photo site logo

Objectifs du programme

Renforcer durablement les filets de sécurité de petits exploitants agricoles grâce à l’apport de l’assistance technique et de l’investissement aux chaînes de valeur agricoles.

Zones d'intervention
Afrique subsaharienne (80%), Asie, Amérique latine

Budget

55 millions d'EUR sur 10 ans dont 18 millions d'EUR pour la première phase du programme de 2020 à 2023

Contact du projet

Matthew Genazzini  

Partenaires

 

En savoir plus sur les partenaires

 


 

toolbox ssnup rgb

SSNUP en bref :

Booster le financement et l’assistance technique des acteurs des chaines de valeur agricoles en collaboration avec des structures d’assistance technique de fonds d'investissement d’impact partenaires du programme pour :

  • Renforcer les acteurs des chaines de valeur agricole en encourageant les pratiques de gestion durable pour générer des revenus, créer des emplois et améliorer la sécurité alimentaire ;
  • Améliorer la productivité et la résilience des petits exploitants agricoles en leur offrant des solutions financières adaptées et en encourageant les pratiques agricoles durables et conformes aux principes agroécologiques ;
  • Favoriser un investissement responsable dans les systèmes agricoles et alimentaires ;
  • Disséminer les résultats des expériences et les connaissances acquises auprès des acteurs du secteur.

Téléchargez le dossier de presse

SSNUP - Soutenons durablement les petits exploitants agricoles dans le monde

shutterstock 1359946463

En collaboration avec la Direction du développement et de la coopération suisse et la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire du Luxembourg, ADA coordonne un nouveau programme visant à renforcer durablement les filets de sécurité des petits exploitants agricoles en Afrique, en Amérique latine et en Asie en stimulant le développement des chaînes de valeur agricoles. SSNUP (Smallholder Safety Net Upscaling Programme) s'étend sur dix ans avec un budget global de 55 millions d'EUR. Le programme s'appuie sur les connaissances et l'expertise des services d'assistance technique des fonds d'investissement d’impact déjà actifs dans ce domaine afin de concevoir, tester et développer des solutions financières et non financières pour l'atténuation et le transfert des risques agricoles pour les différents acteurs des chaînes de valeur.


Renforcer les filets de sécurité des petits exploitants agricoles

Depuis des siècles, la productivité agricole est à l'origine de l'amélioration des niveaux de vie et du bien-être, mais les pays en développement sont toujours confrontés à des défis importants tels que la sous-alimentation croissante, la faible productivité agricole et les événements liés au changement climatique (Banque mondiale 2019). Sachant que 80 % de la population la plus démunie vit en zones rurales et que l’on estime à 500 millions le nombre de ménages de petits exploitants agricoles pratiquant une agriculture à petite échelle et peu productive, le défi est considérable (Banque mondiale 2016)

Atelier Abidjan

Les petits exploitants sont confrontés à toute une série de difficultés pour accéder aux ressources, aux technologies, aux intrants, au financement et aux informations sur le marché. Ils sont également très vulnérables aux chocs extérieurs, tels que les phénomènes météorologiques extrêmes et la volatilité des prix. La croissance du secteur agricole étant un facteur clé de la réduction de la pauvreté, il est donc essentiel de renforcer et d'améliorer les filets de sécurité pour ces acteurs importants.

Afin de répondre aux besoins des ménages de petits exploitants, les agences de développement du Luxembourg et de la Suisse, ensemble avec  Lux-Development, et en collaboration avec ADA, ont lancé le Smallholder Safety Net Upscaling Programme (SSNUP). L'objectif de ce programme décennal est de renforcer durablement les filets de sécurité de 10 millions de ménages de petits exploitants, ce qui permettra d'améliorer le bien-être de 50 millions de personnes à faibles revenus et très vulnérables grâce à une approche systémique du développement de la chaîne de valeur agricole. 

Le programme se concentre sur trois résultats spécifiques, chacun faisant partie intégrante de l'objectif global de SSNUP :

  1. Les petits exploitants agricoles améliorent leur productivité et/ou leur résilience en utilisant des solutions d'atténuation et de transfert des risques agricoles, et en adoptant des pratiques agricoles plus durables et plus respectueuses du climat, conformément aux principes agro-écologiques ;
  2. Les chaînes de valeur agricoles sont renforcées par l'adoption de pratiques commerciales environnementales et sociales plus durables qui génèrent une augmentation des revenus et des emplois, ainsi qu'une meilleure sécurité alimentaire ;
  3. Les investissements augmentent et financent l'expansion des chaînes de valeur agricoles qui respectent les principes mondiaux d'investissement agricole responsable et adoptent des normes durables environnementales, sociales et de bonne gouvernance.

Améliorer le financement de chaînes de valeur agricoles

Afin de soutenir la croissance et le développement du secteur agricole, une approche holistique est nécessaire pour non seulement soutenir les principaux acteurs des chaînes de valeur agricoles en leur fournissant une assistance technique, mais aussi pour atténuer les risques répandus parmi tous ces acteurs, notamment les ménages de petits exploitants.

Dans cette optique, SSNUP se concentre sur des collaborations innovantes entre acteurs du développement publics et privés travaillant pour les marchés agricoles des pays en développement : les gouvernements, les investisseurs d'impact et les prestataires de services techniques.

L'objectif est donc de cofinancer des projets d'assistance technique qui, d'une part, visent à mettre en œuvre des instruments sur mesure d'atténuation et de transfert des risques agricoles par l'intermédiaire des PME, des coopératives agricoles, des IMF dans les zones rurales et d'autres intermédiaires financiers agricoles, et, d'autre part, à promouvoir des pratiques agricoles respectueuses du climat et conformes aux principes agro-écologiques qui renforcent les chaînes de valeur agricoles existantes et améliorent les filets de sécurité des petits exploitants.

L'accent est mis sur l'augmentation de la productivité, des revenus et de la résilience de ces petits exploitants, et sur la facilitation des transactions commerciales entre eux et les différents acteurs de la chaîne de valeur agricole.


Partager les enseignements avec l'ensemble du secteur

Une composante très importante de SSNUP est la collecte, la gestion et la diffusion des données, des informations et des enseignements tirés des projets mis en œuvre grâce au financement. En mesurant les résultats et l'impact du programme et en partageant les bonnes (et mauvaises) pratiques, les facteurs de réussite et d'échec, ainsi que les innovations prometteuses, le programme vise également à apporter des connaissances utiles au secteur et à favoriser l'élaboration d'encore plus de solutions qui atténuent les risques agricoles et renforcent tous les acteurs des chaînes de valeur agricoles dans les pays en développement. En plus de coordonner le programme, ADA est responsable de ces activités de gestion et de diffusion des connaissances en partenariat avec des organisations telles que l'Institut international du développement durable (IIDD), le Council on Smallholder Agricultural Finance (CSAF) et/ou le Microinsurance Network, ce dernier étant également basé au Luxembourg.


nuage de mots

Comment ce programme innovant est-il mis en œuvre ?         

Le programme vise à tirer parti des connaissances et des partenariats au sein de chaînes de valeur agricoles ciblées où les structures d'assistance technique et leurs investisseurs d'impact sont actifs ou prévoient de l'être. SSNUP fournit une assistance technique non seulement pour renforcer les filets de sécurité des ménages de petits exploitants, mais aussi pour encourager les investisseurs à envisager de nouveaux investissements dans de nouveaux pays ou régions qui, à leur tour, entraîneront une augmentation des investissements dans les chaînes de valeur agricoles. En ciblant les entreprises qui font déjà partie du portefeuille des investisseurs d'impact ou qui figurent parmi leurs prospects, SSNUP peut orienter le financement vers des projets d'assistance technique de manière beaucoup plus efficace, sans qu'il soit nécessaire de procéder à une vérification préalable détaillée. Cette situation gagnant-gagnant permet non seulement d'orienter davantage de fonds de SSNUP vers des projets d'assistance technique qui bénéficient en fin de compte aux ménages de petits exploitants, mais aussi de réduire les risques d'investissement et de contribuer ainsi à la croissance du financement responsable dans le secteur agricole.

Parmi les investisseurs d'impact ayant déjà rejoint SSNUP figurent la Fondation Grameen Crédit Agricole, Incofin, Oikocredit, responsAbility et Symbiotics. Tous ces fonds partenaires, dont le total des actifs sous gestion varie entre 92 millions et 3,5 milliards d'EUR, ont déjà dans leur portefeuille des investissements actifs dans la chaîne de valeur agricole et travaillent avec des dispositifs d'assistance technique et de renforcement des capacités pour soutenir leurs bénéficiaires. Au fur et à mesure du déploiement de SSNUP, d'autres investisseurs d'impact sont invités à rejoindre le programme et à accroître son impact.


SSNUP : un programme, de nombreux acteurs internationaux, un seul but -> renforcer le filet de sécurité des petits exploitants

  • Bailleurs de fonds : SSNUP est financé par la Direction du développement et de la coopération suisse et la Direction de la Coopération au développement et de l'action humanitaire du Luxembourg, en partenariat avec Lux-Development.
  • Investisseurs d'impact : la Fondation Grameen Crédit Agricole, Incofin, Oikocredit, responsAbility et Symbiotics, dont le total des actifs sous gestion varie entre 92 millions et 3,5 milliards d'EUR, et qui représentent entre 10 et 100 % des investissements actifs en zones rurales, se sont associés à SSNUP pour améliorer l'assistance technique de leurs bénéficiaires d'investissements agricoles.
  • Dispositifs d'assistance technique des investisseurs d'impact : ils conçoivent des projets visant à accroître les capacités des entreprises bénéficiaires, des PME et des coopératives agricoles, et à renforcer les chaînes de valeur agricoles qui profitent aux petits producteurs et aux agriculteurs.
  • Coordinateur du programme : ADA assure la collaboration entre toutes les parties prenantes et supervise la mise en œuvre du programme SSNUP.
  • Partenaires de gestion et de diffusion des connaissances : des organisations telles que l'Institut international du développement durable (IISD), le Council on Smallholder Agricultural Finance (CSAF) et/ou le Microinsurance Network contribueront à la création et à la diffusion des contenus issus des projets.

 

sdg

L'objectif global de SSNUP est de renforcer durablement les filets de sécurité d'environ trois millions de ménages de petits exploitants, ce qui permettra d'améliorer le bien-être de 50 millions de personnes le plus vulnérables et à faible revenu.

SSNUP vise à apporter une contribution significative et durable aux Objectifs de Développement Durable !

Découvrez lesquels

 


 

Vers le haut

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de nos sites et vous proposer du contenu ciblé. OK En savoir plus