Financement

ADA, conseiller en investissement auprès de LMDF

Image
Jeune entrepreneur africain. Copyright: Andres Lejona

 

ADA agit en tant que conseiller en investissement auprès du fonds LMDF (Luxembourg Microfinance and Development Fund). ADA effectue la prospection, la sélection et l’audit préalable d'institutions de microfinance innovantes et à fort impact social.

En 2009, ADA a été à l’origine de la création d’un fonds d’investissement privé, le Luxembourg Microfinance and Development Fund (LMDF), au travers duquel des investissements (sous forme de dettes) ont été effectués depuis. En tant que conseiller en investissement mandaté pour le fonds LMDF, ADA prospecte, analyse et sélectionne les institutions de microfinance présentant les profils recherchés par le fonds. ADA ne sélectionne que les IMF qui répondent aux critères financiers et sociaux stricts de LMDF et qui apportent une valeur ajoutée spécifique au marché dans lequel elles opèrent. 

ADA effectue des visites de due diligence (audit préalable à l’investissement), présente les dossiers d’investissement au comité ad hoc et assure le suivi des investissements en vue de remplir la mission financière et sociale du fonds. À la demande de LMDF, ADA soutient également la définition de la stratégie d’investissement du fonds. Par ailleurs, ADA collabore étroitement avec IforD/LMDF pour assurer la complémentarité et la cohérence de ses investissements avec les autres acteurs de développement basés au Luxembourg. 

Pour LMDF, l’année 2021 aura été marquée par un retour à la normale après un ralentissement des activités dû à la pandémie de coronavirus, puisque l’encours du portefeuille a atteint un montant de 36 millions en décembre et que la qualité du portefeuille est revenue aux niveaux d’avant la pandémie.

L'assistance technique de ADA en complément des investissements de LMDF 

En complément des investissements de LMDF, ADA dispense des formations et fournit une assistance technique aux IMF afin d’optimiser leurs performances financières et sociales. Cette assistance permet à la fois d’améliorer leur bilan et de garantir la protection des consommateurs. Plus généralement, cela ne profite pas seulement à l’IMF soutenue mais contribue à un renforcement de l’ensemble du secteur de la finance inclusive des pays concernés.
 
ADA apporte un soutien à la fois ponctuel et renforcé aux IMF bénéficiaires de LMDF. Les interventions ponctuelles cofinancées par ADA comprennent des formations, des notations, des évaluations de performance sociale ou des projets spécifiques tels que le développement d’une application ou la mise à jour de la politique de protection des clients. Ces activités sont généralement cofinancées par ADA et sont réalisées par des consultants. 

L’équipe de ADA propose aussi une assistance technique renforcée. Ces projets pluriannuels nécessitent une analyse préliminaire approfondie des besoins de l’IMF. Les projets peuvent être soit mis en œuvre par des prestataires de services (des consultants) sélectionnés par ADA, soit directement par ADA, en tant que conseiller technique, sans avoir besoin d’engager un consultant externe.
 
En 2021, par exemple, ADA a conseillé à LMDF d’investir 500 000 EUR dans Vision Fund (VF) en République dominicaine. Cette IMF se concentre sur l’offre de services financiers à des personnes en situation de pauvreté qui, sans cela, n’auraient que peu ou pas d’accès au crédit. L’IMF propose essentiellement des crédits d’appui à des activités commerciales, agricoles ou de fabrication et opère dans le sud du pays, où les niveaux de pauvreté sont plus élevés. En complément de ses crédits, VF offre des services d’éducation financière sans frais supplémentaires. Le prêt de LMDF est complété par une assistance technique renforcée, actuellement fournie par ADA, pour améliorer la transition digitale de VF.


Chiffres clés LMDF 2021

  • 25 IMF ont été financées à hauteur de 21,5 millions d’euros ;
  • Au total, 48 IMF sont financées par LMDF sur les conseils de ADA ;
  • Encours de prêts : 35,3 millions d’euros ;
  • 75 495 micro-entrepreneurs directement atteints :
    • dont 65% de femmes ;
    • dont 24% dans le secteur agricole ;
    • dont 49% de prestataires de services et de petits commerces.


Assistance technique fournie par ADA aux IMF financées par LMDF 

  • Total : 250 000 euros :
    • 100 000 euros pour de l’assistance technique ponctuelle ;
    • 150 000 euros pour de l’assistance technique renforcée.
  • 16 IMF pour lesquelles un cofinancement ponctuel a été octroyé ;
  • 3 IMF bénéficient d’un soutien renforcé : Lapo (Sierra Leone), Vision Fund (République dominicaine) et Vahatra (Madagascar).


Contribution aux ODD

  • Cibles 10.b et 17.3  Investissements étrangers directs

À RETENIR

ADA prospecte, analyse et sélectionne les institutions de microfinance (IMF) aux profils recherchés par le fonds LMDF et dispense des formations et fournit une assistance technique afin d’optimiser leurs performances financières et sociales.


DERNIÈRES ACTUALITÉS

10 octobre 2022
Avanza Sólido: l’exemple typique d’une institution recommandée par ADA dans laquelle LMDF investit
ADA sélectionne uniquement des institutions de microfinance qui répondent aux critères financiers et sociaux stricts du LMDF.

10 janvier 2022
Attirez les investisseurs à vous grâce au portail ATLAS
ATLAS est une base de données mondiale sur la microfinance qui contient des informations sur la tarification des prestataires de services financiers (PSF), la protection des clients ainsi que les performances sociales et financières de chacun. 

French