyser l'investissement dans la région. De plus, elle a également fourni une orientation stratégique à la stratégie institutionnelle ainsi qu'à l'élaboration des programmes pour les Assemblées annuelles du Forum économique mondial sur l'Afrique.

De plus, elle a été championne du programme de dividendes démographiques, dirigeant un groupe multilatéral d'experts mondiaux chargés de créer un leadership éclairé et de façonner les politiques publiques en matière d'investissement pour les femmes et les jeunes. Elle apporte à la Banque un effet de levier à partir de ce travail, y compris des cadres de politiques pour l'autonomisation, l'éducation et l'emploi des femmes africaines. Son point de vue sur le secteur privé sera utile pour amener l'investissement privé sur le programme d'action en faveur de l'égalité des sexes et pour déployer des systèmes de financement innovants pour les femmes entrepreneurs à l'échelle mondiale.

Entre 2011 et 2013, Mme Moungar a conseillé le réseau libérien de l'énergie pour établir des partenariats stratégiques avec les agences gouvernementales, les organisations de la société civile et le secteur privé. De 2006 à 2013, elle a occupé divers postes, dont celui de directrice des ventes et du marketing chez Terrafina - USA, une entreprise agroalimentaire, où elle a développé et dirigé l'exécution de la stratégie de vente et de marketing de l'entreprise, notamment la planification budgétaire, la gestion du personnel et l'orientation stratégique globale. Elle a commencé sa carrière chez AV Consulting en France, qu'elle a co-fondé en 2004 pour soutenir les petites et moyennes entreprises en Afrique et au Moyen-Orient.

Mme Moungar est titulaire d'un Bachelor of Business Administration, International Business, Summa cum laude, de l'INSEEC à Paris et d'un Master, General Management, de Harvard University - Cambridge, dans le Massachusetts. Elle est titulaire d'une maîtrise en leadership mondial avancé décernée par le Forum économique mondial en partenariat avec la Columbia University à New-York ; The Wharton School, University of Pennsylvania, Philadelphie ; China Europe International Business School ; London Business School et Institut européen d'administration des affaires - INSEAD (European Institute of Business Administration).

Session Plénière 1 : Table ronde : état des lieux sur le secteur de la finance inclusive et ses contributions aux ODD en Afrique
Mardi 22 octobre, 9.00 - 10.15


N

Ephrem Niyongabo

Ephrem Niyongabo
Expert – conseiller de Direction chargé de la politique monétaire et des marchés financiers, Banque Centrale du Burundi

Ephrem Niyongabo est de nationalité burundaise. Il travaille comme économiste à la Banque mondiale depuis février 2018.
Auparavant, il a travaillé en tant qu'expert conseiller auprès du Conseil chargé de la politique monétaire et des marchés financiers à la Banque de la République du Burundi (BRB), de novembre 2015 à février 2018.

Il a également travaillé comme économiste principal de recherche en développement du secteur privé, intégration régionale et politiques commerciales à l'Institut pour le développement économique au Burundi (IDEC) où il a mené et coordonné des recherches, analyses et synthèses sur le développement du secteur privé, l'intégration régionale et les politiques commerciales entre mai 2011 et octobre 2015.

Il a publié des travaux de recherche dans des revues spécialisées et a réalisé plusieurs missions de conseil dans le domaine de l'analyse et de la formulation des politiques économiques ainsi que du renforcement des capacités pour le compte d'institutions nationales et internationales opérant au Burundi, telles que la Banque Africaine de Développement, Trade Mark East Africa, le Programme des Nations Unies pour le développement, la Coopération technique belge, la Fondation africaine de renforcement des capacités, le Ministère chargé du commerce et de l'industrie et le Ministère chargé de l'intégration régionale.

Ephrem Niyongabo a une vaste expérience dans le domaine de la recherche en microfinance. Il a travaillé en tant que chercheur permanent au sein du Centre Européen de Recherche en Microfinance (CERMi) en Belgique, où il a étudié les aspects macroéconomiques (tels que la réglementation et les politiques publiques des gouvernements locaux, des banques centrales et des bailleurs de fonds internationaux) du développement de la microfinance d'octobre 2007 à janvier 2011 dans le cadre de ses recherches doctorales.

Ephrem Niyongabo est titulaire d'un doctorat en économie et gestion obtenu à l'Université de Mons en Belgique en 2011. Il est également titulaire d'un diplôme d'études supérieures en développement de l'Université de Liège en Belgique en 2007 et d'un diplôme en économie internationale de l'Université de Bejaia en Algérie en 2004.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00


O

Martin O'Reilly site

Martin O'reilly
Professeur et Directeur du Centre d’Etudes Professionnelles, Kampala International University, Dar Es Salaam, Tanzanie

Martin O’Reilly est professeur à la Kampala International University à Dar es Salaam en Tanzanie. Il est directeur du Centre for Professional Studies et collabore étroitement avec les IMF, « to make their good better and their better best ». Ses recherches portent sur la gestion de la relation client, l’éducation financière pour les femmes et les moyens d'identifier et de préparer les futurs managers issus du personnel d’une organisation. Avant son engagement avec la Kampala International University, il a été directeur du Centre for Microfinance and Community Economic Development de l’Uganda Martyrs University, en Ouganda. Il a travaillé en collaboration avec le Microfinance African Institutions Network (MAIN) pour développer les programmes en microfinance.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00


R

Corinne Riquet

Corinne Riquet
Expert du secteur financier, CGAP, Côte d'Ivoire

Basée en Côte d'Ivoire, Corinne Riquet travaille pour le CGAP depuis 2008. Elle travaille à approfondir l'engagement du CGAP en Afrique francophone, en collaborant avec des partenaires régionaux sur des questions telles que la finance numérique, la réglementation, le renforcement des capacités et le financement pour l'inclusion financière. Elle soutient également l'équipe du CGAP qui travaille en Afrique subsaharienne sur les solutions de marchés interconnectés. Au cours des cinq dernières années, elle a géré la mise en œuvre des activités du CGAP visant à améliorer l'écosystème de la finance numérique dans l'UEMOA.

Depuis 2001, Mme Riquet travaille en tant que consultante indépendante conseillant les institutions de microfinance et les bailleurs de fonds sur les pratiques d'audit organisationnel, le développement de plans d'affaires, les évaluations, la conception de projets de services financiers dans les zones rurales et l'évaluation et la définition de stratégies nationales de microfinance ainsi que de stratégies financières numériques. De nationalité française, Mme Riquet vit en Côte d'Ivoire depuis plus de 25 ans. Elle est titulaire d'une maîtrise en économie du développement du CERDI, Université de Clermont Ferrand, France.

Session Parallèle 15 : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégiess
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Roberto Ridolfi

Roberto Ridolfi
Sous-Directeur général adjoint pour l'appui aux programmes et la coopération technique, FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), Italie

M. Roberto Ridolfi était précédemment directeur de la Commission européenne pour la croissance et le développement durables à la DG Coopération internationale et développement. Deux fois ambassadeur/chef de délégation auprès de l'Union européenne, M. Ridolfi a été le premier à Suva, où il a servi de 2005 à 2007. Il y était chargé de l'ensemble des relations de l'Union européenne avec 15 pays et territoires du Pacifique. En 2010, il a été nommé en Ouganda par le Haut Représentant pour la politique étrangère de l'UE, où il a travaillé jusqu'en septembre 2013. Entre-temps, en tant que chef d'unité d'Europe Aid, il a géré des programmes concernant l'environnement et le changement climatique, la sécurité alimentaire, le développement humain, les migrations et l'asile, ainsi que la facilité alimentaire d'un milliard d'euros dans 50 pays. Le directeur R. Ridolfi a rejoint la Commission européenne en 1994 et a travaillé dans plusieurs délégations de l'UNION : Malawi, Namibie et Kosovo, en tant que conseiller économique et de développement. Tout au long des négociations d'adhésion (2001-2004), il a été le principal coordinateur chargé de l'environnement et des transports dans les partenariats public-privé (PPP). M. Ridolfi est titulaire d'une maîtrise de sciences en ingénierie, d'un MBA et d'un doctorat en technologie.

Cérémonie d'ouverture
Mardi 22 octobre, 11.30 - 12.30


S

HDS-Foto-3

Hans Dieter Seibel 

Professeur et membre fondateur de la Plateforme Européenne de la Microfinance, Université de Cologne, Allemagne

Hans Dieter Seibel est professeur émérite à l'Université de Cologne. Il a également enseigné dans les universités de Monrovia au Libéria, Princeton au New Jersey, Dortmund en Allemagne et Lagos au Nigeria. Il est spécialisé dans la microfinance rurale, la microfinance islamique, les liens entre la finance formelle et informelle, y compris les liens numériques des groupes d'entraide avec les banques et les organisations non gouvernementales, la réforme des banques de développement agricole et le développement des MPME. Il a effectué sa première enquête sur les groupes d'entraide en tant qu'intermédiaires financiers informels dans les années 1960 en Afrique de l'Ouest, suivie de nombreux projets, études et consultations d'institutions de microfinance et de banques rurales en Afrique, en Asie et au Moyen Orient. En 1988-1991, il a été chef d'équipe de Linking Banks and Self-Help Groups en Indonésie, un projet conjoint de GIZ et de la banque centrale d'Indonésie, qui a également servi de modèle pour le programme bancaire SHG en Inde. De 1999 à 2001, il a été conseiller en finance rurale au FIDA à Rome et auteur de la politique de finance rurale du FIDA (2000). Il est également membre fondateur du conseil d'administration de la Plateforme Européenne de la Microfinance. Il est l'auteur de "Développement des systèmes financiers et microfinance" et de nombreux autres livres et articles, et co-auteur de "De la microfinance à la banque inclusive : Pourquoi la banque locale fonctionne-t-elle ? " (John Wiley & Sons, 2016). 

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Jean-Michel SEVERINO 2

Jean-Michel Severino
PDG de « Investisseurs & Partenaires» (I&P), membre de l’Académie des technologies et du Conseil des affaires étrangères, France

Président de « Investisseurs & Partenaires » (I&P), inspecteur général des finances, Jean-Michel Severino s’est depuis 2010 engagé principalement dans « l’impact investment », aux investissements sociétaux et à l’Afrique après une carrière consacrée au financement du développement. Il a été notamment précédemment directeur du développement au ministère français de la Coopération, vice-président pour l’Asie de l’Est à la Banque Mondiale, et directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) de 2001 à 2010.

M. Severino publie régulièrement dans la presse française et internationale. Il a lancé, le 21 octobre 2007, le Blog Idées pour le développement aux côtés de Josette Sheeran, Donald Kaberuka, Kemal Dervis, Pascal Lamy, Abdou Diouf et Supachai Panitchpakdi dans lequel les auteurs partagent leurs visions des grands défis auxquels les pays en développement sont confrontés et des meilleures solutions pour y faire face. Il a publié en 2010 deux ouvrages : « Idées reçues sur le développement », avec Jean-Michel Debrat, au Cavalier Bleu, et « Le temps de l’Afrique », avec Olivier Ray, chez Odile Jacob. « Le grand basculement », également coécrit avec Olivier Ray, est paru en 2011, toujours chez Odile Jacob. Enfin, son ouvrage consacré à l’entrepreneuriat africain, « Entreprenante Afrique », et écrit avec Jérémy Hajdenberg, est paru en 2017 également chez Odile Jacob.

Session Plénière 2 : Discours
Mardi 22 octobre, 10.30 - 11.00

Hedwig Siewertsen 2019

Hedwig Siewertsen
Responsable Finance Inclusive, AGRA (Alliance for Green Revolution in Africa), Kenya

Hedwig Siewertsen est responsable de la conception et de la mise en œuvre de la stratégie de Finance Inclusive d'AGRA. Les services financiers sont essentiels pour transformer l'agriculture d'une lutte solitaire pour survivre en une entreprise prospère. L'AGRA conçoit et déploie des instruments de financement mixte, des produits de financement de la chaîne de valeur et de financement numérique, des fonds d'assistance technique et des fonds d'accélération pour rendre les services financiers accessibles et abordables aux PME agricoles et aux petits exploitants agricoles de cultures vivrières dans 11 pays africains.

Avant de rejoindre AGRA, Hedwig a été pendant 4 ans CEO d'un fonds d'impact de 100 millions de dollars, DOB equity, qui investit dans des PME en Afrique de l'Est. Auparavant, elle a été pendant 12 ans directrice adjointe et consultante senior chez Triodos Facet (aujourd'hui Palladium), une société de conseil spécialisée dans le développement de l'entrepreneuriat et la prestation de services financiers aux MPME dans les marchés émergents. À ce titre, elle a travaillé dans 25 pays africains à la conception, au suivi, au soutien et à l'évaluation de programmes de soutien aux entreprises, en mettant l'accent sur la prestation de services financiers. Elle a commencé sa carrière en tant qu'experte associée pour l'ONU à Madagascar et en Tanzanie. Elle est titulaire d'un baccalauréat en agriculture tropicale et d'une maîtrise en économétrie.

Session parallèle 5 : Promouvoir la finance rurale : collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités
Marddi 22 octobre, 14.00 - 15.30

Joana Silva Afonso

Joana Silva Afonso
Docteur et professeur, Université de Portsmouth, UK

Joana est économiste de formation et professionnelle expérimentée de la microfinance, à la fois comme praticien et chercheur. Elle a terminé le Programme Européen de Microfinance (PEM) avec "Grande Distinction". Le programme comprenait une expérience de trois mois en République Dominicaine où elle a développé sa thèse : "Le rôle des agents de crédit dans la prévention du surendettement - le cas de Banco ADOPEM", et contribué au projet de recherche "Microfinance en crise", financé par la Banque Européenne d'Investissement.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Blaine Stephens

Blaine Stephens
Directeur des opérations, MIX, France

Blaine Stephens est le Directeur des opérations de MIX, le principal fournisseur mondial d'informations en faveur de l'inclusion financière. Depuis le lancement en 2002 de la première plateforme en ligne du MIX, MIX Market, il a travaillé avec des intervenants mondiaux et nationaux et une équipe d'analystes pour faire progresser le développement de l'industrie au moyen de normes de rapports, de repères, de classements et autres produits d'information. Depuis 2011, il a dirigé l'effort stratégique du MIX pour soutenir la prise de décision guidée par l'information grâce à de nouveaux produits, notamment des solutions d'analyse de marché et de reporting de portefeuille, et pour permettre le suivi et l'analyse de l'inclusion financière dans les marchés locaux. Il a plus de 15 ans d'expérience dans la microfinance et l'inclusion financière. 

Avant de rejoindre le MIX, il a participé au développement des opérations de démarrage d'une IMF marocaine, Al Amana, et a collaboré avec le FENU au développement et au déploiement d'un cours de formation en ligne sur la microfinance pour les bailleurs et les praticiens. Il est titulaire d'un baccalauréat du Claremont McKenna College et d'une maîtrise de la Columbia University, School of International and Public Affairs. Il parle anglais, français, arabe et allemand.

Session parallèle 13 : Un monde de Fintech : quel investissement pour quel impact ?
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30


V

Laura Viganò

Laura Viganó
Professeur d’Economie Bancaire à l’Université de Bergamo, Italie

Laura a été Doyenne à la Faculté d’Economie et d’Administration d’Entreprise de 2007 à 2012.
De 2001 à 2010 elle a lancé et a été directrice du premier Master international en Microfinance, offert conjointement par l’Université de Bergamo, CIPSI (un réseau de ONG italiennes) et la Fondation Giordano Dell’Amore (Finafrica-Milan, dont elle été directrice). Actuellement, elle coordonne le groupe de recherche « FinDev-Finance and Development » à l’Université de Bergamo et est éditrice de la revue scientifique « Savings and Development ».  Elle est consultante pour des institutions de recherche et agences de développement internationales, avec expérience particulière en Afrique.
Ses intérêts de recherche comprennent la gestion du risque de crédit et le credit scoring, l’éthique et la finance, la microfinance, la finance agricole et rurale  (elle a passé une période d’étude et recherche auprès The Ohio State University – Rural Finance Group), la protection des risques (entre autre: gestion du risque de désastre et assurance index-based).  Récemment, elle a mené en Ethiopie une recherche sur la vulnérabilité des paysans aux risques (surtout climatiques).

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00


W

Elizabeth Wanjiru

Elizabeth Wanjiru Karinga
Directeur Financier chez Bimas Kenya Ltd

Elizabeth dirige le département des finances de Bimas Kenya Ltd, une institution de microcrédit basée dans le Kenya rural. Elle a servi l'institution pendant 19 ans et a gravi les échelons, passant du poste de réceptionniste au poste actuel.

Elizabeth, une migrante rurale urbaine, a une expérience approfondie de la microfinance rurale et en tant que championne de la performance sociale pour Bimas Kenya Ltd, elle a joué un rôle déterminant dans le développement et la mise en œuvre de politiques institutionnelles axées sur l'inclusion financière.

Elle croit fermement au rôle des femmes et à leur capacité de devenir des puissances économiques, une conviction qui s'est construite sur une longue période au service des pauvres et de l'impact que les femmes créent dans la société.

Session parallèle 7 : Quand les femmes deviennent des partenaires égaux : tirer parti de l’inclusion financière des femmes pour atteindre les ODD
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Graham Wright

Graham A.N. Wright
Directeur Général Adjoint Groupe, MicroSave Consulting (MSC), Royaume-Uni

Graham A.N. Wright est le fondateur et directeur général du groupe MSC. Il a été le pionnier d'une grande partie de l'approche axée sur le marché utilisée par MSC. Il a une trentaine d'années d'expérience dans les marchés émergents, complétées par cinq années d'expérience dans le conseil en management, la formation et l'audit chez Arthur Andersen en Europe.

Graham a travaillé avec des banques, des IMF, des télécoms et des régulateurs au Bangladesh, en Inde, en Indonésie, au Népal, au Pakistan, aux Philippines, au Vietnam, au Zimbabwe, au Kenya, en Ouganda, en Afrique du Sud, en Tanzanie et en Zambie.

Graham supervise les services financiers numériques, les initiatives stratégiques, la gestion des connaissances et les perspectives mondiales au sein de MCS. Au cours de son mandat à la tête du MSC en Afrique, il a dirigé les travaux de transformation de Equity Bank et de la Kenya Post Office Savings Bank et a collaboré à la conception et aux essais initiaux de M-PESA. Il a dirigé plusieurs équipes travaillant sur des solutions de services financiers numériques pour des banques, des opérateurs de réseaux mobiles et des IMF en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

Avant de créer MSC, Graham a fourni une assistance technique à long terme à un système de financement rural mettant en place des "groupes d'épargne et de crédit" d'entraide liés à des coopératives solides dans une région montagneuse isolée des Philippines. Il a élaboré 14 trousses de formation et publié plus de 70 articles et notes de synthèse revus par des pairs, dont le livre "MicroFinance Systems" : Designing Quality Financial Services for the Poor " (Zed Books, Londres et New York, 2000). M. Graham a siégé à divers comités consultatifs, dont le Groupe de travail sur la mobilisation de l'épargne du CGAP et son groupe de développement de produits, le programme ImpAct de la Fondation Ford et la Fondation Bill et Melinda Gates. Il est chercheur associé à l'Institute of Development Policy and Management de l'Université de Manchester. Graham est titulaire d'une maîtrise (avec mention) en économie et en psychologie de l'Université de St Andrews.

Session parallèle 12 : Combler la fracture numérique : défis et solutions pour l’inclusion de tous
Mardi 22 octobre, 16.00 - 17.30


Y

Kamal Yakub

Kamal Yakub
Directeur Général, Trotro Tractor Limited, Ghana

Trotro Tractor est une entreprise de technologie agricole qui relie les petits exploitants agricoles aux tracteurs et autres machines agricoles à l'aide des téléphones. Avec le tracteur Trotro, les agriculteurs peuvent demander, payer à l'avance et programmer les services de tracteurs et de machines agricoles à l'aide de téléphones de fonction et de téléphones intelligents. Les propriétaires de tracteurs peuvent également surveiller à distance l'efficacité de leurs machines à l'aide des trackers GPS spécialisés Trotro Tractor, USSD App et Mobile App.

Dans ce court laps de temps, Kamal a mené l'équipe à remporter le défi Duapa organisé par le British Council, Ghana. Duapa Challenge est un concours de soutien à l'innovation sociale en phase de démarrage qui fournit du capital d'amorçage, une incubation d'entreprises, une formation sur le mandat social et une exposition au Royaume-Uni pour une entreprise sociale déjà existante et viable. Duapa Challenge mettra en relation les dirigeants d'entreprises sociales viables en phase de démarrage avec le principal incubateur d'impact social local, afin d'apporter un soutien de l'idée au marché.

Kamal est un entrepreneur social avec 11 ans d'expérience en comptabilité d'entreprise et en marketing. Il est le fondateur de www.farmable.me, une plateforme de financement par la foule pour les petits éleveurs de bétail au Ghana.  Il est actuellement PDG de Trotro Tractor Ltd, une entreprise de technologie agricole qui relie les agriculteurs aux tracteurs et à d'autres services de machinerie agricole comme les semoirs, les moissonneuses-batteuses, etc. (www.trotrotractor.com).

D'une manière générale, je me suis intéressé à la mise en œuvre des outils TIC et de l'Internet des objets (IoT) pour résoudre des problèmes particuliers dans l'agriculture et la gouvernance. Grâce à la puissance d'Internet, la collaboration est devenue beaucoup plus facile que jamais. En ce qui concerne la gouvernance, je fais la promotion de la transparence au Parlement du Ghana par le biais de www.odekro.org, où je suis le directeur de la communauté.

Session parallèle 14 : Agritech : ces innovations qui transforment la finance rurale et la vie des campagnes
Mercredi 23 octobre, 9.00 - 10.30

Félix Yao 2019

Felix Yao
Coordinateur du Programme Education Financière du Ministère de l’Education Nationale de Côte d’Ivoire

Maître-formateur en Education sociale et financière certifié Aflatoun International, YAO Kouassi Félix a consolidé ses connaissances auprès de la Fédération Bancaire Française, des Clés de la Banque de France, de Finances et Pédagogie et de la Finance pour tous (France). YAO Félix est le Coordinateur du Programme Education Financière du Ministère de l’Education Nationale de Côte d’Ivoire depuis 2013.

Il assure également la fonction de Président du Groupe de Travail ‘’Protection des clients et Education financière’’ dans le cadre de la Stratégie nationale d’inclusion financière de la Côte d’Ivoire.

Chevalier dans l’ordre du Mérite de l’Education nationale, YAO Félix est auteur de deux Guides : Top Budget – Où va mon argent ? – et Finances personnelles : Astuces et conseils pratiques.

Session Parallèle 15 : Les voies vers l'inclusion économique : éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégies
Mardi 22 octobre, 14.00 - 15.30


Z

Dirk Andreas Zetzsche

Dirk Andreas Zetzsche
Titulaire de la chaire ADA en Droit Financier - Finance Inclusive, Université du Luxembourg

Détenteur d’une maîtrise en droit à l’Université de Toronto, le professeur Zetzsche est, depuis le mois de mars 2016, le titulaire de la chaire au sein de laquelle il enseigne le droit et dirige le certificat de hautes études en « Droit et règlementation de la finance inclusive ». Depuis juillet 2012, le professeur Zetzsche est également directeur (non exécutif) du Centre for Business and Corporate Law à l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf en Allemagne.

Après avoir obtenu une maîtrise en droit à l’Université de Toronto au Canada, le professeur Zetzsche obtient, en 2004 à l’Université Heinrich Heine, un doctorat en droit grâce à une thèse sur le droit des entreprises et des titres. Il y présente également en 2012 une thèse d’habilitation primée, consacrée aux organismes de placement collectif, et reçoit l’agrégation venia legendi pour le droit privé, le droit des affaires, le droit comparatif, droit et économie ainsi que droit et éthique. En 2012, il reprend la chaire Propter Homines de droit bancaire et des titres à l’Université du Liechtenstein.

Research Meets Africa
Lundi 21 octobre, 9.00 - 17.00

Dan Zook

Dan Zook
Directeur exécutif, ISF Advisors - Finance rurale et agricole Learning Lab, Etats-Unis

Dan est directeur exécutif de l'ISF à l'incubateur Global Development Incubator et se passionne pour la mise en marché de solutions de financement inclusives pour l'agriculture et la chaîne de distribution. Basé à New York, Dan dirige le portefeuille de projets de l'ISF en matière de conseil en investissement, d'inclusion financière et de stratégie d'entreprise dans le secteur de la finance rurale. Il s'agit notamment de gérer des partenariats complexes avec les parties prenantes, d'appuyer la mise en place de structures de financement mixtes à un stade précoce et de participer à la conception technique de nouveaux modèles de financement rural. Il contribue également au programme de recherche de l'ISF et est un leader d'opinion publié dans le domaine de la finance inclusive.

Auparavant, il a travaillé comme consultant en stratégie spécialisé dans les services financiers pour Dalberg et Booz & Company où il a dirigé des dizaines d'engagements axés sur les services financiers inclusifs, l'impact social et la transformation organisationnelle au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Dan a également travaillé pour Standard Chartered Bank aux Emirats Arabes Unis et il a commencé sa carrière en travaillant sur un programme de microfinance pour Plan International au Vietnam. Dan est titulaire d'un MBA avec mention de la Johnson Business School de Cornell et d'un BA de l'Université de Princeton en neurosciences.

Session parallèle 8 : Financer la résilience économique face aux changements climatiques
Mercredi 23 octobre, 11.00 - 12.30


Retour

 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus